contenu de la page



DEMANDE SOCIALE : Au-delà des mots…la dure réalité



Le gouvernement est à l’écoute de toutes les initiatives touchant au coût de la vie et à la demande sociale en vue de leur trouver des « solutions concertées ». C’est du moins ce qu’a laissé entendre samedi dernier le chef de l’Etat à l’occasion de son traditionnel discours de fin d’année devant le peuple sénégalais.



DEMANDE SOCIALE : Au-delà des mots…la dure réalité
C’est comme qui dirait que Me Wade vient de lancer une invite au dialogue social élargi à l’ensemble des segments de la société Sénégalaise que sont les décideurs, les syndicats et les acteurs de la société civile afin de faire face ensemble à l’ampleur de la demande sociale. Mais cette invite qui intervient 12 ans après son accession à la magistrature suprême pêche par son caractère tardif et traduit en même temps son mea culpa pour n’avoir pas réussi, après moult promesses, à donner un coup d’arrêt, à la pauvreté et à la misère qui rongent le pays à cause des prix qui ne cessent de grimper. Les prix des denrées de première nécessité (riz, huile, gaz, sucre, pain, le lait…n’avaient jamais atteint dans le passé le niveau actuel. Sans compter la hausse quotidienne du prix du gasoil et de l’essence dont la grève générale qui démarre ce lundi et qui risque de paralyser tout le secteur des transports sur toute l’étendue du territoire national, en est une des graves conséquences.

En somme, les sénégalais semblent revivre de graves difficultés qui avaient été la cause de la sanction populaire contre le régime socialiste en mars 2000. Les mêmes causes vont-elles produire les mêmes effets aux joutes électorales prochaines ? Certes il est très difficile de répondre par l’affirmative à cette question mais à l’analyse du discours du chef de l’Etat on peut tout au moins avoir le sentiment qu’il semble avoir bien compris que les difficultés quotidiennes du peuple sénégalais ont fini par rendre impopulaire le régime de l’alternance sur lequel pourtant beaucoup de sénégalais avaient fondé un énorme espoir au soir du 19 mars 2000.

Mais aujourd’hui le chômage des jeunes, le coût de la vie, l’insécurité…ont atteint des proportions telles que la plupart d’entre ont fini par déchanter. Ce qui se traduit par des immolations devant les grilles de son palais, des mouvements de grèves incessants dans les secteurs de la Santé, l’éducation, les transports, etc. C’est parce que les sénégalais ne méritent peut être pas la situation qu’ils vivent aujourd’hui après avoir rayonné par l’exemplarité sur le continent africain et au plan international pendant plusieurs décennies.

Un pays qui, au-delà de son rayonnement historique et culturel, avait toujours été un havre de paix où il faisait bon vivre. Or sous le régime de l’alternance, à cause du coût élevé de la vie, de la baisse du régime de santé et du niveau d’éducation, entre autres, les Sénégalais et les hôtes étrangers qui vivent parmi eux font l’expérience d’une nouvelle réalité que chiffres souvent égrainés souvent dans les discours et les débats politiques ont du mal à refléter.


Sud Quotidien

PiccMi.Com

Lundi 2 Janvier 2012 - 07:57



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9