contenu de la page



CABANONS DE L'ILE DE NGOR: UNE ACTIVITE FONCIEREMENT CLANDESTINE Aux risques et périls des péripatéticiennes



C’est en toute clandestinité que cette intense activité de débauche est menée sur l’Île de Ngor. A leurs risques et périls, les péripatéticiennes s’exposent à toutes sortes de maladie. Nabou se souvient d’une de ses copines d’infortune. «Elle squattait avec nous journellement l’île » laisse entendre, dans un trémolo, notre interlocutrice, qui, contre toute attente, chiale.



CABANONS DE L'ILE DE NGOR: UNE ACTIVITE FONCIEREMENT CLANDESTINE Aux risques et périls des péripatéticiennes
Renseignement pris, sa copine dont elle fait allusion a chipé une maladie latente. Pour ne pas dire une Mst (Maladie sexuellement transmissible) que Bibiche (surnom d’emprunt) traine, tel un boulet, après avoir fricoté avec un « visage pâle » (entendez un blanc comme disent les Indiens) rencontré sur l’île de Ngor. « Sa vie a été chambardée par ce s… que ma copine idolâtrait comme ce n’est pas permis » fulmine t’elle non sans poursuivre que « c’était mal connaitre la sournoiserie de G… qui n’avait d’yeux et d’oreilles que pour ses f… ». De ce fait, Nabou dit en tirer assez d’enseignements pour redoubler de vigilance dans sa quête de plaisirs charnels enrichissant. Aussi, faudrait-il, rappeler Jacques Chirac, qui soutenait : « à force de jouer avec le vent, on finit souvent comme une feuille morte».

Double vies ou simple cachoterie des jeunes dakaroises ?

Gora (notre guide), avec sa chevelure éparse, qui suit attentivement notre conversation, de soutenir mordicus que les filles de joie qui dévastent l’île tiennent des discours captieux à leurs parents. « Elles font croire chez elles d’autres destinations, alors que c’est des p… », fait remarquer Gora. Qui consent à révéler que la chienlit règne dans l’île avant de déblatérer contre l’establishment. Pour Gora, l’Etat gagnerait à assainir l’île au lieu de feindre la myopie. « Je vous dis, il s’y passe des choses peu orthodoxes. La brigade des mœurs devrait normalement y faire des descentes inopinées, mais, malheureusement tel n’est pas le cas ». Quid de ses trucs pas du tout catholiques dont il fait allusion ? « Comme vous l’a dit Zeïna, des gens viennent ici juste pour des ébats. Vous ne me croirez pas, mais d’aucuns, notamment des blancs y jouent même des films à caractère pornographique car l’île a la particularité d’être quiète, sombre et close. Hormis les cabanons, les tentes qui reviennent moins chères abritent des pratiques indécentes à longueur de journée ». Et pourtant, les jouisseurs sont tenus de quitter l’île au plus tard à 21h. Mais, certains s’arrangent, par des ruses, dont eux seuls détiennent l’emphase, pour rester encore, passer du bon temps, dans les cabanons avec la complicité, bien évidement, de certains vigiles. Chose cocasse : certains, mus par des intentions sournoises, débarquent sur l’île au-delà de 21h, voire à des heures indues. Leur astuce : souvent nantis, ils louent des yachts pour la traversée.

A l’origine

La baie de Ngor est située au large de la presqu’île du Cap. Bercée à 400 m à peine du village de Ngor, sur la pointe des Almadies, soit tout près de Dakar, l’île est parcourue de petites ruelles qui serpentent entre de belles villas dont on ne peut voir grand-chose. Et pour cause : ces résidences sont emmaillotées de murs les uns plus élevés que les autres.

Selon, diverses personnes interpellées, à l’origine, seuls les villageois venaient y mettre leurs moutons en pâturage et cultiver le mil durant l’hivernage. A partir des années 50, les dakarois prirent leurs habitudes de venir y pique-niquer. Ils s’y sont fait construire de petits cabanons puis des maisons plus confortables.

Edouard Diagne
Source: Le Pays



PiccMi.Com

Samedi 23 Juillet 2011 - 10:01



Réagissez à cet Article

1.Posté par comcom le 23/07/2011 08:53

au senegal cest le regne de l'anarchie totale , du damay liguey guir dimbali samay wadiour , du yalla bahna , meme notre gouvernement est clandestin

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9