contenu de la page



Concours des élèves sous-officiers : Soupçons de magouilles à la police





Concours des élèves sous-officiers : Soupçons de magouilles à la police
C’est un scandale qui secoue de nouveau la police sénégalaise. Et cette fois-ci, c’est le concours de recrutement des élèves sous-officiers qui est pointé du doigt à travers des accusations de magouille : car deux listes différentes ont été publiées entre le 30 et 31 décembre. Dans la police, les «recalés» de la première liste crient à l’injustice.

Ça grogne dans les rangs de la Police nationale. Depuis la publication de la liste des personnes déclarées admissibles au Con­cours professionnel de recrutement des élèves sous-officiers, l’incompréhension, mêlée à la suspicion, grandit dans les rangs des flics. Déclarés admissibles dans la première liste publiée le 30 décembre passé, des admissibles ont eu la surprise de leur vie : ils ont constaté quelque temps après qu’ils ont été biffés et remplacés par d’autres sur la nouvelle liste qui a été affichée le 31 décembre. Sans plus. En plus, les admissibilités qui étaient prévues hier ont été reportées au 12 janvier prochain. «Et sans explication valable», avance une source.
Aujourd’hui, les infos, qui sortent par grappes, annoncent des journées mouvementées dans la police. Stupéfait, un interlocuteur raconte : «Ce qui est le plus ahurissant dans tout cela, c’est qu’un candidat, qui a déclaré avoir rendu une copie vierge, a été déclaré admissible. Et il pourrait éventuellement réussir à l’examen s’il passe avec succès les épreuves orales. C’est du jamais vu dans l’histoire de la Police nationale et c’est ce qui nous rebute.» Un autre renchérit : «La liste des admissibles au concours de recrutement des sous-officiers a été publiée après celle des agents de la police. Une première dans les annales de la Police nationale parce que toujours après la publication des listes des admissibles au concours des élèves-commissaires, il s’en suivait celle des officiers et après celle des sous-officiers.»
D’ailleurs, confient les sources du Quotidien, l’éventualité de l’annulation du concours a été agitée dans l’establishment de la Police nationale. «En un certain moment, suite au tollé que cela a engendré au niveau de la police, il a été envisagé dans un premier temps d’annuler le con­cours et de le reprendre mais la hiérarchie a eu peur de la réaction des étudiants qui ont été nombreux à faire l’examen.» Informé, l’inspecteur général, Oumar Maal, directeur général de la Police nationale, a adopté une attitude «d’indifférence» qui rebute beaucoup de policiers qui crient sous silence à l’injustice. Cette présumée «magouille» dans la publication de la liste des admissibles au concours des élèves sous-officiers de police fait beaucoup de bruits dans ce corps habitué à encaisser des coups en silence.
Interpellé sur cette affaire, l’adjudant-chef Henry Ciss, chargé des Relations publiques de la police, nie tout en bloc. Caté­gorique, il renseigne : «Il n’y a jamais eu deux listes. C’est une seule liste qui a été publiée et elle compte 184 admissibles pour 150 places. La liste est affichée à la Cité police, à l’Ecole nationale de police et au ministère de l’Intérieur. Avant la publication des listes, le ministre de l’Intérieur est saisi mais aussi informé.» Lancé dans une opération de «blanchiment» de ces accusations, il lie le report des épreuves d’amissibilité à des problèmes d’organisation. Il explique : «Pour ce qui est du recul de la date des épreuves orales, c’est parce que tout simplement, avec le nombre pléthorique, pour une bonne organisation, la date a été repoussée jusqu’au 12 janvier prochain. Les candidats admissibles sont convoqués par voie de presse. Mieux, le secrétariat de la Direction des personnels est en train de convoquer individuellement les candidats pour les informer de la date retenue pour les épreuves orales.» Selon un interlocuteur, l’explosion de la grenade risque d’atteindre beaucoup de personnes.

Lequotidien.sn

PiccMi.Com

Jeudi 7 Janvier 2016 - 09:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9