contenu de la page



CHeikh Tidiane Mbaye DG SONATEL : «Ni France Telecom, ni le personnel, ni d’autres actionnaires ne vendraient 8%, ce n’est pas réalisable»



Il est aujourd’hui impossible pour l’Etat, qui devra débourser minimum 300 milliards pour atteindre les 35% dans chaque société de téléphonie, d’acquérir les 8% qui leur manquent pour détenir les 35% à la Sonatel. Et l’incompressibilité de ces 35% n’est pas le meilleur signal que le pays lance aux investisseurs qui risquent de freiner.



CHeikh Tidiane Mbaye DG SONATEL : «Ni France Telecom, ni le personnel, ni d’autres actionnaires ne vendraient 8%, ce n’est pas réalisable»
S’il ne tenait qu’au Directeur général de la Sonatel, Me Wade et l’Etat du Sénégal n’iront jamais à la pratique, dans leur dessein d’acquérir 35% du capital de chaque société de téléphonie. Cheikh Tidiane Mbaye estime de prime abord, qu’il est impossible pour l’Etat aujourd’hui de trouver les 8% qui lui manquent pour détenir les 35% dans le capital de la Sonatel. «8% c’est même impossible à avoir aujourd’hui sur le marché. La sonatel est cotée à la Brvm et elle doit avoir un flottant. Des actions qui peuvent faire l’objet de transaction sur le marché doivent représenter 20% du capital. Et ça veut dire que les actions de France telecom ne peuvent pas faire l’objet de transaction sur le marché, celles de l’Etat ce n’est pas possible». Et actuellement explique Cheikh Tidiane Mbaye, «l’Etat ne pourrait acheter que 5%. Et 27% plus 5% ça fait 32%. Donc le compte n’est pas bon». De plus, aucun actionnaire ne voudrait vendre ses parts, ce qui ne peut que vouer à l’échec le projet de Wade: «Ni France Telecom, ni le personnel, ni d’autres actionnaires ne vendraient 8%. Je ne vois pas pourquoi ils le feraient. Donc ce n’est pas réalisable».

« C’est un signal qui n’est pas le meilleur qui est donné par le pays. Et pour l’Apix ça ne doit pas être une excellente nouvelle»

Et M. Mbaye qui a grandement participé au rayonnement sous-régional de la Sonatel, a étalé ses inquiétudes, par rapport à l’incompressibilité des 35% de l’Etat. Et pour lui, «c’est un signal qui n’est pas le meilleur qui est donné par le pays. Et pour l’Apix ça ne doit pas être une excellente nouvelle» a-t-il lâché. Faisant des leçons au gouvernement qui se taxe d'être libéral, M. Mbaye se demande s’il est «très bon pour un gouvernement libéral de dire qu’on veut avoir une part incompressible, en plus pour des sociétés qui marchent» et si « avoir une part incompressible de 35%, ce n’est pas un message qui peut être contre-productif quand on veut attirer des investisseurs». Même s’il trouve que ce soit «normal», pour l’Etat de renforcer sa position dans le capital de la Sonatel, Cheikh Tidiane Mbaye trouve que «tous les investisseurs ne veulent pas avoir l’Etat dans leur capital».

Et pour les autres opérateurs privés expresso Tigo, le Dg de la Sonatel «pense qu’elles n’aiment pas voir l’Etat dans leur capital».

«Si l’Etat passe de 27 à 35%, les 100 milliards qu’il a sur les bénéfices passeraient à 109 milliards, c’est marginal»
De plus, les ressources que l’Etat tirerait de cette transaction seraient infimes : «L’Etat récolte 200 milliards de Sonatel. Mais il y a 100 milliards qu’il prend sur les bénéfices au titre de l’impôt sur les sociétés, des dividendes, de l’impôt sur les dividendes, de l’Irvm. S’il passe de 27 à 35%, les 100 milliards qu’il a sur les bénéfices passeraient à 109 milliards, c’est marginal à vrai dire» indique le Dg de la Sonatel. C’est pourquoi s'interroge-t-il encore, «pourquoi pour presque rien apeurer le marché, faire freiner les investisseurs. Donc globalement si on nous avait demandé on aurait donné notre point de vue et ça aurait fait réfléchir».

«Pourquoi pour presque rien apeurer le marché, faire freiner les investisseurs ?»

Quant à la somme globale que l’Etat devrait débourser pour détenir 35% dans chaque société de téléphonie au Sénégal, c’est 300 milliards que le gouvernement devra mettre sur la table, alors qu’il y a des priorités ailleurs: «si l’Etat devait acheter sur le marché les 8% ça lui coûterait 120 milliards, mais dans la réalité 120 milliards c’est impossible. Il devrait payer une prime et ça tournerait autour de 150 milliards rien que pour Sonatel. Pour les autres, c’est 35% qu’il devrait payer. Si je dois évaluer, ça tourne autour de 300 milliards au total pour avoir 35% dans chaque opérateur». Ce qui lui fait asséner, «je pense que l’Etat a d’autres priorités d’autres préoccupations».

LA SURTAXE AYANT DEBUTE LE 1er OCTOBRE DERNIER : La Sonatel ne payera pas la facture de septembre de l’Artp selon son Dg Cheikh Tidiane Mbaye

La facture de cinq milliards que l’Artp lui demande de payer, pour le compte du mois de septembre, sur la surtaxe des appels internationaux entrants, la Sonatel ne va pas l’honorer. Le conseil d’administration de la boîte en a décidé ainsi, et le directeur de la boîte Cheikh Tidiane Mbaye l’a confirmé hier. « Le mois de septembre ne peut pas être concerné et le conseil d’administration de la Sonatel nous a demandé de ne pas payer les sommes qui ne seront jamais collectées. Le décret lui-même qu’il ne fixe pas de date d’effet, il demande de facturer 141 F Cfa au lieu de 92 FCfa. Et les 50 F Cfa, de les reverser à l’Artp. Donc c’est cette agence qui est devenue maintenant une agence de collecte et d’imposition, qui nous a envoyé une facture, il y a une semaine » a expliqué le chef d’entreprise qui indique que « L’Artp nous coûte très cher ». Et cela, malgré qu’ils aient avec leur ministre de tutelle en amont, un « accord sur le fait qu’il n’est pas possible de recevoir une notification de la date d’application de 30 août ». Car ajoute t-il, « le 31 août étant d’ailleurs férié et demander que le 1er septembre qu’on l’applique, ce n’était pas possible ».

En guise d’explications, M Mbaye explique que la facture leur a été envoyée alors qu’ils n’ont commencé à surtaxer que depuis octobre: « La facture nous a été envoyée pour le mois de septembre, alors que la surtaxe est appliquée depuis le 1er octobre. C’est depuis octobre que les opérateurs étrangers sont censés reverser 141 francs Cfa par minute à Sonatel ». Et de plus, la Sonatel a des contrats qui le lient « aux opérateurs étrangers dans lesquels, il y a des délais minimums d’information à respecter ». « Donc quand on a reçu cette notification nous avons informé le ministre qui nous a donc dit qu’on pouvait commencer à la date du premier octobre sur cette base-là, on a donc commencé à facturer les opérateurs étrangers le 1er octobre 2011 ».

(LE POPULAIRE)

PiccMi.Com

Vendredi 28 Octobre 2011 - 16:30



Réagissez à cet Article

1.Posté par AEC le 08/11/2011 16:44

LUTTE CONTRE L'HIPPOPHAGIE

NON ! UN CHEVAL CA NE SE MANGE PAS !

Obtenez un autocollant gratuit en écrivant à :
AEC
Résidence La Pléiade
98, rue de Canteleu
59000 LILLE

Joindre une enveloppe timbrée pour le retour du courrier.

Merci aussi de visiter les sites :

http://aec89.site.voila.fr

http://www.feracheval.com/petitions.php

http://www.lapetition.be/en-ligne/parlons-enfin-des-quids-2589.html

Rejoignez la groupe sur :

http://www.facebook.com:80/group.php?gid=63542203218

Faites passer le message à vos amis.

Amitiés.

AEC.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9