contenu de la page



Conflits parents – ados : Pourquoi les ados sont peu réceptifs aux reproches (par Vincent Gomis)





Conflits parents – ados : Pourquoi les ados sont peu réceptifs aux reproches (par Vincent Gomis)
Aujourd’hui, la confusion personnelle dans laquelle vivent de nombreux parents rend difficile la transmission des valeurs créatrices de sens.

Beaucoup de parents essaient de trouver une réponse à cette question : Comment faire face aux changements de relations avec leurs enfants au cours de la transition vers l’adolescence. L’adolescence est un moment de transition parfois difficile à gérer pour les jeunes… et pour les parents !

Qui plus, c’est à cet âge qu’ils commenceront, pour la plupart, à établir des relations d’adultes avec leurs parents ; les groupes de pairs seront, à leurs yeux, des facteurs moins déterminant du comportement ; ils seront emphatiques, auront des qualités plus personnelles, parachèveront leurs échelles de valeurs, éprouveront un certain sentiment d’invincibilité et établiront l’image de leur corps. Alors que dans nos sociétés, l’adolescent passera plus de la moitié de son temps au-dehors : école, terrain de jeux, avec les voisins, aux milieux d’un groupe ou dans la rue. (…) L’éducation se fait autant, sinon plus, en dehors de la famille dans des milieux sur lesquels les parents n’ont pas, ou peu, de contrôle.

En outre, une enquête réalisée sur les relations entre parents et adolescents publiée par l’édition du mois de mai de Thiof Magazine, le Dr Omar Ndoye Psychologue au service psychiatrie de l’hôpital Fann a fait des révélations qui devraient faire s’arrêter bien des responsables de familles. Selon le spécialiste, le principal mal à l’origine des relations (souvent) très tendues entre parents et adolescents a pour nom : « besoin affectif ». « Si on faisait des études au Sénégal, on verrait que les parents ne passent pas une heure de temps par jour avec leurs enfants », explique-t-il. Avant de s’exclamer : « c’est extrêmement grave ! ».

Et d’ajouter : « Il n’y a pas une heure consacrée aux enfants (qui) ne peuvent plus adorer affectueusement cette image portée par leurs parents ». Et avec les changements rapides de la société, il existe un décalage entre l’éducation que les parents ont reçue et celle qu’ils devraient donner à leurs enfants. Comme le rappelle le proverbe malinké : « On ne peut faire son temps et le temps de son fils. » La fonction éducative s’apprend au fil des jours. » Les parents doivent leur faire confiance. Tous les gestes, les non-dits, les messages transmis par les comportements et les réflexions des parents participent à l’éducation et il est très important que l’un et l’autre soient en parfait accord sur les principes qui vont l’orienter. Leurs réflexions ont un sens très fort pour l’enfant, ils doivent donc mesurer leurs paroles quand ils les réprimandent.

Pourquoi les ados sont peu réceptifs aux reproches de leurs parents

Seulement pour mieux comprendre les raisons pour lesquelles les ados et parents ont des relations difficiles, des chercheurs des universités de Pittsburgh, Harvard et Berkeley ont étudié l’activité cérébrale des adolescents. Leur trouvaille est assez particulier, car il se trouve que : Quand les parents font des reproches, le cerveau des ados se met en mode «pause». Alors que les chercheurs leur passaient des sermons de leurs parents respectifs, les adolescents étaient soumis à un scanner du cerveau. Ils ont remarqué que les jeunes de 14 ans de moyenne avaient une activité cérébrale étonnante: la zone des émotions négatives était très active.

En revanche, la zone du cerveau qui aide à comprendre le point de vue de l’interlocuteur était en «pause». «Ils ont cessé de faire fonctionner leur processus de sociabilité et leur compréhension de l’état d’esprit de leurs parents», lit-on sur Wired. «La diminution de l’activité cérébrale dans des zones impliquées dans la mise en perspective pourrait aider à expliquer la fréquence élevée de conflits entre les parents et les adolescents.»

SENENEWS.COM

PiccMi.Com

Mercredi 10 Décembre 2014 - 14:00



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9