contenu de la page



Coud: Mardi de tous les dangers!



Va-t-on assister à une journée à haut risque ce mardi au campus universitaire. En tout cas, tout porte à le croire ; puisque des étudiants comptent se présenter demain sur les instances de codification pour exiger la transparence. Raison : le collectif des étudiants déplore leur non implication sur le démarrage des codifications à la Flsh. Par conséquent, il monte au créneau pour se faire entendre. « Nous avons assisté à des nombreux cas de fraude » ont-laissé entendre les membres dudit collectif.



Coud: Mardi de tous les dangers!
Contrairement aux autres facultés qui ont fait leurs codifications les 5 et 6 janvier derniers, la faculté des lettres et sciences humaines ouvre ses portes ce mardi..
Toutefois, cette codification risque de connaître des perturbations. En effet, au cours de sa réunion ce lundi, le collectif des étudiants a signalé plusieurs cas de fraudes informe nos confrères de pressafrik. Com.

«Nous ne sommes pas là pour bloquer les codifications mais aussi nous ne tolèrerons pas la codification pour des étudiants admis en octobre», a campé Mamadou Camara, étudiant en Anglais et membre du collectif.

De l’avis des collègues de Mamadou Camara, ils jugent insuffisant le quota attribué à la faculté à savoir 902 lits octroyés l’année dernière pour 4756 admis alors que les 7490 admis de cette année devront se contenter de 882 lits.

Ces étudiants membres qui réclament la conformité entre les listes de codification et celles d’étudiants admis en juin crient déjà à la magouille. Ils renseignent que «des noms d’étudiants admis en octobre figurent sur la liste de codification affichée par le COUD alors que la codification doit être exclusivement réservée aux admis en juin».

Selon Emmanuel Sène, membre de ce collectif, des noms fictifs figurent sur certaines listes de codification. «Au niveau du département d’Anglais, on a vu sur la liste un étudiant qui est né en 1990 et qui est en maitrise. Ce qui constitue un réel cas de fraude», assène-t-il. Le collectif a souligné le non respect de l’ordre de mérite dans la présentation des listes qu’il qualifie de «prétexte pour magouiller» mais aussi l’inéquitable distribution entre les différents départements de la faculté. «11 lits seulement pour tout le département d’Arabe, 01 lit pour Lettres classiques, 09 lits pour tout le département de sociologie», énumère Emmanuel Sène.

En tout état de cause, les étudiants ne comprennent pas jusqu'ici leur manque d’implication dans les codifications après avoir «posé des actes concrets» à savoir l’orientation des nouveaux bacheliers et le débat pour faire comprendre aux étudiants le système LMD.

Par rapport à ces cas de fraude notés, les étudiants du collectif comptent descendre demain sur le terrain, se présenter dans les instances de codification et exiger aux autorités la transparence. «Nous constituerons une masse, nous sommes prêts à tout faire et à tout donner pour instaurer la transparence et en cas de fraude nous saurons comment nous y prendre pour disperser la foule car nous connaissons bien comment doit se dérouler une codification » projette Emmanuel Sène.

La Rédaction de PiccMi.Com avec Pressafrik.com


PiccMi.Com

Lundi 10 Janvier 2011 - 19:54



Réagissez à cet Article

1.Posté par abdoulaye ndoye le 11/01/2011 13:40

Un parfum de corruption dans la passation des marchés des restaurants

On se rappelle, en Août dernier, après avoir été débouté par l’ARMP, suit au recours d’un candidat sur certaines dispositions jugées discriminatoires du cahier des charges pour l’exploitation des restaurants universitaires, le COUD a relancé l’appel d’offres corrigé par l’ARMP en enlevant toutes les dispositions liées à l’expérience et aux marchés similaires visées dans le recours en question.
L’appel d’offres a cette fois-ci, été lancé en procédure d’urgence le Vendredi 08 octobre 2010, et cela se comprenait du fait de la rentrée scolaire imminente. Ce qui est incompréhensible et inquiétant, c’est qu’après trois mois, on n’arrive toujours pas donner les résultats.
Des renseignements de source sûre, nous permettent d’avancer que la commission de dépouillement a du mal a renverser la tendance qui s’était dessiner lors de l’ouverture des prix, car, toutes les offres semble-t-il répondent aux critères de qualifications techniques et financières pour l’exécution correcte du marché des restaurants, et que le COUD aurai de sérieuses difficultés dans le but de reconduire vaille que vaille les anciens repreneurs.
On ne sait pas encore, par quelle subterfuge le COUD a-t-il encore réussi pour la troisième froid à relancer l’appel d’offres cette fois-ci en procédure normale, c’est à dire pour un délai de lancement d’un mois.
De source sûr, les recours de deux candidats défénestrés indûment adressés à l’ARMP retarderait l’adjudication définitive, et c’est cela la vrai cause du retard accusé à l’ouverture totale des restaurants universitaires comme l’exige du reste les étudiants très remontés contre le Directeur du COUD.
En tout état de cause, de mémoire d’homme, et ce depuis l’avènement de la privatisation des restaurants universitaires, un appel d’offres normal n’a jamais duré plus de quinze jour. C’est pourquoi, nous osons croire que cette procédure va droit vers un contentieux, où les litiges serons portés au comité des différent de l’ARMP qui va trancher en dernier recours.

Abdoulaye Ndoye
Cadre au COUD

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9