contenu de la page



72 % des femmes emprisonnées sont en détention préventive (rapport)





72 % des femmes emprisonnées sont en détention préventive (rapport)
Soixante douze pour cent des femmes emprisonnées au Sénégal sont en détention préventive et attendent donc d’être jugées, indique un rapport publié ce dimanche à Dakar.

Cette étude publiée à l'occasion de la Journée internationale de la femme a été menée par le Bureau régional pour l’Afrique de l’Ouest du Haut commissariat des Nations unies aux droits de l’homme et l’Association des juristes sénégalaises (AJS).

Elle est basée sur des entretiens réalisés entre mars et juillet 2014 avec 152 femmes détenues dans cinq prisons représentant plus de la moitié de la population carcérale féminine du Sénégal, à Liberté VI, Rufisque, Thiès, Kaolack et Tambacounda.

A Kaolack, par exemple neuf des 12 femmes interrogées, soit 75%, étaient en détention préventive.

A la maison d’arrêt et de correction pour femmes de Liberté VI, 68% de la population carcérale féminine étaient dans la même situation. Seules 32% des femmes, dans cette prison, avaient été jugées et condamnées par un tribunal, selon l’étude menée dans le cadre d’un projet d’assistance aux détenues.

Les auteurs rappellent que la procédure pénale au Sénégal permet aux détenus déclarés "indigents" de bénéficier des services d’un avocat commis d’office par les autorités judiciaires.

Hors, "les détenues interrogées ont indiqué que ces derniers [NDLR : les avocats commis] sont rarement diligents et rendent peu compte de l’évolution des procédures qui leur sont confiées", signale le rapport. "Cette situation contribue à la lenteur des procédures, qui sont également caractérisées par un grand nombre d’ajournements."

L’étude révèle que la détention préventive est "plus préoccupante" pour les femmes détenues dans les prisons hors de Dakar. "A la maison d’arrêt et de correction de Thiès, seules quatre des 20 femmes détenues bénéficiaient d’un avocat commis d’office", soit 20%, indique le document.

"Dans les [prisons] de Thiès, Kaolack et Tambacounda, 21% des femmes détenues bénéficiant de l’assistance d’un avocat commis d’office ont déploré le manque de diligence et le fait de ne pas recevoir les visites" de leur conseil, constatent les auteurs.

Aps

PiccMi.Com

Dimanche 8 Mars 2015 - 18:49



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9