contenu de la page



ABDOU DIOUF EN SUISSE : « LE SENEGAL RESTERA UN PAYS LAIC »



L'ancien Chef de l'Etat du Sénégal l'a dit la main sur le cœur « Le Sénégal sous Senghor était laïc, il l'a été sous Abdou Diouf, il l'est sous Abdoulaye Wade et il le restera ». Le Patron de l'OIF participait à une conférence de presse conjointe, avec Micheline Calmy Rey ; Ministre suisse des Affaires étrangères, organisée par le Club de la Presse dirigé par Guy Mettan, Président du Parlement de Genève. Les deux intervenants devaient évoquer, face à la presse nationale et internationale accréditée en Suisse, les objectifs et enjeux du XIIIe Sommet de la Francophonie qu'abritera la Confédération Helvétique, à Montreux, du 20 au 24 octobre 2010.



ABDOU DIOUF EN SUISSE : « LE SENEGAL RESTERA UN PAYS LAIC »
GENEVE- Interrogé sur l'éventualité d'une discussion, au sein de la Francophonie lors du Sommet de Montreux, autour de la récente votation des Suisses qui ont décidé d'inscrire dans leur Constitution, et ce, malgré l'opposition de leur Gouvernement, l'interdiction d'érection de minarets dans les mosquées, Abdou Diouf a dégagé en touche. Pour le gardien du Temple francophone, son organisation ne discute pas de religion. Et de révéler « J'ai présidé l'organisation de la Conférence islamique (ndlr OCI) en tant que Président du Sénégal mais nous ne discutions pas de religion ». Et le Secrétaire Général de la Francophonie d'invoquer l'histoire même de son pays, sa diversité culturelle et son unité basée sur la « mystique de l'Etat ». Abdou Diouf, a signalé qu'au Sénégal les croyants catholiques même s'ils sont minoritaires (se référant au nombre alors que les Musulmans représentent 95% de la population) sont protégés. Senghor était Catholique a -t- il rappelé. Il a asséné avec son calme et son regard velours : « Je suis un pratiquant et un fervent musulman » et de préciser sans fioriture : « Le Sénégal sous Senghor était laïc, il l'a été sous Abdou Diouf, il l'est sous Abdoulaye Wade et il le restera ».

Pour notre gouverne, au Sénégal, celui qui rappelait « qu'il lui était plus facile de gouverner l'Etat que de diriger son parti » (voir Walfadjri du 15 novembre 2006), le Président Diouf, s'était opposé poliment au refus du khalife général des mourides, à l'époque, qui ne voulait pas de la visite du Pape Jean Paul II au Sénégal en 1992. « Le khalife général s'y est opposé..., en tout cas, il n'a pas été enthousiaste », écrit l'auteur de sa biographie Lamine Tiréra, « mais j'ai dit : mon devoir est de vous informer ; alors je vous informe ! Il y a deux choses à cela. Premièrement, le Pape est un chef d'Etat, et je dois recevoir un chef d'Etat. Deuxièmement, nous avons une communauté chrétienne qui a besoin de voir son guide ; c'est ma responsabilité de la protéger et de lui offrir ce cadeau, de pouvoir accueillir le guide spirituel de la chrétienté ». Par ailleurs, nous dit-on : « il y a des choses qu'il dit ne pas accepter et des demandes auxquelles il ne peut répondre ». A ce titre, l'écrivain fait dire à Abdou Diouf : « je peux vous donner l'exemple de grands chefs religieux qui se sont déplacés la nuit pour venir chez moi et me demander de céder sur tel ou tel point... et sont partis fâchés, parce que je n'avais pas cédé ». En réalité, Abdou Diouf, le breveté de l'ENFOM, était connu pour être un administrateur sérieux qui ne joue ni avec l'Etat ni avec les deniers de la République. Si sa réussite économique à la tête du pays est discutable, sur le plan de la stabilité sociale et même politique son action est indéniable. Et les Sénégalais d'hier comme d'aujourd'hui tiennent à leur paix sociale indispensable à leur quête de progrès.

Concernant l'organisation même du Sommet de Montreux dont le thème est : « Défis et visions d'avenir pour la Francophonie », les Instances de la Francophonie poursuivent, sous la présidence de la Suisse, la réflexion sur la structure et les thématiques de la Déclaration de Montreux, a annoncé le Président Diouf. « Un consensus s'est d'ores et déjà dégagé en faveur d'un texte n'excédant pas cinq pages, rédigé dans une forme affirmative, résolument engagé politiquement et dont la visibilité retiendra aussi l'intérêt des médias ». Il est également convenu que la déclaration devra tout à la fois traduire les ambitions et la valeur ajoutée de la Francophonie, réaffirmer ses engagements et sa présence en tant que communauté de valeurs, et affirmer la position francophone dans les concertations internationales, a affirmé le Secrétaire général de l'OIF qui a rappelé dans son discours d'ouverture que, « lors du XIIe Sommet de la Francophonie, les chefs d'Etat et de gouvernement s'étaient accordés pour tenir, en 2010, le Sommet à Madagascar. Mais les événements malheureux qui sont survenus dans la Grande île, comme vous le savez, ne nous ont pas permis de respecter cet engagement ». C'est pourquoi, il a tenu à magnifier la grande mobilisation de la Suisse et sa parfaite organisation à un temps record pour faire de Montreux un moment « historique ». Du côté suisse, Micheline Calmy Rey a annoncé l'ambition de son pays d'«inscrire le Sommet de Montreux dans le circuit des grandes conférences internationales » car la Suisse a martelé sa Conseillère fédérale a « la volonté d'accroître le poids politique de la Francophonie ».

El Hadji Gorgui Wade Ndoye
ContinentPremier.Com

PiccMi.Com

Jeudi 24 Juin 2010 - 07:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9