Connectez-vous S'inscrire


Achat d’armes: L’Etat du Sénégal accuse le Directeur général de la City Bank d’avoir détourné près de 1,4 milliards Fcfa





Achat d’armes: L’Etat du Sénégal accuse le Directeur général de la City Bank d’avoir détourné près de 1,4 milliards Fcfa
En voilà une affaire d’achat d’armes qui a vraiment mal tourné. L’Etat du Sénégal poursuit le Directeur général de la City Bank, Kevin Murray en justice pour les délits de vol et faux en écritures privées de banque. En effet, l’agent judiciaire de l’Etat (Aje) l’accuse d’avoir détourné une somme de 1,4 milliards de Fcfa qui était destinée aux entreprises Fakih. Selon l’As, l’affaire remonte en 2010. L’Etat du Sénégal avait fait une commande de munitions et d’armes auprès de l’entreprise dirigée par Abdoul Fakih. Conformément au contrat qui liait les deux parties, deux chèques de 750 millions de Fcfa chacun ont été envoyés à la City Bank. Le premier en décembre 2010 et le second en janvier de l’année suivante.L’Aje a fait savoir qu’une « lettre a été adressée au patron de la banque à chaque envoi, lui précisant que les sommes devraient être reversées dans le compte qui appartient aux entreprises Fakih ». Devant le Tribunal correctionnel hier, il a reconnu qu’il s’était trompé, pensant que les comptes des entreprises Fakih étaient logés dans les livres de la City Bank. Selon lui, Kevin Murray savait bien que Abdoul Fakih n’avait aucun compte au niveau de leur institution et il a fermé les yeux pour utiliser l’argent à d’autres fins. Il devait savoir que c’était une erreur du moment que cette structure n’y avait pas ouvert un compte. Il devait donc retourner les chèques à son expéditeur. De son côté, le Dg de la City Bank assure que l’Aje lui avait bien précisé le numéro du compte qui coïncidait avec celui de la Banque nationale de Mauritanie (Bnm). Notre source informe que « K. Murray s’est également prévalu d’une attestation de virement irrévocable qui lui a été produite. Ce qui a ôté tout doute dans son esprit ». En outre, le conseil de l’Etablissement Fakih soutient que « tous les chèques étaient libellés au nom de la structure et mieux, l’entreprise n’a jamais demandé ni verbalement ni par écrit que l’argent lui soit envoyé au niveau de la City Bank ». Il réclame ainsi 2,5 milliards Fcfa pour les dommages et intérêts. Le juge tranchera cette affaire le 15 janvier prochain.

SenewebNews

Mercredi 21 Novembre 2012 - 14:03



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.








TWITTER
L'incroyable histoire d'une survivante de crash d'avion http://t.co/fBE1BL7f2y
L'incroyable histoire d'une survivante de crash d'avion: Après l'adaptation de son histoire sur grand écran par... http://t.co/0bWuPKvEbe
L'INCROYABLE HISTOIRE D'UNE SURVIVANTE DE CRASH D'AVION http://t.co/99CL4VfWYJ
L'INCROYABLE HISTOIRE D'UNE SURVIVANTE DE CRASH D'AVION http://t.co/AphtvrJgo0
SOUVENIR DU 28 JUILLET - BOUNA ALBOURY NDIAYE, MANSOUR BOUNA NDIAYE : TEL PÈRE, TEL FILS !: Le fils du dernier... http://t.co/eNP8YY2gNT
EPOUSES DES PRESIDENTS SENEGALAIS : LES PREMIERES DAMES EN ROUE LIBRE: De Senghor à Macky Sall, le Sénégal a... http://t.co/uDhHahRNK2
EPOUSES DES PRESIDENTS SENEGALAIS : LES PREMIERES DAMES EN ROUE LIBRE http://t.co/DGnpIbB2Z5
EPOUSES DES PRESIDENTS SENEGALAIS : LES PREMIERES DAMES EN ROUE LIBRE http://t.co/YTgV6QApcb
RÉVÉLATIONS DU COLONEL NDAW : MOUSTAPHA DIAKHATÉ VEUT FAIRE AUDITIONNER WADE, BÉCAYE DIOP, GÉNÉRAL FALL ET CIE http://t.co/4LHvk8NfIu
RÉVÉLATIONS DU COLONEL NDAW : MOUSTAPHA DIAKHATÉ VEUT FAIRE AUDITIONNER WADE, BÉCAYE DIOP, GÉNÉRAL FALL ET CIE http://t.co/lprpmAeaZQ