contenu de la page



ALIOUNE TINE SUR LE QUOTIDIEN DES SENEGALAIS: "C’est le mal vivre, le mal être, la détresse et le désespoir"



1990 - 2010, la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme (Raddho) à 20 ans. Le lancement des festivités marquant cet âge de "maturité", de "raison" a eu lieu hier vendredi 1er octobre à la place de l’Obélisque. Elle a été l’occasion pour Alioune Tine, le Président de la Raddho de dénoncer "le mal vivre, le mal être, la détresse et le désespoir des populations".



ALIOUNE TINE SUR LE QUOTIDIEN DES SENEGALAIS:  "C’est le mal vivre, le mal être, la détresse et le désespoir"
"La situation au Sénégal, le fait massif dans le domaine des droits économiques et culturelles aujourd’hui c’est le mal vivre, le mal être, la détresse et le désespoir des populations victimes des inondations". C’est le Président de la Rencontre Africaines pour la défense des droits de l’homme (Raddho) qui peint ainsi un tableau sombre de la situation des populations sénégalaises. C’est à l’occasion du lancement des festivités marquant les 20 ans de son organisation hier vendredi 1er octobre à la place de l’Obélisque.

Selon Alioune Tine, "les efforts du gouvernement sont palpables, la volonté de partager leur douleur est également palpable", mais "la solidarité nationale n’a pas été conséquente". Par conséquent, "le fléau est toujours là, rémanent". C’est pourquoi il recommande aux autorités "de demander une aide d’urgence à la communauté internationale pour soulager les populations".

Le Président de la Raddho s’est prononcé également sur les coupures d’électricité. A ce sujet, il souligne : "On ne peut taire non plus les difficultés de toute sorte et les colères de toutes sortes que génère aujourd’hui sur toute l’étendue du territoire national la recrudescence des délestages. Nous savons l’attention particulière que vous portez à cette question, mais tout le monde s’accorde à reconnaître que si la situation ne stabilise pas, rapidement, elle pourrait à la longue constituer une véritable menace". C’est pour cela que "nous vous encourageons M. le Premier ministre à faire preuve d’imagination pour qu’une solution rapide et définitive soit trouvée à la lancinante question des délestages" a-t-conseillé.

En réponse à ces critiques, Souleymane Ndéné Ndiaye, le Premier ministre venu présider l’ouverture, a indiqué que les inondations sont causées par les fortes pluies et le fait que des personnes habitent dans des zones non edificandi. Pour éradiquer ce fléau, il a réitéré l’engagement de son gouvernement à opter pour des mesures globales. C’est en ce sens que, comme les inondations concernent Dakar et l’intérieur du pays, le gouvernement va "construire 50 mille logements dont 30 mille à Dakar et les 20 mille dans les régions" pour reloger les populations sinistrées. Toutefois, le Premier ministre a dénoncé l’utilisation des inondation comme fonds politique. "Celui qui respecte les populations ne fera pas des inondation un fonds politique. Qu’on soit du gouvernement ou de quelque bord politique que ce soit, ce sont nos parents, nos amis, nos frères qui sont dans les eaux". Et de préciser qu’avant l’ouverture, tout sera mis en place pour libérer les 100 écoles inondées à travers tout le pays, dont 75 à Dakar.

En ce qui concerne les délestages, Souleymane Ndéné Ndiaye précise que les coupures d’électricité à Ziguinchor sont dues à une panne de machine. "Dès que cela s’est produit, le gouverneur nous a appelé et nous avons saisi la Senelec qui a dépêcher immédiatement une équipe sur place" note-t-il. Pour ce qui est Dakar, l’arrêt de la centrale de Kounoune a causé un déficit de 60 Mw. Il est du au refus par la Sénélec de prendre le fuel de la Sar (Société africaine de raffinage), doutant de sa qualité. Mais tout est rentre dans l’ordre, puisque la Senelec a accepté ce carburant ajoute-t-il.

Source: Sudonline.sn

© PiccMi.Com - Le Magazine du Web Sénégalais

Samedi 2 Octobre 2010 - 10:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9