Connectez-vous S'inscrire


ALY NGOUILLE NDIAYE, MINISTRE DE L’ENERGIE : «en 2010, Karim Wade avait bloqué le projet d’électrification de 300 villages»





ALY NGOUILLE NDIAYE, MINISTRE DE L’ENERGIE : «en 2010, Karim Wade avait bloqué le projet d’électrification de 300 villages»
Accusé par le mouvement citoyen «Dak Na Tey» d’avoir bloqué le projet d’électrification des villages du Djolof, l’actuel ministre de l’Energie, Aly Ngouille Ndiaye, répond et enfonce son prédécesseur Karim Wade. Selon lui, c’est ce dernier qui a empêché la mise en oeuvre du programme d’électrification du Djolof. «C’est la Convention 20 qui devait électrifier plus de 300 villages du Sénégal. Evidemment, ce programme avait ciblé quelques villages du département de Linguère, dont Mbadiène, Kadji Madji et Nguénénne. C’était en février 2010 et c’est Samuel Sarr qui était à l’époque ministre de l’Energie qui avait signé ce programme avec les partenaires. Mais, en octobre 2010, Karim Wade a hérité du ministre de l’Energie et la première mesure qu’il a prise a été d’ordonner à la Senelec d’arrêter ce programme. Que ce soit donc clair, en 2010, Karim Wade avait bloqué le projet d’électrification de 300 villages », a déclaré, ce week-end, dans le Djolof, le ministre de l’Energie.

Poursuivant ses explications, en réponse aux attaques contre sa personne émanant du mouvement citoyen «Dak Na Tey» sur ce volet électrification rurale, Aly Ngouille Ndiaye de rappeler que l’entrepreneur qui avait en charge l’exécution du projet avait même porté plainte contre l’Etat du Sénégal. Et il précise que l’Etat avait alors été condamné à payer la rondelette somme de 18 milliards. Aly Ngouille de dire également que si la plupart de ses 300 villages du Sénégal peuvent penser qu’avant 2013 ils seront électrifiés, ils le lui devront. Car c’est grâce à lui que ce programme a été ressuscité. «C’est bien Karim Wade qui avait dit non à ce projet, mais on n’osait pas le dire», a asséné Aly Ngouille Ndiaye qui précise, en outre, qu’il n’est pas un ministre du département de Linguère, mais plutôt un ministre de la République censé distribuer, de manière équitable pour tout le Sénégal, les ressources qui lui sont affectées.


Lundi 19 Novembre 2012 - 20:36



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.








TWITTER
Un Sénégalais veut faire rapatrier le documentaire officiel du premier Fesman http://t.co/XcDiaHKiiL
Un Sénégalais veut faire rapatrier le documentaire officiel du premier Fesman: L'acteur culturel sénégalais... http://t.co/9UbjQ5y96n
Les présidents Sall et Diouf au 12e gala de la Fondation Abdou Diouf Sport Vertu: Les présidents Macky Sall et... http://t.co/JbJHi5GasA
Le démarrage de la saison à nouveau reporté au 6 décembre: Le démarrage des championnats de la Ligue sénégalaise... http://t.co/I8m35Z2U6v
"Une simple parole" de Khady et Mariama Sylla primé à Hollywood: Le film documentaire "Une simple parole" de... http://t.co/u1I1NnJ3eU
Paix en Casamance: Mark Boulware 'très satisfait' de sa mission: Le conseiller spécial de l’ambassade des... http://t.co/zyZuIcnAP1
Traite des personnes : 62 pour cent des victimes sont des enfants: Les enfants représentent 62 pour cent des... http://t.co/iBTkQaej9q
Le CICD se prépare à accueillir le 15e sommet de la Francophonie: Le Centre international de conférences de... http://t.co/eeyQG5kcR6
Des ordinateurs à des bacheliers ayant choisi de rester au bercail http://t.co/Rxpbf1Nd5A
Des ordinateurs à des bacheliers ayant choisi de rester au bercail: Le ministre de l’Enseignement supérieur et... http://t.co/5d6istMpPO