contenu de la page



Casamance : 'Le vol de bétail a participé à créer une instabilité permanente" (élu local)





Casamance : 'Le vol de bétail a participé à créer une instabilité permanente" (élu local)
Les conflits liés au vol de bétail ont beaucoup contribué à créer une instabilité permanente en Casamance, en proie depuis 1982 à un conflit armé, a estimé mardi, le premier adjoint au maire de Bignona, Joachim Coly.

"Les conflits liés au vol de bétail participent pour beaucoup à créer une instabilité permanente dans cette région-là. Un travail de sensibilisation a été fait en direction de tous ceux qui ceux œuvrent dans cette activité odieuse de vol de bétail", a-t-il déclaré aux journalistes.

M. Coly, par ailleurs coordonnateur des élus locaux pour la paix et le développement en Casamance, s'entretenait avec des journalistes, en marge de l'ouverture à Ziguinchor d'un atelier de restitution des résultats des études et de capitalisation des acquis du Programme gouvernance et paix (PGP) au Sénégal, financé par l'USAID.

L'atelier qui prend fin mercredi a pour thème : "Dialogue pour la stabilité sociale en Casamance".

Des acteurs locaux soucieux de la la stabilité sociale, ont dans ce cadre rencontré des responsables du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC, rébellion), a renseigné le premier adjoint au maire de Bignona.

"Ce n'est pas facile. C'est un dossier complexe qui demande beaucoup de tacts et de persévérance", a reconnu Joachim Coly, estimant que l'accalmie enregistrée dans la région ''est en grande partie due au travail fait sur le terrain par les acteurs locaux''.

A ce titre, il a loué les actions entreprises par l'Etat du Sénégal, en citant notamment l'ouverture des négociations entre les deux parties en conflit, le démarrage du Pôle de développement de la Casamance.

Libasse Hanne, chargé des projets gouvernance à l'Institut Panos Afrique de l'Ouest, a indiqué que son organisation a décidé de focaliser ses actions sur les femmes, une catégorie sociale qui selon lui ''n'était pas impliquée'' dans le processus de paix.

Pour arriver à ''une paix durable'' et à une ''stabilité sociale'' en Casamance, a-t-il souligné, l'Institut Panos, en partenariat avec le l'USAID-PGP, a travaillé sur deux leviers principaux, en collaborant avec les radios communautaires pour faire entendre les voix des victimes du conflit par l'utilisation du témoignage oral.

Le chef de mission de l'USAID-PGP, Jean-Michel Dufils, a pour sa part soutenu que l'un des principaux objectifs du projet USAID-PGP, "c'est d'appuyer le processus de paix durable en Casamance".

"Pour une paix durable, il faut qu'il y ait de la stabilité sociale en Casamance", a-t-il plaidé, évoquant le rôle des acteurs locaux dans la résolution des conflits communautaires.

M. Dufils a souligné l'importance des activités menées dans le cadre de la composante 4 du Programme paix et gouvernance en faveur de la paix et de la stabilité sociale en Casamance.

Selon lui, à ce niveau, il s'agit ''de s'interroger sur l'impact des actions menées sur le terrain, sur leur pérennisation, la communication et les recommandations''.

"La paix est un intrant dans le processus de développement. Pour être durable, la paix doit être accompagnée par des actions de développement'', a de son côté relevé l'adjoint au gouverneur chargé des affaires administratives, Amadoune Diop.

Il a rappelé que la Casamance, constituée des régions de Ziguinchor, Sédhiou et Kolda, peut compter sur "d'immenses potentialités qui ne sont pas hélas exploitées'' à cause de l'instabilité qui sévit depuis plus de 30 dans cette région méridionale du Sénégal.

L'adjoint au gouverneur a ainsi plaidé pour la capitalisation des actions menées dans le cadre du Programme gouvernance et paix par l'USAID en Casamance.

Aps

PiccMi.Com

Mercredi 27 Août 2014 - 07:52



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9