contenu de la page



ACCROCHAGE ENTRE L’ARMEE ET LE MFDC A BIGNONA: Salif Sadio tue son cousin



Le soldat de 1e classe, Mamadou Lamine Coly qui a perdu la vie le week-end dernier avec six autres de ses compagnons dans les accrochages entre l’armée nationale et des éléments armés supposés appartenir au Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (Mfdc) serait le cousin germain du chef de guerre Salif Sadio. Le jeune soldat originaire de Kartiack est tombé au champ d’honneur en défendant ainsi que ses six camarades, la patrie. Leur mort comme celle des autres du camp opposé pendant les 28 ans que cette crise dure, l’une des plus vieille en Afrique, renseigne cependant sur son absurdité. Elles n’en soulèvent pas moins des questions sur la gestion de la sécurité nationale qui gagnerait à être mieux pensée.



ACCROCHAGE ENTRE L’ARMEE ET LE MFDC A BIGNONA:  Salif Sadio tue son cousin
Nos confrères du « Populaire » ont informé dans une édition récente de la revendication par des individus se réclamant de l’aile extérieure du Mouvement démocratique de la Casamance (Mfdc) de la tentative de prise de la ville de Bignona dans la région de Ziguinchor pendant le week-end. Des éléments lourdement armés, supposés appartenir à une des multiples ramures « d’Atika », la branche armée du Mfdc, ont tenté en effet de prendre d’assaut Bignona entre le samedi 26 et le dimanche 27 décembre.

Une « audace » surprenante de la part d’Atika qui se contentait jusqu’ici de braquer les pauvres usagers de la route en Casamance ou des villages sans défenses ou les résidents des quartiers périphériques de certaines localités de la région moins protégées ou encore de poser des mines dans les frondaisons qui n’épargnaient même pas ses propres hommes.

Les « assaillants » de Bignona du week-end qui, selon plusieurs sources généralement fiables, appartiendraient à la faction de Salif Sadio, le chef militaire qui opérerait depuis son départ de « l’Etat-major » du maquis à la lisière de la Guinée-Bissau à partir du territoire gambien, ont été repoussés par l’armée sénégalaise. Celle-ci a décidé de ratisser la zone pour mieux sécuriser les populations, apprend-on de sources militaires. Ce que l’armée ne dit pas cependant, comme également ceux-là qui revendiquent l’attaque de Bignona du côté du Mfdc, c’est que le soldat de 1ère classe, connu sous le nom de Mamadou Lamine Coly qui a perdu sa vie dans les accrochages ainsi que six autres de ses compagnons tombés au champ d’honneur pour la patrie serait, apprenait-on de sources proches du mouvement, un cousin germain de Salif Sadio. Si Salif Sadio est né à Brika mandigue à l’orée de Diouloulou dans le département de Bignona, le soldat, Mamadou Lamine Coly serait venu au monde lui, à Guédiawaye, ici à Dakar, la capitale nationale où il a été inhumé hier, mercredi 29 décembre.

Il n’empêche qu’il est originaire comme Salif Sadio du village de Kartiack. Les deux hommes seraient selon des résidents de leur village d’origine au fait de leur lien de parenté, des cousins germains. La mort du jeune soldat sous les balles d’assaillants qui exécuteraient les ordres de son propre cousin, Salif Sadio qui, depuis ses bases à la lisière du territoire gambien, aurait planifié et fait exécuter avec l’appui de « mercenaires » baragouinant de l’anglais et à l’accent, selon des sources concordantes, gambien ce raid sur Bignona, témoigne si besoin en est, sur l’absurdité de cette guerre en Casamance. Mais elle n’en pose pas moins, des questions sur la gestion de la sécurité nationale au niveau central.

Qu’est-ce qui ligote l’armée nationale, l’empêchant d’exercer son droit internationalement reconnu de poursuite contre des individus armés, s’interrogent par ailleurs, plusieurs observateurs qui constatent que les forces de sécurité n’ont jamais franchi les frontières sénégalaises pour pourchasser les « bandits ». Même si tout le monde sait en effet, que les bandes armées opérant dans cette partie de la Casamance trouvent repli le plus souvent en territoire gambien. Pays où l’on apprend que plusieurs véhicules civiles comme militaires, fruits des rapts et braquages d’Atika sont recyclés au grand dam de leurs propriétaires légitimes et de l’armée nationale. Il est temps que les autorités interpellent le plus que voisin gambien dans cette affaire. Comme elles devraient également repenser tout le système sécuritaire national.

Source : Populaire

Mr.Cmr - PiccMi.com

Jeudi 30 Décembre 2010 - 12:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9