contenu de la page



CNTS/FC : Le leadership de Cheikh Diop contesté



La Confédération nationale des travailleurs du Sénégal/Force du changement (Cnts/Fc) est dans une zone de turbulences. Le mouvement « Agir pour le progrès » animé par Mamadou Diallo, secrétaire général de l’Union nationale des travailleurs de la Senelec pour le progrès (Unsep) conteste la légitimité et le leadership du secrétaire général actuel, Cheikh Diop. Dans un autre domaine, le mouvement exige le report des élections de représentativité pour éviter un flop



CNTS/FC  : Le leadership de Cheikh Diop contesté
Plus les élections de représentativité approchent, plus on y voit un peu plus clair sur les ambitions des uns et des autres. Sur les alliances qui se nouent et se dénouent, au gré des circonstances et des offres. Après les remous notés dans la Coordination des centrales syndicales, qui a connu une défection de poids avec le départ de Mamadou Diouf de la Confédération des syndicats autonomes du Sénégal (Csa), c’est au tour de la Cnts/Fc d’être secouée à l’interne. Et la cible n’est autre que Cheikh Diop.

Pour Mamadou Diallo, qui anime la fronde, Cheikh Diop a fini de faire de la Cnts/Fc une écurie qui ne fait plus peur dans l’arène syndicale. Et si l’équipe ne change pas de leader, elle risque de ramasser une veste aux prochaines élections de représentativité, censées déterminer le poids des organisations syndicales.

« La Cnts/Fc connaît depuis plusieurs années des problèmes de fonctionnement et de management, qui ont empêché sa massification et qui sont à l’origine de la défection de plusieurs de ses affiliés. Et il y a fort à craindre que les élections de représentativité se déroulent, pour nous, dans la démobilisation et dans les votes-sanctions », observe Mamadou Diallo, secrétaire général de l’Union nationale des travailleurs de la Senelec pour le progrès (Unsep), sur un ton alarmiste.

Pire encore, poursuit-il, désabusé, Cheikh Diop n’a même pas de plan de bataille pour triompher à l’issue de ces élections. A ces griefs, vient s’ajouter la gestion peu orthodoxe de la manne financière de la Cnts/Fc. « Il y a une utilisation abusive des ressources financières, à des fins sans rapport avec le mandat de nos instances », fulmine Mamadou Diallo.

Mais ce qui déprime le plus Bakhaw Diongue Diouf, secrétaire général du Syndicat national des enseignants de l’élémentaire (Sneel/Fc), c’est la non tenue à ce jour du congrès de la Cnts/Fc. En effet, le mandat du bureau confédéral actuel issu du congrès constitutif tenu le 12 janvier 2002, est arrivé à expiration en 2006. « Malgré les multiples résolutions, Cheikh Diop manifeste une mauvaise volonté quant à la tenue du congrès ordinaire », râle-t-elle. « S’il traine les pieds depuis lors, c’est qu’il sait très bien qu’il ne pèse plus lourd », explique Bakhaw Diongue Diouf. D’ailleurs, avance-t-elle, la plupart des militants ne le reconnaissent plus comme leur leader.

Mamadou Diallo et la tentative du maroquin

Ces remous à la Cnts/Fc se déroulent dans un contexte particulier. Les élections de représentativité sont pour bientôt, le 9 février plus précisément. Et elle risque d’y aller en rangs dispersés. Mais pour Mamadou Diallo, son mouvement « Agir pour le progrès » a déjà pris les devants. Si Cheikh Diop ne s’amende pas, le mouvement qu’il anime ira à ces joutes électorales. Mais il s’empresse de préciser : « On ne va pas quitter la Cnts/Fc, on ne va pas la quitter ; par contre on va exiger la tenue d’un congrès ». Est-il candidat à la candidature ? L’intéressé esquive avec finesse la question : « Le moment venu, les camarades décideront ».

S’agissant des élections de représentativité, le mouvement « Agir pour le progrès » s’aligne sur les mêmes positions que la Coordination des centrales syndicales. Selon Bakhaw Diongue Diouf, un nouveau report est inévitable. « Il y a des dysfonctionnements dans le fichier. Beaucoup de nos militants n’ont pas été inscrits », note-t-elle.

« Comme la plupart des centrales syndicales, nous savons qu’il y a des manquements dans l’organisation », remarque Mamadou Diallo, pour sa part. Avec ce nouveau report agité, c’est sûr que le ministre du Travail, Innoncence Ntap Ndiaye va s’arracher les cheveux.

Papa Ismaila KEITA
L'As

PiccMi.Com

Vendredi 14 Janvier 2011 - 11:42



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9