contenu de la page



APRES UN MARIAGE PRECOCE : M. K Diallo abandonnée par son mari, à cause de sa maladie





APRES UN MARIAGE PRECOCE : M. K Diallo abandonnée par son mari, à cause de sa maladie
Abandonnée à elle-même, par son mari, qui ne pouvait plus vivre son état mystérieux, Mariama Kesso Diallo vit dans un monde complètement à part. Après seulement quelques années de bonheur conjugal, la jeune femme est affectée par une volumineuse tumeur mandibulaire, suite à un mal de dent. Dans son village natal, à présent, K Diallo fait plus que son âge, avec cette tumeur qui l’a complètement défigurée.


Toutes les femmes sont des reines, mais femme esclave peut venir de toutes. En effet, Mariama Kesso Diallo est une femme parmi les autres qui vit à Djimini, village situé à 2 km de Vélingara. Debout sur ses 20 ans, Mariama n’a que les travaux, champêtres et domestiques : aller au puits, piler le mil, faire la cuisine, aller aux champs. On ne la surprendra jamais au milieu de ses amies d’enfance, qu’elle avait quittées, il y a 7 ans, pour un mariage avec un cousin à Serekunda (Gambie), toutes hilares, débattant sur l’actualité locale ou discutant de mondanités. Elle dit, avec une moue qui en dit long sur une gêne non feinte : « j’ai honte de m’exposer, de fréquenter des milieux populeux. Le regard insistant que l’on pose sur moi m’importune ». Il est vrai que cette volumineuse tumeur sur la mâchoire gauche a complètement défiguré cette jeune fille de taille moyenne et de teint noir. Elle semble faire plus que son âge, avec des traits tirés, toujours voilée pour cacher cette grosse tumeur. Et pourtant, Mariama fréquente le populeux marché central de sa ville. C’est qu’elle trime dur pour subvenir à ses besoins. « Cela m’aide à résoudre certains besoins financiers liés à mes soins de santé et à mon habillement », confie-t-elle

Mon époux m’a abandonnée, à cause de ma maladie

Saliou Diallo ne s’était marié avec la jeune Mariama Kesso Diallo que pour le meilleur. Jamais pour le pire. La lune de miel et les moments d’échanges de civilités et de partage de bonheur n’ont pas survécu à la maladie de l’épouse, à laquelle, on avait promis le paradis sur terre, en terre étrangère de Gambie, loin des parents. Un bénin mal d’une dent, alors que leur premier enfant était né, a suffi pour pourrir la vie du couple, sa vie à elle, surtout. Mariama Kesso raconte : « je me suis fait arracher une dent, dans un hôpital de Banjul. C’est par la suite que j’ai senti d’atroces douleurs au niveau des gencives, malgré la prise de médicaments. Quand la joue enflait davantage, on m’a amenée à Royal Victoria Hospital de Banjul. Nous y sommes allés 2 fois seulement. Une seule fois, mon époux a acheté les médicaments ». C’est le début des calvaires de la Sénégalaise, en terre Gambienne. La mâchoire enflait, le mal, de plus en plus, atroce. Et le cousin affichait, de moins en moins, de la volonté de la soigner et de partager le même lit. « Finalement, une de mes tantes m’a hébergée. Malheureusement, elle n’avait pas assez de moyens pour me soutenir », raconte-t-elle. Le Papa, Samba Diouma Diallo confirme et ajoute : « depuis 4 ans que ma fille est là, son mari n’est pas venu la voir et n’a pas envoyé de mandats. Le divorce est, de fait, consommé ». Mariama Kesso Diallo ne veut plus entendre parler de son ex-époux. Elle déclare, amère : « il m’a abandonnée, je ne veux plus entendre parler de cet homme. Je ne suis pas responsable de ma maladie, au contraire, c’est chez lui que ce sort m’a surprise».

A présent, Mariama n’arrive plus à se brosser les dents, ce qui laisse exhaler une haleine pas supportable. Son père, face à cette situation, ne sait plus à quel saint se vouer…

Rewmi Quotidien

Vendredi 21 Septembre 2012 - 10:21



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9