Connectez-vous S'inscrire


Amath Dansokho sur l’enrichissement illicite : «On m’a dit que l’un d’entre eux a pris 1500 milliards et un autre 700 milliards au mois de juillet 2008»





Amath Dansokho  sur l’enrichissement illicite : «On m’a dit que l’un d’entre eux a pris 1500 milliards et un autre 700 milliards au mois de juillet 2008»
Des convocations se succèdent aux interdictions de sortie du territoire national. Le Sénégal serait-il devenu un Etat policier ?

Le Sénégal n’est pas un Etat policier, il y a des charges qui pèsent sur eux (les Libéraux). Ils ont provoqué ce qu’on leur reproche parce qu’ils avaient cru que leur régime était éternel. Jusqu’en 2007, ils prenaient à la pelle. A partir de 2008, la machine s’est emballée à la pelle mécanique. Donc, ils savent parfaitement ce qu’ils ont fait. Dans n’importe quel pays au monde, si on fait de la prévarication de cette façon, on n’a pas le droit de bouger. Pourquoi devrait-on leur permettre ? Ce n’est pas seulement au Sénégal. Et partout dans le monde, ce sont des règles qui sont en vogue.

Les Libéraux affirment que ce n’est pas une décision de justice ?

C’est une décision administrative. Où est le problème ? Il faut d’abord qu’ils règlent leur contentieux avec la société. On ne peut prendre le risque de les laisser partir sans garantie. Ils ne vont jamais revenir. Ce serait la meilleure façon d’arrêter la machine judiciaire. L’Etat a le droit de prendre des dispositions, il y va de la survie de ce pays. Mais, on n’a pas besoin de leur notifier quoi que ce soit. Des enquêtes sont en cours, il faut aller jusqu’au bout.

A combien évaluez-vous le préjudice financier subi par le Sénégal ?

On m’a dit que l’un d’entre eux a pris 1500 milliards et un autre 700 milliards au mois de juillet 2008. Cela a coïncidé avec la période durant laquelle il a décidé que son fils serait président et qu’il y resterait pendant 50 ans. Sa philosophie est simple : sortons l’argent, tout le monde votera pour nous. S’ils remmènent l’argent, ils peuvent dormir tranquille. Dans ce cas, j’irai même leur rendre visite et leur remercier pour hauts services rendus à la Nation et saluer leur patriotisme. Macky Sall a dit qu’il ne protégera personne. Mais, c’est quoi cette façon de lier son sort à celui d’autres. Ils s’auto-accusent eux-mêmes. C’est triste ! Ils ne répugnent devant rien. Dès qu’il y a de l’argent, ils foncent la tête jusqu’au cou.

Vous siégez au Conseil des ministres, quelle est la différence entre Macky Sall et Ab­doulaye Wade ?

Le Conseil des ministres de Macky Sall est beau à voir. C’est un homme déterminé, courtois, intelligent. Il écoute les gens, accepte le débat avec ses ministres qui sont là pour l’aider. Lui (Wade), c’était la terreur. Quand un ministre fait une phrase, il en fait cinquante. Je ne chante pas les louanges de Macky Sall. Ses collaborateurs ne sont pas effrayés par lui. Il est seulement un chef d’orchestre avec une équipe diversifiée.


Lundi 17 Décembre 2012 - 14:24



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.








TWITTER
ECHANGE DE COUP DE FEU À TOUBA: Un fils de Serigne Bara arrêté puis relâché http://t.co/74caDTf8bs
ECHANGE DE COUP DE FEU À TOUBA: Un fils de Serigne Bara arrêté puis relâché: La délocalisation de la gare... http://t.co/LDvaFxz5hg
AFFAIRE HABRE : La Chambre d’accusation est au cœur des procédures: Le procès annoncé de l’ancien Président... http://t.co/jw2777LK2D
Les diplômés de la FASTEF suspendent leur grève de la faim: Les diplômés de la Faculté des sciences et... http://t.co/4lzkNQU430
LES DIPLÔMÉS DE LA FASTEF SUSPENDENT LEUR GRÈVE DE LA FAIM http://t.co/TlXZb8SaHK
LES DIPLÔMÉS DE LA FASTEF SUSPENDENT LEUR GRÈVE DE LA FAIM http://t.co/9MKg1CWjIF
ECHANGE DE COUP DE FEU À TOUBA: UN FILS DE SERIGNE BARA ARRÊTÉ PUIS RELÂCHÉ http://t.co/oLGSgLwhZ2
ECHANGE DE COUP DE FEU À TOUBA: UN FILS DE SERIGNE BARA ARRÊTÉ PUIS RELÂCHÉ http://t.co/qNpn721sgw
AFFAIRE HABRE : LA CHAMBRE D’ACCUSATION EST AU CŒUR DES PROCÉDURES http://t.co/WcYRpVZe7n
AFFAIRE HABRE : LA CHAMBRE D’ACCUSATION EST AU CŒUR DES PROCÉDURES http://t.co/fv87NgMlnl