contenu de la page



Accusé d’avoir tué un rodeur devant la maison de Bécaye Diop en 2007 : Le gendarme Déthié Diarra jugé demain





Accusé d’avoir tué un rodeur devant la maison de Bécaye Diop en 2007 : Le gendarme Déthié Diarra jugé demain
Le Tribunal militaire va juger demain le gendarme Déthié Diarra. Il est accusé de coups et blessures volontaire ayant entraîné la mort de Ibrahima Seck. Les faits se sont déroulés au mois de janvier 2007 et M. Diarra était en fonction à la Légion de sécurité et de la protection de garde au domicile du ministre des Forces armées, Bécaye Diop. Il sera jugé demain par le Tribunal militaire. Déthié Diarra, né le 5 juin 1974 à Gandiaye est accusé de coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Selon des sources très proches du dossier, les faits remontent à la nuit du 15 au 16 janvier 2007. M. Diarra qui était en service au 3e Escadron de la Légion de la garde présidentielle avait été désigné, ce jour-là, de garde au domicile du ministre des Forces armées, Bécaye Diop. Mais, ce même jour, le gendarme allait commettre un meurtre sur Ibrahima Seck.

De l’avis de nos interlocuteurs qui reviennent sur les faits, c’est le 16 janvier 2007 que les éléments de la Brigade de Hann avaient été avisés de la mort de Ibrahima Seck, suite à une balle qu’il avait reçue de Déthié Diarra, gendarme en faction. Sur les lieux du crime, à quelques encablures du domicile de Bécaye Diop, les gendarmes ont constaté des traces de sang qui, d’après les informations recueillies proviendraient des blessures occasionnées à la victime. Ainsi, ajoutent nos sources, ces mêmes gendarmes qui se sont déplacés au niveau de la morgue de l’hôpital Principal de Dakar où le corps sans vie de Ibrahima Seck avait été évacué, ont constaté que la victime à été atteinte par derrière du fait qu’il y avait un orifice sur son dos, du côté droit et à hauteur du bassin.

Par la suite, l’enquête a permis d’identifier le gendarme Déthié Diarra comme étant l’auteur des faits. Ceci dit, indique nos interlocuteurs, M. Diarra a été entendu et il a reconnu les faits, tout en donnant sa version. Le gendarme avait déclaré, nous dit-on, que c’est vers 4 heures du matin qu’il avait aperçu un individu adossé à la porte du garage du ministre Bécaye Diop et il l’avait interpellé sur sa présence à cette heure sur ces lieux. Ce dernier lui aurait répondu qu’il est à la recherche d’un nommé Sène qui travaille dans les parages. M. Diarra avait aussi ajouté qu’il n’était pas convaincu par les explications données par Ibrahima Seck et l’avait accompagné pour vérifier ce qu’il venait de dire. Au même moment, ajoutait-il, il avait remarqué quelque chose dans la poche du pantalon de sa victime et après la fouille, il avait découvert sur elle du chanvre indien. Par la suite, Ibrahima Seck avait pris la fuite en refusant de s’arrêter malgré les quatre coups de feu tirés à l’air.

En outre, le gendarme avait ajouté aussi que la victime s’était arrêtée et s’était saisie d’une pierre qu’il avait lancée en sa direction et en évitant le projectile, la balle est partie pour atteindre sa victime au niveau de l’abdomen.

Seulement, ajoutent nos sources, l’accusé était revenu partiellement sur ses déclarations devant le magistrat-instructeur. Ainsi, il avait soutenu que, contrairement à ce qu’il avait dit à l’enquête préliminaire, la victime ne s’était pas arrêtée et n’avait pas non plus tenté de lui lancer une pierre. Déthié Diarra avait donc soutenu devant le juge d’instruction qu’il avait tiré sur Ibrahima Seck au moment où il fuyait. Mieux, ajoutait-il, sa victime ne portait aucune arme et qu’il avait tiré juste pour l’immobiliser.
Mais, précisait-il, il n’avait jamais eu l’intention de tuer Ibrahima Seck et qu’il avait visé la jambe, mais malheureusement la balle avait atteint le bassin.

Il faut préciser que le certificat de genre de mort en date du 18 janvier 2007 et le rapport d’expertise médico-légale de la même date font état d’une mort due à une plaie cutanée pénétrante par arme à feu avec lésions viscérales, vasculaires avec hémorragie interne et externe.
Le gendarme Déthié Diarra qui sera jugé demain pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort d’homme avait bénéficié d’une liberté provisoire depuis le 26 juin 2008.

madiallo@lequotidien.sn

PiccMi.Com

Jeudi 24 Novembre 2011 - 13:43



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9