contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



CONCERT D'OUVERTURE DU FESTIVAL DE JAZZ : Orquesta Aragon embrase la Place Faidherbe





CONCERT D'OUVERTURE DU FESTIVAL DE JAZZ : Orquesta Aragon embrase la Place Faidherbe
PICCMI.COM- Avec sa musique intemporelle, l’Orquesta Aragon a littéralement embrasé la scène du festival de Jazz de Saint-Louis, lors de son concert d’ouverture. Ainsi, le rythme endiablé de leurs instruments a servi de trait-d’union entre les différentes générations qui ne se sont pas gênées pour esquisser des pas de danse.

Dès les premières notes, les spectateurs ont sagement rangés les chaises faisant place nette et ce sont les seniors, nostalgiques, qui ont donné le coup d’envoi. Pas alertes, juste dans le ton, multipliant entrechat et faisant confiance à leur cavalière ou partenaire, jeune-vieux et vieux-vieux ainsi que les ados, même des bambins se sont laissés allés, transportés par la musique cubaine. Un vrai régal ; un succès retentissant que ce concert d’ouverture où les musiciens de la « bigband » tout en jouant leur partition, ont montré la maitrise qu’ils exercent sur leurs instruments, communiquant avec le public qui, à son tour, le lui rendait bien.

Après presque deux (2) heures d'attente (le démarrage du concert était prévu à 21heures), le "bigband" de 15 monte sur la scène. Un à un, chacun occupe la place qui lui est réservé. Flute, violon, basse..., chaque musicien s'empare de son instrument. Le lead vocal se positionne. Le tout, accompagné d'une salve d’applaudissements du public qui avait enfin devant lui l'Orquesta tant attendu.

Et ça démarre, il est 22h55. Après une intro de quelques secondes sur "Osqueqta Aragon", le groupe sert son premier morceau. Puis un deuxième. Une musique qui fait d'abord claquer les doigts, puis taper les pieds, ensuite balancer les épaules et, qui finalement fait trémousser comme on peut. Mais le troisième tube éveillera davantage l'enthousiasme des mélomanes, qui se frayeront un à un à du chemin pour rallier la piste de danse. Puisque c'est un morceau assez bien connu des sénégalais "Yaye". Les chosent s'emballent et les nostalgiques déballent leurs talents. le président de Saint-Louis Jazz n'a pas été en reste, se rappelant du bon vieux temps.

Les rois du cha-cha-cha ont renversé le public de la place Faidherbe comme d'autres retournent un sablier. Et il en fut ainsi, jusqu'à 00h55, heure à laquelle les auteurs de " Charangas Y Pachangas" ont livré la dernière note. Deux heures de musique cubaine. Orchesta Aragon qui fête ses 75 ans d'existence, a encore laissé sa marque, à Saint-Louis.

Avec Aïda Coumba Diop (La Signare)


Jeudi 5 Juin 2014 - 15:45



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.