contenu de la page



BONNET CARRE, DJELLABA, BABOUCHES ET CHAPELET : L’élégance dans le port fait le Talibé Tidiane



Les origines du fondateur de la confrérie y sont, certainement, pour quelque chose. Quoiqu’il en soit, les disciples de Cheikh Ahmed Tidiane Chérif raffolent de produits marocains comme le bonnet carré, le jellaba et les babouches. Autant d’objets qui sont constitutifs de ce qu’il est convenu d’appeler, de façon prosaïque, l’élégance tidiane. Et pour cause !



BONNET CARRE, DJELLABA, BABOUCHES ET CHAPELET : L’élégance dans le port fait le Talibé Tidiane
Le constat est unanime. Le talibé tidiane est l’incarnation parfaite de l’élégance. Aussi bien dans le port que dans le comportement. Pour ne pas dire sa façon d’être dans la société. Un phénomène qui trouve son explication dans l’histoire même de cette confrérie qui se confond avec le Maroc, plus précisément la ville de Fès, où est enterré son fondateur qui est né en Algérie. C’est donc le plus normalement du monde que le commun des Sénégalais en arrive à penser que les disciples de Cheikh Ahmed Tidiane Chérif sont snobes sur les bords. Pourtant, il n’en est rien. En effet, pour comprendre l’attachement des Tidianes à la mise soignée, il convient de revenir, d’un point de vue sociologique, sur la répartition, dans le temps et dans l’espace, de cette confrérie essentiellement urbaine. Aussi, pour nous faire une idée de ce que coûte, en terme pécuniaire, la mise impeccable qu’affectionnent tant les adeptes de la Tidiania, qui signifie «voie de la perfection», nous avons fait un tour à la Rue Mohamed V qui est connue pour être un haut lieu de produits d’origine marocaine. Ici, ce qui retient, d’emblée, l’attention du visiteur, pour ne pas dire du client, c’est le large éventail de marchandises.

Un précurseur nommé Serigne Babacar Sy

Et, comme il fallait s’y attendre, il y en a pour tous les goûts et pour toutes … les bourses. S’agissant du bonnet carré, qui a étrenné ses lettres de noblesse avec le premier Khalife des Tidianes Serigne Babacar Sy, il s’échange entre 10 et 50 mille francs Cfa. Parfois même plus. Préposé à la vente dans un magasin ayant pignon sur rue dans ce souk qui rappelle la configuration des marchés au Maghreb, notre compatriote Lamine Diop y va de son laïus : «Pour dire la vérité, on se frotte les mains. Car les Tidianes, qui sont nos principaux clients, viennent s’approvisionner tout le temps. Même s’il faut reconnaître que les périodes de pointe sont les fêtes religieuses (Korité et Tabaski) et le Gamou». Idem pour les djellabas et les babouches «Made in Maroc» qui peuvent être acquis sur place. Quant au chapelet (Soubha en arabe), un autre signe distinctif du «Talibé Cheikh», il faut, pour s’en procurer, faire un tour devant la Zawia Seydi El Hadji Malick Sy sise sur l’Avenue Lamine Guèye. Là, notre interlocuteur, un vieux Toucouleur, souligne que «la qualité d’un chapelet est fonction du portefeuille de celui qui achète».

Pape Souleymane Kandji
Source: Asfiyahi.Org




PiccMi.Com

Vendredi 25 Février 2011 - 20:18



Réagissez à cet Article

1.Posté par ousmane le 25/02/2011 20:29

Ce que vaut un homme, jusqu’à quel point il est homme, c’est ce que l’on reconnaît à sa plus ou moins grande capacité (MACHALLAH CHEIKHY TIDJANY)talibe cheikh si kaw si kanam!!!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9