Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com


Auditions d’ex-ministres : le PDS appelle le gouvernement à "la sérénité"





Auditions d’ex-ministres : le PDS appelle le gouvernement à "la sérénité"
Le Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition) appelle le gouvernement à faire preuve de "sérénité" dans sa volonté de faire justice, notamment sur les enquêtes pour enrichissement illicite concernant des dirigeants de l’ancien régime.

Dans un communiqué transmis à l’APS lundi soir, ‘’le PDS en appelle à la sérénité et au respect strict des droits inaliénables du citoyen à une justice indépendante, équitable, non discriminatoire et respectueuse des lois et règlements de notre pays’’.

Formation de l’ex-président Abdoulaye Wade (2000-2012), le PDS a dénoncé ‘’des poursuites judiciaires à l'encontre [de ses] principaux responsables, en violation flagrante des droits et libertés que garantissent la Constitution, la loi organique portant Règlement intérieur de l'Assemblée nationale, les lois et règlements du Sénégal’’.

‘’Le Rubicon a été franchi ce matin (lundi) avec la convocation du député Oumar Sarr qui a été retenu à la gendarmerie pendant trois heures en dépit de son statut alors qu'au même moment l'Assemblée nationale était en séance plénière pour examiner la loi sur la Haute cour de justice ; même s'il a été libéré après qu'ils se sont rendu compte encore une fois de leur erreur de procédure’’, poursuit la même source.

Dans un communiqué reçu également à l'APS, le procureur spécial Alioune Ndao a précisé que ‘’les instructions relatives à l’audition des personnes objet des enquêtes ont été transmises bien avant le démarrage de la session parlementaire’’.

Concernant les députés Oumar Sarr et Abdoulaye Baldé, a-t-il noté, les instructions écrites aux fins d’enquête de patrimoine adressées, respectivement les 8 et 18 octobre dernier, au commandant de la Section de recherches de la gendarmerie. ‘’Donc, bien avant l’organisation de la session en cours’’, a souligné le procureur spécial.

‘’Dès que la tenue de la session parlementaire a été portée à la connaissance de l’opinion par voie de presse, le procureur spécial et les enquêteurs de la Section de recherches ont décidé, par courtoisie et pour respect à l’institution parlementaire, de surseoir aux auditions de ces personnalités afin de leur permettre de participer à la session en cours qui porte sur l’examen de six projets de loi’’, a-t-il indiqué.

APS

Mardi 18 Décembre 2012 - 09:59



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.








TWITTER
EUROBONDS - A la recherche de 250 milliards de francs Cfa, le Sénégal obtient plus de 1 700... http://t.co/zYjDRQuOmh
EUROBONDS - A la recherche de 250 milliards de francs Cfa, le Sénégal obtient plus de 1 700 milliards à 6,25%:... http://t.co/WWcZHElzyS
DU NOUVEAU PSE POUR MOUHAMMED DIONNE... http://t.co/CEuPh3rrNr
Procès Karim-Remous à J-7 : Wade rentre à Dakar et tonne, l’Etat affûte ses armes... http://t.co/Kah4xYbNaw
Procès Karim-Remous à J-7 : Wade rentre à Dakar et tonne, l’Etat affûte ses armes...: http://t.co/nNahweH9x5- Sauf... http://t.co/yIyootZrsq
L'actualité politique fait le menu des quotidiens http://t.co/XTaJHQeLrc
Le Dr Bakary Samb explique pourquoi le Senegal ne doit pas rompre ses relations diplomatiques... http://t.co/GpPpfd2CzB
Le Dr Bakary Samb explique pourquoi le Senegal ne doit pas rompre ses relations diplomatiques avec Israël: La... http://t.co/AxlubRwPQt
LE DR BAKARY SAMB EXPLIQUE POURQUOI LE SENEGAL NE DOIT PAS ROMPRE SES RELATIONS DIPLOMATIQUES AVEC ISRAËL http://t.co/pFvunvmM5l
LE DR BAKARY SAMB EXPLIQUE POURQUOI LE SENEGAL NE DOIT PAS ROMPRE SES RELATIONS DIPLOMATIQUES AVEC ISRAËL http://t.co/JFGhJ6etJ8