contenu de la page



AUTOSUFFISANCE ÉNERGÉTIQUE : Le deadline ramené à février 2011



Le processus de recouvrement des 140 MW de puissance perdue de la Senelec a porté ses fruits. Hier en conférence de presse, le ministre d’Etat, ministre de l’Energie a annoncé son retour quasi-total. Outre la sécurisation du combustible, le ministre d’Etat a annoncé que le critère N-2 est ramené à février 2011.



AUTOSUFFISANCE ÉNERGÉTIQUE : Le deadline ramené à février 2011
Selon le ministre d’Etat ministre de l’Energie, « Sur instruction du président de la République, le critère de sécurité N-2 est ramené à la date de février 2011 ». Ce sera possible grâce, en partie, à la mise en place de la ligne de la Banque islamique de développement (Bid) qui permet à la Sar de pouvoir acheter du combustible avec un crédit revolving de 25 millions de dollars US. L’Etat, soutient le ministre, est sur le point de signer avec Jackobsen pour 80 MW supplémentaires. Avec 50 MW supplémentaires auprès de la coopération chinoise, la Senelec va disposer de puissances additionnelles permettant, lorsque les deux machines les plus puissantes s’arrêtent, d’avoir deux autres machines pour les remplacer. Le ministre est revenu par ailleurs sur la politique mise en œuvre pour accélérer le retour de la puissance perdue par la Senelec à cause du fuel de mauvaise qualité. Selon le ministre de l’Energie, ce dysfonctionnement avait couté à la Senelec 140 MW, soit 35% de la demande en pointe, qu’elle est en train de récupérer. La Senelec a recouvré, selon Samuel Sarr, 50 MW au 18 juillet. Ce qui ramène le déficit à 90 MW. Selon toujours M. Sarr, la Senelec a passé toutes les commendes pour les pièces de rechange dont la facture se chiffres « entre 1 à 1,5 milliard de Francs Cfa ». Ce qui a permis de la centrale C6 de 60 MW d’être opérationnelle le 22 juillet. Le troisième groupe de la centrale de Kahone, poursuit-il, a été remis en service le 1e août, tandis que le quatrième groupe est attendu le 15 août. Au niveau de la centrale C4, un groupe a été ramené le 31 juillet. « On est maintenant à 75% des capacités de Kahone qui a une puissance de 30 MW », précise le directeur de la Senelec.

Selon le ministre d’Etat, à la fin du mois de juillet, 64 MW auraient été recouvrés. Ce qui a fait passer le déficit à 54, puis à 25 MW au 15 août. « C’est-à-dire, à la situation d’avant le 4 juillet », précise Samuel Sarr. A l’en croire, la Senelec a entrepris d’accélérer la réhabilitation et la réparation de ses deux turbines à gaz d’une puissance de 20 MW chacune. Ces deux unités qui étaient en avarie depuis 2008 seront remises en service cette année et vont fonctionner au gaz naturel. La turbine à gaz N°2, sera opérationnelle en début septembre et celle du N°3 avant la fin de l’année. Il a été demandé à Gti d’accélérer le retour de sa turbine à vapeur de 15MW supplémentaires pour permettre la garantie de la couverture de la demande en octobre. D’après Samuel Sarr, suite à une réunion de l’interconnexion de l’Omvs, tenue à Dakar le 5 août, « le Sénégal a obtenu exceptionnellement le relèvement de son quota à 40 MW, 24 heures sur 24, fin août ». Il était jusqu’ici, en moyenne de 20 MW. A la date du 15 août, soutient le ministre d’Etat, le déficit de Senelec sera à 25 MW, ce qu’elle sait gérer, parce qu’en effaçant les 14 MW des Ics, on arrive à un équilibre précaire en attendant d’avoir toutes ces machines ». En résumé, à la date du 4 juillet, sur les 13 machines qui étaient à l’arrêt, 10 sont revenues. D’après le directeur général Seydina Issa Kane, le retour du quatrième groupe de Kahone d’une capacité de 15 MW, et des groupes 402 et 404 permettent de retrouver la situation d’avant incident.

Sécurisation accrue du combustible


Concernant la sécurisation des combustibles, le ministre d’Etat a annoncé que les réservoirs à combustible de Bel Air, Cap des Biches et Kahone ont été vidés et nettoyés suivant les normes requises et que tout le combustible incriminé à été isolé. Ce combustible qui est estimé à 3.856 tonnes, sera reconditionné à la Société africaine de raffinage (Sar) ; il peut aussi être réutilisé par les turbines à chaudière. La Senelec a fait une nouvelle commande et déjà 20.000 tonnes sont arrivées, alors que 33.000 tonnes sont attendues vers le 20 août. A la suite de ces incidents, d’importantes mesures ont été prises. C’est ainsi que des réunions ont été tenues le 12 juillet avec l’ensemble des acteurs. Ce qui a permis de finaliser la session de créance portant sur la compensation complémentaire de 6 milliards devant permettre à la Senelec de faire face aux dépenses extra budgétaires. L’Etat, soutient le ministre d’Etat, a versé les 2 milliards qu’il devait à la Senelec. D’après lui, un consensus est aussi trouvé avec le ministre d’Etat, ministre de l’Economie et des Finances sur 17 milliards dus à la Senelec. L’autre décision majeure est que toutes les importations seront reprises par la Sar. Le ministre d’Etat a annoncé l’accélération du démarrage effectif de Senstock. « Tous les produits destinés à la Senelec devront obligatoirement passer par Senstock », informe-t-il. Une réunion avec les motoristes a permis de redéfinir les caractéristiques du combustible à mettre dans le nouveau décret à publier bientôt. Il a aussi été décidé d’homologuer tous les camions de transports de combustible destiné et surtout de ne plus faire de mélange en dehors des installations de la Sar. Sur ce, un laboratoire « performant » de contrôle de qualité du combustible sera installé. Avec les actions sur le plan administratif et judiciaire en cours, le gouvernement a demandé à la Commission de régulation et du secteur de l’électricité (Crse) d’appliquer des pénalités sur cet incident à partir de la date du 1 octobre 2010. Ce qui va engendrer une baisse au profit des consommateurs.

Aly DIOUF
Source le Soleil

PiccMi.Com

Mardi 10 Août 2010 - 08:01



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9