Connectez-vous S'inscrire


CHRONIQUE D’UNE GABEGIE À LA MAIRIE DE MBACKE : Surfacturation, marchés de gré à gré, népotisme, Iba Guèye accusé



Réfection d’une dalle, de deux sanitaires, peinture sur des façades est et ouest du bâtiment de l’hôtel de ville pour 24 millions, marchés de gré à gré offerts à des amis, violation et mépris avérés des articles 113 et 290 du Code des collectivités locales, gestion népotique des affaires courantes de la mairie, absences prolongées … Voilà quelques unes des accusations portées contre le maire Iba Guèye. Les accusateurs, Youssoupha Babou et Pape Sy, respectivement adjoint au maire et coordonateur du M23 et de Y’en à marre, y sont allés fort avec de terribles révélations. Le Secrétaire municipal, Bayti Kane, bras droit et ami d’enfance de Iba Guèye, dément et parle de mauvais procès.



CHRONIQUE D’UNE GABEGIE À LA MAIRIE DE MBACKE : Surfacturation, marchés de gré à gré, népotisme, Iba Guèye accusé
Maire de Mbacké depuis plus d’une décennie, ancien ministre de la République sous Diouf, ancien directeur du Coud, ex-patron de la Caisse de Sécurité Sociale, Iba Guèye n’est-il pas en train de laisser prospérer au sein de sa municipalité une fronde qui peut lui être fatale ? Les récents événements semblent accréditer cette thèse, surtout avec la scission de son équipe, marquée par l’éloignement de son troisième adjoint. En effet, Youssoupha Babou vient, par une correspondance datée du 12 novembre 2012, de lui remettre la totalité des signatures déléguées par arrêtés municipaux, dans les domaines de l’état-civil et des affaires courantes. Ce dernier qui se félicite des 56 voix contre 66 qui l’ont porté à ce poste d’adjoint au maire, s’estime suffisamment légitime pour prendre le contre-pied d’une gestion qu’il juge « prédatrice et ruineuse ». Surfacturations et violation du Code des Collectivités locales Youssoupha Babou est formel. Iba Guèye est bien auteur d’une surfacturation, principalement, pour ce qui concerne les dépenses à faire pour la réfection de l’hôtel de ville de Mbacké. « Voyez de vous-même ! Les travaux qui se font dans ce bâtiment peuvent juste avoisiner 5 millions de frs et pas plus », laisse entendre le troisième adjoint au maire de Mbacké. Pourtant, le coût des réfections est facturé à hauteur de 24 millions. « C’est le maire qui a déclaré, en plein conseil municipal, ce montant, passant délibérément outre le vote municipal qui avait arrêté cette somme à 15 millions de frs », selon le frère de Me Babou qui s’étonne et se pose la question de savoir comment le maire est parvenu à ajouter 9 autres millions. C’est selon M. Babou une grave entorse au Code des collectivités locales qui stipule en son article 290 que « toute construction nouvelle ou reconstruction pour le compte de la collectivité locale ne peut se faire que sur production de plans et de devis mis à la disposition du Conseil de la Collectivité locale ». Or, martèle-t-il, « le maire enfreint volontairement ces dispositions ». Il en va de même pour ce qui concerne les conseils municipaux, qui sont convoqués de manière peu orthodoxe par Iba Guèye, qui foulerait au pied l’article 113 du Code. Cet article stipule que « le bureau municipal est chargé de fixer l’ordre du jour du conseil municipal ». Autre entorse évoquée par le troisième adjoint au maire : l’hallucinant montant alloué pour le carburant du patron qui est de 7.500 000 frs compte non tenu des 15 millions affectés aux ateliers et garages et du virement de crédits de 3.500.000frs, demandé par l’édile de Mbacké le 19 octobre dernier. Youssoupha Babou de s’inquiéter, par ailleurs, de la « nébuleuse » qui entoure la construction récente de la salle de délibération. « A ce jour, fulmine-t-il, nul ne peut vous dire la somme qui a été dégagée pour la construction de cette salle. Et cette salle a été faite sans que le conseil municipal n’ait été mis au courant, comme l’exige l’article 290 du Code des collectivités locales ». Des irrégularités manifestes et déplorables du genre l’ont poussé, confie-t-il, à se départir de certaines charges, au risque d’être, sans le vouloir, parmi les complices du maire. Pourtant, Youssou Babou dit avoir maintes fois tenté de raisonner le maire en lui adressant des lettres confidentielles ou en l’interpellant directement. Gestion népotique et marchés de gré à gré Prenant comme exemple le marché de la réfection de l’hôtel de ville donné « à un de ses amis », l’adjoint au maire a trouvé frustrant qu’aucun appel d’offres n’ait été lancé pour ces travaux. Un fait déplorable et élémentaire, selon Youssoupha Babou, qu’un maire devrait savoir dépasser. L’homme n’est pas le seul à s’offusquer. En effet, Pape Omar Sy, coordonnateur du mouvement Y’en à marre et du mouvement M23, a abordé dans le même sens, la semaine dernière, en pointant du doigt « une gestion népotique du chef ». A l’en croire, Iba Guèye a écarté tous ses anciens collaborateurs pour introniser ses amis et frères de sang. « Il s’est défait de Abda Fall, deuxième adjoint au maire, de Youssou Babou, troisième adjoint au maire etc… pour s’entourer de ses amis, Beyti Kane, Talla Mboup… ». Pire, ajoute-t-il, « le maire se distingue par ses absences prolongées, alors que la commune lui a confié la gestion de ses affaires ». Notre interlocuteur de recommander une délégation spéciale dans les plus brefs délais.

Le Secrétaire municipal parle de mauvais procès

A défaut d’avoir le maire qui est injoignable sur ses numéros (les 77 446 65 ... 77 332 46... ,77 644 78... etc…), c’est son bras droit et ami d’enfance, Beyti Kane qui a apporté la réplique aux pourfendeurs du maire. Nous recevant dans ses bureaux, il s’est estimé ahuri par ses accusations fausses et déplacées. Pour lui, il ne s’agit que d’un procès fait par l’ennemi. Interpellé sur la surfacturation, le secrétaire municipal dira que l’Armp est suffisamment outillée pour connaitre de la régularité des marchés et pour sanctionner si besoin en est. Mieux, dit-il « les factures ont été faites par le chef de service départemental de l’Urbanisme qui a assisté au dépouillement ». Concernant le montant de la réfection arrêtée à 24 millions, Beyti Kane dément. Pour lui, il était retenu que 15 millions de frs seraient déduits des 30 millions alloués par le fonds de concours de l’Etat, les autres 15 millions devant servir à payer l’Agétip. Autrement dit, les 9 millions restants devaient nécessairement provenir sur fonds propres de la municipalité. Beyti Kane d’ajouter pour ce qui concerne le caractère frauduleux de la cession du marché que « le marché de gré à gré est possible car la loi le permet en beaucoup d’endroits ». Dans les locaux de la mairie, les travaux de réfections se poursuivent tranquillement ce mercredi. Il faisait 14 heures 25 minutes.


Mardi 17 Septembre 2013 - 14:23



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.








TWITTER
CONFUSION TOTALE AU BURKINA : Un lieutenant-colonel de l'armée dit avoir pris les commande du pays La confusion... http://t.co/87DHzyYtlM
CONFUSION TOTALE AU BURKINA : Un lieutenant-colonel de l'armée dit avoir pris les commande du pays http://t.co/8aheitTnem
CONFUSION TOTALE AU BURKINA : Un lieutenant-colonel de l'armée dit avoir pris les commande du pays: La confusion... http://t.co/tPFitraFlQ
Tim Cook, le patron d’Apple, est « fier d’être gay» Le patron d’Apple, Tim Cook, dans une tribune parue sur le... http://t.co/qITryoiO1X
Tim Cook, le patron d’Apple, est « fier d’être gay» http://t.co/3XttvZ8vCW
TIM COOK, LE PATRON D’APPLE, EST « FIER D’ÊTRE GAY» http://t.co/kJMBNpIWRu
TIM COOK, LE PATRON D’APPLE, EST « FIER D’ÊTRE GAY» http://t.co/MdzJdY0AKH
Tim Cook, le patron d’Apple, est « fier d’être gay»: Le patron d’Apple, Tim Cook, dans une tribune parue sur le... http://t.co/AYePw1C1wW
CAN-2015 : la CAF dément tout accord de principe avec le Maroc sur un report http://t.co/BGNwkIWnkX
CAN-2015 : la CAF dément tout accord de principe avec le Maroc sur un report: Selon des médias marocains, un... http://t.co/9YvujDjTgY