Connectez-vous S'inscrire


Affaire Le Joola - La Cour de cassation française confirme les mandats d’arrêt internationaux : Paris perdus pour 7 personnalités sénégalaises





Affaire Le Joola - La Cour de cassation française confirme les mandats d’arrêt internationaux : Paris perdus pour 7 personnalités sénégalaises
La Cour de cassation française a rejeté hier à Paris les pourvois que six des sept personnalités sénégalaises avaient formés aux fins d’annulation des mandats d’arrêt internationaux lancés contre elles. Cette juridiction estime que ces responsables sénégalais ne «sont pas parties» à la procédure, dans la mesure où ils ne se sont pas présentés devant la justice française et restent donc recherchés.

Une nouvelle étape vient d’être franchie dans l’affaire des mandats d’arrêt internationaux lancés contre des personnalités sénégalaises dans le cadre du dossier judiciaire du naufrage du bateau Le Joola ouvert en France. En effet, visés par ces mandats d’arrêt, six des sept responsables sénégalais de l’époque, civils et militaires, qui contestaient l’enquête en France sur ce naufrage, ont vu leurs demandes rejetées mardi par la Cour de cassation française.

Cette dernière a déclaré irrecevable les pourvois formés par les dignitaires sénégalais (Youssouph Sakho, ex-ministre de l’Équipement et des Transports, le Général Babacar Gaye, l’ancien Chef d’état-major général des Armées, le colonel Ousseynou Combo, ex-chef d’état-major de la Marine nationale, ancien chef de l'exploitation Mody Siguine, l’ex-chef d'état-major de l'armée de l'Air Meïssa Tamba, l’ancien directeur de la Marine marchande Abdoul Diop) au motif qu’ils ne «sont pas parties» à la procédure, en ce sens qu’ils ne se sont pas présentés devant la justice française et restent par conséquent recherchés.

Gomis Diédhiou n’a pas respecté le délai de recours

Quant au pourvoi de Gomis Diédhiou, qui était en service au ministère sénégalais de l’Economie maritime comme chef du bureau de la sécurité maritime et qui est le seul à avoir été interpellé et mis en examen (inculpé), il a été rejeté par la Cour de cassation car, il n’a pas respecté le délai de six mois après sa mise en examen, intervenue le 12 octobre 2010, pour contester la procédure.
En 2008, le juge français du Tribunal d’Evry, Jean-Wilfried Noël, avait délivré neuf mandats d’arrêt internationaux. La justice a annulé ceux qui visaient l’ex-Premier ministre sénégalais, Mme Mame Madior Boye et l’ex-ministre des Forces armées, Youba Sambou.
Le Joola avait chaviré au large de la Gambie le 26 septembre 2002, alors qu’il reliait Ziguinchor (sud du Sénégal) à Dakar. La catastrophe avait fait 1. 863 morts et disparus selon le bilan officiel, plus de 2. 000 selon les associations de familles de victimes, soit davantage que le naufrage du Titanic (1. 500 morts). Seules 64 personnes avaient survécu.

Le Quotidien

Mercredi 21 Novembre 2012 - 13:53



Réagissez à cet Article

1.Posté par Gathie Ngalama le 21/11/2012 14:21

Le naufrage du Joola est un drame insoutenable. Pas un jour où nous ne devrions oublier cette honteuse tragédie, agir pour que rien de ressemblant ne se reproduire et prier pour chaque victime.

Et pourtant, un drame plus périlleux menace notre Cher Senegal: le discrédit défintitf de ses institutuons.

Imaginons un moment une fiction : Le Senegal émettant un mandat d'arrêt contre des hautes autorités françaises pour un accident ayant frappé des Senegalais en France.

C'est juste inimaginable !

Qui -en France ou au Senegal - s'est préoccupé de la responsabilité des autorités françaises quand des Sénégalais sont morts à Paris dans une série d'incidents qu'on a dit criminels ou dans l'explosion de la chaufferie de La Defense. L'etat senegalais aurait froncé le sourcil que le coup de bâton se serait impitoyablement abattu sur sa tête. Le Nègre sait jusqu'où il ne faut pas aller avec le Toubab.

En vérité, la vie d'un Negre ne vaut rien. En France. Un Nègre qui crève, on s'en fout à défaut de s'en réjouir. Mais pour un Français mort accidentellement , La nation Negre entière va payer.

Les Juges Français ne se rendent même pas compte de la monstruosité de leur démarche. Ils sont de bonne foi, j'en suis persuadé. C'est au fouet qu'ils ont vu leurs aînés mater la négraille. Cela reste dans l'inconscient pour des générations. Dans l'inconscient du Nègre qui ne bronche pas quand on humilie un autre Nègre. Dans l'inconscient de l'ancien maitre sû et certain qu'un Nègre ça n'a ni force ni honneur.

Ca n'a pas de force, ça n'a pas d'honneur, ça meurt du paludisme, ça crève de faim, ça croupit dans l'ignorance, ça n'a ni raison ni culture; et voilà donc que ça veut Juger ! Allons donc ! Si La Justice existait en Afrique, on l'aurait su.

La France, on l'aime bien, mais elle nous crache dessus. Ce qu'elle nous fait, à circonstances égales, jamais elle n'imaginerait le faire à un Etat puissant. Imaginez des autorités choinoises, russes ou américaines sous mandat d'arrêt de la Justice Française. Ce ne serait même pas digne d'un scénario de film de Série B.

Que la Justice Française veuille juger une affaire sur laquelle la Justice Senegalaise s'est définitivement prononcé, c'est une façon de nous dire, vous, votre pays et votre Justice de Nègres, nous êtes juste de la merde nauséabonde.

C'est une démonstration de force. La France ne court aucun risque . Demain, elle se réveillera fière et orgueilleuse d'avoir arrêté, humilé et emprisonné un bande de vauriens de Nègres : un Premier Ministre, deux ministres et un General de corps d'Armée. Beau trophée de chasse, non !

Quand on a en face de soi un Etat pauvre et faible, il faut à l'occasion démontrer sa puissance et s'amuser un peu . C'est la politique de la canonière, sans la poudre et les boulets. C'est bon pour le moral, ça intimide la pauvre Nègre assoupi, ça ne coûte pas grand chose et ça distrait les foules à Paris.

La France, nous lui avons témoigné (trop de ?) sympathie et amitié mais il semblerait que même avec ses amis elle ne considère que les rapports de force et de domination.

Nègres, défendons notre honneur. C'est un droit et un devoir. Personne ne viendra le faire à notre place. Si nous acceptons cette forfaiture que La France veut nous imposer, on nous recrachera dessus.

Si çette affaire se passe sans que nous réagissions, demain La France certianement d'autres pays occidentaux rejugeront à leur guise toutes les affaires où notre justice ne se sera pas prononcée à leur avantage.

On nous tue, on ne nous déshonore pas. Chiche ! Voilà une belle opportunité pour le prouver.

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.








TWITTER
Industries extractives: atelier sur la responsabilité sociétale des entreprises, lundi: Un atelier francophone... http://t.co/NGyekVF4j8
Iba Der Thiam : ‘’Les gens de culture islamique ont été systématiquement éliminés de la vie politique' Les gens... http://t.co/JPPe1lLyxa
Iba Der Thiam : ‘’Les gens de culture islamique ont été systématiquement éliminés de la vie politique': Les gens... http://t.co/hzZ7hsaLXu
Samedi faste pour les internationaux sénégalais en Angleterre: La journée de samedi a été prolixe pour les... http://t.co/p9NZnirRCX
Pour rehausser son image: Dangote Industries sponsorise «Facetime» sur CNN: Dangote Industries est le sponsor de... http://t.co/MTj0fiS0jW
Cheikh Haguibou Soumaré sponsorise MM Pictures et la SONABEL Burkina, A quel prix ?: L’ancien Premier ministre... http://t.co/FaeLdYOCIG
Barthélémy Dias juge ‘’injuste’’ l’obligation faite aux collectivités de voter un budget pour le reste de... http://t.co/1TkTEh5XIE
Rentré en Guinée: Mamadou Aliou Diallo, nouveau combattant d’ébola: Il est heureux comme un môme. Après avoir... http://t.co/2wbKAj0ooV
Pape Diouf solde ses comptes avec son ancien mentor Idrissa Seck http://t.co/3k4KmBQWHU
OUSMANE MBAYE, DESIGNER SÉNÉGALAIS MIS A L’HONNEUR AU CENTRE CULTUREL DE PARIS Le Centquatre, le centre culturel... http://t.co/FIwJRS7XPp