contenu de la page



CONTREFACON ET FRAUDE À TRAVERS LE MONDE : Un chiffre d’affaires de 196.500 milliards F Cfa



Le chiffre d’affaires des spécialistes de la contrefaçon est évalué par Pierre Delval, expert français, à la somme de 300 milliards d’euros, soit 196.500 milliards de francs Cfa. Les victimes à travers le monde avoisineraient plus de deux milliards de consommateurs.



CONTREFACON ET FRAUDE À TRAVERS LE MONDE : Un chiffre d’affaires de 196.500 milliards F Cfa
« C’est par l’innovation juridique et technologique, mais aussi par le renforcement de brevets anti-contrefaçon et anti-fraude qu’il sera possible de combattre plus efficacement les criminels contrefacteurs et de mieux protéger les consommateurs », propose l’expert français, Pierre Delval, lors de la conférence internationale sur « L’Afrique et les dangers de la mondialisation du crime », qui s’est tenue à Dakar les 14 et 15 octobre 2010. Et ce sont plus de deux milliards de consommateurs de par le monde qui souffriraient de troubles liés à des produits non « sûrs », fraudés ou contrefaits, source de profits considérables pour les organisations criminelles internationales et les mafias locales, révèle cet expert de la lutte contre le crime-contrefaçon auprès de l’Institut interrégional des Nations unies sur la criminalité et la justice (United nations international crime and justice research -Unicri).

Sur la seule activité de contrefaçon des produits de grande consommation et de contrebande du tabac, le chiffre d’affaires total de ces trafics illicites potentiellement dangereux atteindrait 300 milliards d’euros en 2010, soit la somme astronomique de 196.500 milliards de francs Cfa, a ajouté M. Delval, qui participait à la conférence à Dakar organisée par la Cellule nationale de traitement des informations financières (Centif).

Des centaines de milliers de patients en meurent par an

Quant au marché pharmaceutique, il y a des centaines de milliers de patients qui meurent chaque année des suites de traitements pratiqués avec de faux médicaments sous ou surdosés, ou tout simplement placebos.

« Pour les opérateurs (industriels, titulaires de droits, commerçants, institutionnels), la sécurité des produits de grande consommation dépasse largement la notion de protection du droit de propriété intellectuelle », a-t-il assuré, indiquant que son impact sur les consommateurs obligera progressivement les producteurs et leurs mandants à assurer plus qu’un niveau de qualité.

Il a avancé que « l’intégrité des produits, leur garantie d’origine et de conformité ainsi que leur traçabilité sécurisée permettront de constituer les preuves corroboratives indispensables à l’application pénale en matière de tromperie aggravée, de faux et usage de faux et de volonté de nuisance à la vie d’autrui ».

« C’est par l’innovation juridique et technologique, mais aussi par le renforcement du système européen des brevets anti-contrefaçon et anti-fraude qu’il sera possible de combattre plus efficacement les criminels contrefacteurs et de mieux protéger les consommateurs », a déclaré l’expert, par ailleurs conseiller auprès de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe.

Une dimension transnationale

« Dans le domaine des produits de grande consommation, les trafics illicites ont toujours existé mais, avec la Mondialisation, ils ont acquis une dimension transnationale », a-t-il déclaré.

« Jusqu’à présent, aucun dispositif n’est réellement parvenu - à quelques exceptions près - à remplir son objectif majeur : assurer l’accès de tous à des produits économiquement acceptables, tout en garantissant leur légalité, leur intégrité et leur conformité », a assuré ce criminologue et criminaliste. Pour concevoir et appliquer des politiques de prévention et de dissuasion techniques anti-contrefaçon et anti-fraude équitables et opérationnelles, il a suggéré quatre conditions nécessaires. La première, a-t-il noté, est que l’ensemble des acteurs, y compris les représentants des consommateurs, soit organisé par secteur au travers de Centres techniques opérationnels et dispose d’informations fiables et non asymétriques. Ensuite, a-t-il précisé, il faut que ces Centres soient des lieux de concertations rassemblant acteurs publics et acteurs privés. Il a estimé qu’il faudra également faire de sorte que ces concertations débouchent sur la production de règles et législations appropriables par les opérateurs de toutes tailles et qu’il puisse exister un dispositif de contrôle inter opérable et indépendant. C’est seulement à ce prix, a-t-il fait savoir, que la lutte contre le crime-contrefaçon apportera de vraies réponses face au crime organisé ».

Mamadou SY
Le Soleil

PiccMi.Com

Lundi 18 Octobre 2010 - 05:15



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9