contenu de la page



ABDOULAYE DIOP SUR LES CRAINTES DU FMI SUITE AU RYTHME « RAPIDE » D’ENDETTEMENT DU SENEGAL « Nous ne pouvons pas ne pas régler les problèmes notamment l’électricité »



Le gouvernement semble être décidé à déployer tous les moyens pour régler le problème de l’électricité. Le ministre d’Etat, ministre de l’Economie et des finances, Abdoulaye Diop, interpellé sur le niveau d’endettement « rapide » du Sénégal, en marge des assemblées annuelles du Fmi et de la Banque mondiale à Washington, justifie cette option par une volonté de régler les problèmes cruciaux dont celui de l’électricité.



ABDOULAYE DIOP SUR LES CRAINTES DU FMI SUITE AU RYTHME « RAPIDE » D’ENDETTEMENT DU SENEGAL « Nous ne pouvons pas ne pas régler les problèmes notamment l’électricité »
(Washington-Envoyé Spécial) « Nous ne pouvons pas ne pas régler les problèmes qui se présentent notamment celui de l’électricité ». C’est la réaction du ministre d’Etat, ministre de l’Economie et des Finances, Abdoulaye Diop, suite à une interpellation relative aux craintes émises par le Fonds monétaire international (Fmi) qui s’est inquiété de la vitesse avec laquelle le Sénégal s’endette. Au sortir d’une réunion que la délégation sénégalaise a eue hier, vendredi 23 septembre au siège de la banque mondiale à Washington, avec la vice-présidente de l’institution, Abdoulaye Diop a rappelé que la représentante résidente du Fmi au Sénégal, Mme Valeria Fichiera avait, au lendemain de notre récent emprunt obligataire, dit que « le Sénégal s’était accordé avec le Fonds monétaire pour emprunter sur le marché 500 millions de dollars et qu’il n’en a pris que 300 millions de dollars, donc il a une marge ». On se souvient également que le successeur de Alex Ségura au Sénégal avait dit que « la dette du Sénégal augmente très vite ».

Se voulant plus rassurant par rapport au programme sur lequel le Sénégal s’est engagé avec le Fmi, le ministre d’Etat pense qu’«Il n’y a aucun risque de transgresser les engagements que nous avions pris ». Avant d’expliquer le niveau d’engagement du pays : « Nous ne pouvons pas ne pas régler les problèmes qui se présentent notamment le problème de l’électricité. Il est là et c’est un problème extrêmement important qui a un impact négatif sur nos taux de croissance ; ça nous a coûté 1.5 de taux de croissance ». M. Diop a fait comprendre que « Si nous avons la possibilité de nous endetter pour augmenter la croissance, on le fera et le Conseil d’administration du Fmi a marqué son accord sur cet endettement et nous n’avons même pas encore tout pris. Nous ne prendrons pas tout parce que nous sommes conscient de la prudence qu’il faut observer en matière de dette et il ne faudrait pas mettre notre pays dans une situation difficile après la phase que nous avons vécu entre 2004 et 2005 ». D’après lui, « Nous ne sommes pas très endettés. Nous sommes à 36% du Pi, ce qui est relativement acceptable ». Avant de reconnaitre qu’il ne faut pas aller trop vite mais « il faut faire face aux problèmes, les régler surtout si ce sont des problèmes extrêmement épineux. »

Cette même question de l’énergie a été au cœur de la réunion que la délégation sénégalaise a tenu hier, vendredi 23 septembre avec la vice-président de la banque mondiale à Washington. Le ministre d’Etat Abdoulaye Diop a fait savoir que le Sénégal a eu un financement de la banque mondiale « qui a eu à travailler très rapidement sur le dossier pour nous aider et même a anticipé sur certains financements qui, normalement, auraient du être mis en place l’année prochaine ». A l’en croire, son équipe a présenté un dossier d’appui à la production d’énergie. Cependant, a souligné Abdoulaye Diop, « il y a eu un petit retard de deux mois. Ce dossier sera probablement instruit vers décembre du simple fait qu’on a ajouté au dernier moment le secteur du transport ».

Sur cette question énergétique, le ministre d’Etat Abdoulaye Diop d’expliquer que « nous avons un peu augmenté la production d’énergie mais nous avions plutôt omis l’investissement nécessaire au transport de cette énergie vers les consommateurs ». Sur ce point, il a confié que « la banque mondiale nous a demandé de lui donner les dernières informations afin de finaliser ce dossier qui nécessitera un investissement de l’ordre de 240 milliards, rien que cette année 2011 et qui va être poursuivi d’ici à 2014. Nous avons la certitude que la banque mondiale va continuer à nous aider. De ce point de vue tout se passe bien et les équipes de la banque continuent à discuter avec celles du ministère en charge de l’Energie ».

SUDONLINE

PiccMi.Com

Samedi 24 Septembre 2011 - 13:03



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9