contenu de la page



CÉRÉMONIE OFFICIELLE DE LA 109e ÉDITION DU GAMOU DE TIVAOUANE : Quand Ousmane Ngom décrit le leader modèle et sert du réchauffé sur les grands travaux



Le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, Me Ousmane Ngom, a décrit le modèle du leader qui doit être quelqu’un qui donne l’exemple en toute chose, comme l’avait fait El Hadji Malick Sy avec son fils Sidi Ahmed Sy, quand il s’est agi d’envoyer des soldats à la guerre de 14-18. Il a aussi servi du réchauffé quant au programme de modernisation de Tivaouane.



CÉRÉMONIE OFFICIELLE DE LA 109e ÉDITION DU GAMOU DE TIVAOUANE : Quand Ousmane Ngom décrit le leader modèle et sert du réchauffé sur les grands travaux
TIVAOUANE - Une théorie sur les caractéristiques du leader et ce à quoi il doit ressembler dans la société. C’est à cet exercice que s’est livré, avant-hier, le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, Me Ousmane Ngom, au cours de la cérémonie officielle de la 109e édition du Gamou de Tivaouane. Confortant la pertinence pour le parrainage du Gamou du choix porté sur le fils de El Hadji Malick Sy, Sidi Ahmed Sy, Me Ousmane Ngom, qui parle de force de l’exemple, explique : «Quand le blanc est venu voir Maodo pour avoir des soldats pour aller faire la guerre 14-18, ce dernier a donné son propre fils. Si c’était aujourd’hui, beaucoup de gens, à sa place, auraient tout fait pour préserver leurs fils et donner ceux des autres». Ce qui est, selon le ministre de l’Intérieur, un exemple du prototype achevé d’un leader. «Il a fait preuve de sacrifice, de patriotisme exemplaire en disant : avant de donner le fils d’un autre, je vais commencer par mon propre fils». Une démarche qui, de l’avis de Ousmane Ngom, est «une valeur que tous les leaders doivent adopter». Parce que, martèle-t-il, «le leader doit donner l’exemple en toute chose. Tout ce qu’il demande à ceux qui sont derrière lui, il doit commencer d’abord par l’exiger de son propre fils». Une valeur qu’il trouve être «en perdition dans notre société d’aujourd’hui». C’est pourquoi il estime que le fait de rappeler l’histoire de Sidi Ahmed Sy est un grand service qui a été rendu à la société. Des valeurs en perdition qui restent intactes à Tivaouane.



«Les populations sont fatiguées. Chacun ne défend que ses intérêts»

«Il y a la responsabilité globale, c’est s’occuper de tout le monde. Mais il y a plus difficile, c’est la responsabilité individuelle, c’est-à-dire des différents membres. Regarder si chacun va bien, se pencher sur ses préoccupations et c’est ce que vous faites», dit Ousmane Ngom à Serigne Mansour Sy. S’adressant aux leaders, le représentant du chef de l’Etat à la cérémonie officielle du Gamou de marteler : «Quand on accepte la responsabilité de diriger des gens, on doit s’évertuer à s’occuper de leurs petits et grands problèmes». Parce que cela étant «une responsabilité dont il doit répondre vis-à-vis de ces individus qu’il dirige, mais aussi de Dieu». C’est pourquoi il souhaite que de telles valeurs s’étendent un peu partout au Sénégal. «Parce qu’un pays ne peut être construit sans des valeurs. Des citoyens pétris de valeurs sont les piliers d’une société», indique-t-il, ajoutant : «sans valeurs, toute construction s’écroule. C’est pourquoi on vous exhorte à élever la voix, de plus en plus, pour permettre la construction d’un Sénégalais nouveau pour favoriser le développement du pays». Sur le thème de la solidarité, Ousmane Ngom s’en félicite. «Nous vivons une crise mondiale, les populations sont fatiguées, les idéologies qui font fonctionner le monde reposent sur l’individualisme. Chacun ne défend que ses intérêts ; donc, c’est un bon moment pour se prononcer sur cette question. Ça ne doit pas simplement être une solidarité dans les paroles, mais une solidarité agissante. Que les nantis aident les nécessiteux. On vous remercie pour le thème que vous avez choisi pour ce Gamou», confesse-t-il.

Wade intègre l’achèvement de la mosquée de El Hadji Malick Sy dans le programme spécial pour Tivaouane

TIVAOUANE - Le président de la République, Me Abdoulaye Wade, veut accélérer les travaux de la Grande mosquée de Seydi El Hadji Malick Sy que le défunt Khalife général des Tidianes, Serigne Abdoul Aziz Sy «Dabakh», avait lancés. C’est le ministre d’Etat, ministre de l’Intérieur, Me Ousmane Ngom, qui l'a dit ce mardi à la cérémonie officielle du Gamou annuel de Tivaouane. A en croire Me Ngom, «au-delà des chantiers de modernisation de la ville sainte de Tivaouane, pour la mosquée El Hadji Malick Sy, le président de la République, Me Abdoulaye Wade, va aussi s’engager activement pour finir les travaux». Revenant sur le programme spécial de modernisation de Tivaouane, le chef de la délégation gouvernementale a déclaré : «Le président m’a chargé de réaffirmer ici la volonté qu’il a sur toutes les villes saintes, particulièrement Tivaouane, d’y dérouler des programmes spéciaux de modernisation». Selon Me Ousmane Ngom, il l’a commencé parce qu’il n’y a pas longtemps, il a augmenté le périmètre communal de Tivaouane de 7000 ha. Mieux, ajoute le ministre de l’Intérieur, «Me Wade a signé un nouveau décret pour faire du centre de santé de Tivaouane un hôpital de niveau 1, sans parler de l’hôtel de police et de la caserne de sapeurs-pompiers qui ont été ouverts. Le chef de l’Etat a aussi dit qu’il va élargir toute la voirie de Tivaouane, la voie de contournement et toutes les routes menant vers Tivaouane, dont la route Tivaoune-Touba Toul et la route des Niayes quittant Mboro et Lompoul qui a été commencée. Il ne reste que les financements après ce Gamou».

Source : Le populaire

Mr.Cmr - PiccMi.com

Jeudi 17 Février 2011 - 18:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9