contenu de la page



«BAARAÑINI» OU PORTEFAIX DANS LES MARCHES : Une activité pénible pendant le Ramadan



Les «baarañini» (portefaix dans les marchés) qui, pour gagner leur vie, trimballent des paniers, sacs et autres bagages lourds, souffrent pendant le Ramadan.



«BAARAÑINI» OU PORTEFAIX DANS LES MARCHES : Une activité pénible pendant le Ramadan
Nombreuses sont les activités pénibles à exercer pour des jeûneurs, parce que nécessitant des efforts physiques énormes et une exposition au chaud soleil. Les «baarañini» (portefaix dans les marchés) appartiennent à cette catégorie ces travailleurs qui galèrent pendant le Ramadan. Acteurs indispensables dans les marchés parce que permettant aux clients d'acheminer leurs emplettes jusqu'à la rue pour pouvoir trouver un véhicule, ils prennent d'assaut celui de Castors dès les premières heures de la matinée.

Les ménagères les sollicitent plus que d'habitude. Les effets du Ramadan sont passés par là. Elles ne veulent pas trop se fatiguer à porter elles-mêmes des bagages. C’est à l’entrée même du marché qu'on rencontre ces porteurs de bagages. «Le Ramadan est très dur, surtout en cette période de chaleur. Je viens à 8h pour ne repartir qu’à 19h», confie Mactar Diop, un jeune portefaix dont la fatigue se lit sur le visage. Et ces douze heures à trimballer de lourdes charges et à suer à grosses gouttes sous le chaud soleil sont d'autant plus pénibles qu’elles ne permettent qu'à gagner au bout des miettes. Parfois, «nous pouvons avoir la chance de tomber sur le bon client et gagner en fin de journée entre 2500 et 10 000 F Cfa par jour», indique-t-il.

En plus de ne récolter que des miettes au prix d'efforts surhumains, les portefaix se voient contraints de composer avec l'arrogance et le manque de respect des personnes qui utilisent leurs services. «Les clients nous traitent comme des bons à rien. Ils n’hésitent pas à nous jeter des pièces comme récompense pour avoir porté leurs lourdes charges», dénonce Ibrahima Loum, le doyen des portefaix. D'où son cri de cœur : «Il faut que les clients aient pitié de nous et qu’ils sachent que ce travail est notre gagne-pain.» Outré par cette attitude, il martèle : «Nous n’avons que ce travail pour nous nourrir et nourrir nos familles. Car si Dieu nous avait gratifié d'autre chose, nous n’en serions pas là». Son compagnon Modou Diagne de renchérir : «C’est trop dur. Mais ce n’est qu’un chemin à parcourir». Poursuivant sa complainte, il avance : «Nous rencontrons beaucoup de difficulté en cette période de Ramadan».
Mbargou Diagne, élève en classe de 5e au Cem Alassane Tall de Nioro, s'active comme portefaix pendant les vacances. «Je viens dans ce marché pour avoir de quoi acheter des fournitures scolaires à l’ouverture des classes», explique-t-il. Mais, se désole-t-il, «en cette période de Ramadan, c’est trop dur avec les clients qui paient mal».

Mously NDIAYE (Stagiaire)

source Populaire:/Populaire/


Mercredi 10 Août 2011 - 15:45



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9