Connectez-vous S'inscrire



DEDICACE - Histoire des institutions contemporaines (1956-2000) de Saliou Mbaye : Une «pièce à verser» dans les réformes pilotées par Amadou Makhtar Mbow





DEDICACE - Histoire des institutions contemporaines (1956-2000) de Saliou Mbaye : Une «pièce à verser» dans les réformes pilotées par Amadou Makhtar Mbow
L’ouvrage de Saliou Mbaye, Histoire des institutions contemporaines (1956-2000), qui retrace les péripéties des institutions du Sénégal, peut être d’un grand apport pour la commission chargée de réfléchir sur les réformes institutionnelles.

Amadou Makhtar Mbow et son équipe, chargés de réfléchir sur les réformes institutionnelles, ont «une pièce à verser dans le dossier» que le chef de l’Etat leur a confié. Il s’agit de l’Histoire des institutions contemporaines (1956-2000), ouvrage publié par Saliou Mbaye dont la dédicace a eu lieu samedi dernier. L’auteur estime que ce livre «montre d’où l’on vient» et rappelle les péripéties de ces institutions politique, (le Conseil économique et social), judiciaire (la Cour de répression de l’enrichissement illicite), exécutive (la Présidence et son secrétariat général) et législative (le Sénat ou encore l’Assemblée nationale). Dans tous les cas, considère-t-il, «ce livre pourra éclairer ceux qui seront amenés à prendre des décisions à s’inspirer de ces réformes». Pour Saliou Mbaye, ces évolutions ne peuvent être assimilées à de l’instabilité institutionnelle, parce qu’«une institution, c’est comme un être humain ; elle naît, grandit, meurt ou se transforme». Le changement de dénomination ou d’organisation et de fonctionnement de la Chambre consultative en Conseil économique, social et environnemental corres­pond, trouve-t-il, à une «nécessité».

Pour le professeur Seydou Madani Sy, modérateur de la cérémonie, cet ouvrage «arrive au bon moment» car, «il permet de mieux comprendre l’évolution de notre pays et, de ce point de vue, devrait être utile à la réflexion sur les réformes des institutions».


Lundi 17 Décembre 2012 - 14:18



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.








TWITTER
upEbola: L'OMS reconnait avoir réagi tardivement http://t.co/1UEsvI0A7p
upEbola: L'OMS reconnait avoir réagi tardivement: L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a reconnu dimanche... http://t.co/GCk57bDvG9
Egypte: quatorze morts au jour anniversaire de la révolte de 2011: Le quatrième anniversaire de la révolte de... http://t.co/IP8FE6TwOY
La chanson qui risque de surprendre les fans de Rihanna: La chanteuse de R'n'B Rihanna vient de sortir une... http://t.co/Vm0mWzCiGi
Malicounda : le maire annonce 60 millions de francs pour l'électrification: Le maire de la commune de Malicounda... http://t.co/NTYj1F2R7n
Politiques et religieux se souviennent de Mamadou Dia: Des hommes politiques et des religieux ont pris part,... http://t.co/Af5j6Px0ql
29 blessés dans un accident survenu près de Dahra: Vingt-neuf passagers ont été blessés dont neuf grièvement... http://t.co/qFGMlZXedD
Le Congo et la Guinée Equatoriale qualifiés en quarts de finale: Le Congo et la Guinée Equatoriale sont... http://t.co/OkZDlcdadq
DIAFRA SAKHO A REJOUÉ AVEC WEST HAM! LE SÉNÉGAL VA-T-IL SAISIR LA FIFA ?: Ca va chauffer entre West Ham et la... http://t.co/iQvnX58nAH
"AMOUL NEBBO" sur A7 - Salihou Keïta : "Les 217 ex-agents des agences dissoutes ont été tous... http://t.co/66AFpR8tOb