contenu de la page



CAMPAGNE DE SENSIBILISATION CONTRE L’ÉPIDÉMIE: "FAGARU CI ÉBOLA", LA PARTITION DES ARTISTES SÉNÉGALAIS





Les artistes sont souvent prompts à dénoncer les dérives des politiciens, mais ne s’engagent que rarement pour les causes sociales. Pour la lutte contre ébola, certains ont décidé de participer à leur manière.

Le combat contre le virus Ébola qui fait des ravages dans certains pays africains ne saurait être mené sans les artistes sénégalais. C’est leur nouveau cheval de bataille. Au moment où le seul cas déclaré vient d’être guéri, hip-hoppeurs, mbalaxmen et chanteurs de variétés ont accordé leurs voix pour sortir "fagaru ci Ébola" ou "stop Ébola".

Ils comptent jouer leur partition dans la campagne de sensibilisation menée par les autorités sénégalaises. En acteurs de développement, les artistes se doivent d’être en pôle position dans cette campagne. C’est ainsi que Simon, Adiouza, Fou Malade, Books, Djily Bakhdad de 5Kiem underground, Xuman, Aida Samb, Simon Sène, Numukunda et Ousmane Gangué ont posé leurs voix sur cette chanson aux côtés des chanteurs en herbe de "sen petit gallé".

Les uns livrent leur message dans la langue nationale, le wolof. Simon Sène y attire l’attention des sérères sur les moyens de prévention. Ousmane Gangué s’occupe de la version peulh et Numukunda parlent aux mandingues. "Dans cette chanson, on dit aux populations de ne pas céder à la panique et qu’on peut éviter cette maladie, en adoptant des mesures simples d’hygiène, comme se laver les mains le plus souvent possible", explique le rappeur Simon, joint au téléphone par EnQuête. Ainsi, "Ébola dou fi nané niex" tel que chanté dans le refrain.

Y en a marre est l’initiateur de cette chanson sortie cette semaine "avec les moyens de bord", comme le dit Simon. "On a fait un premier pas avec cette chanson dont la musique est faite par undacoverpored, grâce à la collaboration des artistes, mais aussi au soutien de Prince arts qui nous a donné le studio", fait-il savoir. La prochaine étape dans cette lutte pour ‘Y en a marre’ va être une caravane de sensibilisation dans les régions. Mais les moyens à cet effet ne sont pas encore réunis.

Salam Diallo lance la danse Ébola

Un autre artiste essaie de jouer sa participation dans la lutte contre "ébola". Il s’agit de Salam Diallo. Sa trouvaille : des pas de danse qu’il a baptisés du nom de la tragique maladie. Ce qui ne semble pas être apprécié par le public. Sur la toile, beaucoup en parlent et trouvent assez choquante sa manière de vouloir participer à cette campagne de sensibilisation. EnQuête s’est rapproché hier du leader du "Nokoss band" qui n’a pas voulu s’épancher de sitôt sur la question. Salam Diallo préparait sa soirée d’anniversaire hier dans un club de la place. Il a promis de faire une sortie très prochainement pour parler de sa nouvelle danse.

Par ailleurs, quel que soit l’angle sous lequel est vu le projet de Salam, il est à noter qu’il tente de participer à la campagne. D’autres n’ont encore rien fait dans ce sens. On a vu Youssou Ndour soutenir les autorités sénégalaises dans leur plan d’action, lors d’une conférence de presse. Omar Pène a parlé d’Ébola lors de son grand concert retour. Par contre, les autres n’ont pas encore jugé nécessaire de prendre part à la lutte. Ceux qui chaque jour occupent l’espace médiatique et se disent les artistes les plus populaires du moment sont aphones sur le sujet.

Enquête

PiccMi.Com

Jeudi 11 Septembre 2014 - 17:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9