contenu de la page



ACCORD DE PÊCHE: L'état du Sénégal cède ses eaux à l'Union Européenne pour la dérisoire somme de 9 Milliards ; Les inquiétudes de Greenpeace





ACCORD DE PÊCHE: L'état du Sénégal cède ses eaux à l'Union Européenne pour la dérisoire somme de 9 Milliards ; Les inquiétudes de Greenpeace
PICCMI.COM - Le troisième tour de négociations entre l’Union européenne et le Sénégal a abouti ce vendredi 25 avril à la conclusion d’un accord de pêche pour 5 ans. Un événement de taille, car le dernier protocole avait expiré il y a 8 ans.

Cet accord permettra à 38 navires ciblant principalement les thonidés d’opérer à nouveau dans la ZEE sénégalaise, contre une compensation financière de 8,69 millions d’euros sur la durée totale du protocole.

S’y ajoutent 750 000 euros par an pour l’appui sectoriel à la pêche au Sénégal : il doit profiter à la pêche artisanale, essentielle pour l’économie du Sénégal, à la recherche scientifique et à la lutte contre la pêche INN.

Les accords de pêche avec les nations étrangères sont un sujet sensible au Sénégal, les pêcheurs dénonçant régulièrement le pillage de leurs ressources, surtout, ces dernières années, à cause de la pêche pélagique pratiquée par la flottille russe.

Les inquiétudes de Greenpeace

Greenpeace est inquiet du nouvel accord de pêche et son protocole signés entre le Sénégal et l’Union européenne, qui permettent à 38 navires européens d’accéder aux ressources halieutiques du Sénégal pour une compensation totale de 13 930 000 € (9 137 481 010 FCFA) sur une période de cinq ans1.

"Il est clair que cet accord n’est pas en phase avec les raisons invoquées par les autorités sénégalaises pour son renouvellement, à savoir la redynamisation des activités du port de Dakar. En effet, il ne fait que maintenir la situation actuelle des huit canneurs européens qui approvisionnent le marché local en thon et ajoute l’autorisation pour 28 senneurs d’exploiter le thon sans obligation de débarquement local. Le plus inquiétant, c'est l'inclusion de deux chalutiers de fond pour le merlu alors même qu’un gel de l’effort de pêche sur ce stock avait été recommandé lors du dernier conseil interministériel sur la pêche tenu à Dakar en juin 2013", a déclaré Marie Suzanne Traoré, Chargée de Campagne Océans pour Greenpeace Afrique.

La signature de cet accord intervient alors que le Sénégal est dans un processus de révision de son code de la pêche, qui nécessite encore d'être amélioré (grâce, entre autres, à une plus grande implication de la société civile qui assurerait plus de transparence et de responsabilité) afin de mieux réguler le secteur et de garantir des conditions préférentielles d’accès et d’exploitation des ressources sur la base de critères transparents pour des pratiques durables en matières environnementales et sociales.

"En signant ce document, le gouvernement du Sénégal a décidé d’ignorer la voix des pêcheurs artisans sénégalais qui dans des déclarations publiques avaient émis des pré-requis avant toute forme d’accord ", a ajouté Marie Suzanne.

Les autorités sénégalaises ont brillé par leur manque de transparence à l’égard des acteurs de la pêche dans le processus de négociations de cet accord ainsi que sur les raisons de cette signature prématurée qui aurait dû, en tout état de cause, attendre la promulgation du nouveau code devant jeter les bases d’une pêche durable et équitable.

Le Sénégal doit développer une politique de pêche exhaustive à long terme, qui garantisse la conservation et l'exploitation durable des ressources marines pour le bien-être de tous les Sénégalais, et qui tienne compte de toute la chaîne depuis la capture jusqu’au marché en passant par le traitement des produits.

PiccMi.Com

Jeudi 1 Mai 2014 - 12:31



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9