contenu de la page



DESENCOMBREMENT DE LA VILLE DE RUFISQUE : LE MARCHE CENTRAL ET LE BOULEVARD LIBERES





DESENCOMBREMENT DE LA VILLE DE RUFISQUE : LE MARCHE CENTRAL ET LE BOULEVARD LIBERES
C’est une ferme volonté que la nouvelle équipe municipale a déployé pour mettre en œuvre son programme de désencombrement de la ville. Les marchands qui, malgré, des sommations et des dialogues initiés, ont cherché à opposer une résistance, ont été pris de court par les événements. Les opérations ont débuté hier, jeudi 4 décembre et se poursuivront, si on en croit le nouveau maire et ses collaborateurs.

C’est mercredi à minuit que les délais de sommation ont expiré. C’est à l’aube que l’équipe spéciale chargée de ce déguerpissement est entrée en action pour dégager les bagages des marchands récalcitrants qui refusaient d’obtempérer en laissant en place leurs bagages et autres tables de fortune au moment où d’autres plus raisonnables avaient commencé à déguerpir depuis la veille, pour prévenir les mauvaises surprises.

En effet, très tôt le matin, les occupants de la chaussée ont été obligés de libérer les lieux.
Certains avaient pris le soin de ranger leurs bagages avant l’arrivée des chargés de l’opération. Les déménageurs n’ont pas laissé aux clients le temps de s’organiser. Au petit matin, déjà les bois et autres objets qui servaient de supports ont pris feu vers les coups de six heures du matin au centre du marché.

Surpris par cette situation à laquelle, ils ne s’attendaient pas du tout, les commerçants ont affiché une mine désolée avant de dénoncer. Bara Ndiaye, porte-parole du jour des «frustrés», fustige la démarche de l’unité spéciale chargée des opérations. «Cette situation est désolante et je crois que ce n’est pas bien réfléchie. Ils sont en train de mettre en péril la vie des citoyens qui travaillent ici pendant des années. Nous ne pas sommes contre un déguerpissement. Mais, lorsqu’ils veulent nous faire partir d’ici, il faudrait qu’ils le fassent normalement. Mais, ils ont pris nos tables et y ont mis le feu», lance-t-il la mort dans l’âme. «En mettant le feu sur les tables, cinq magasins ont pris feu.

Les propriétaires étaient pour la plupart des grossistes. Ce sont des centaines de millions qui viennent de prendre feu alors que les propriétaires n’avaient rien à voir avec les opérations de déguerpissement», renchérit Idy Sow qui annonce une plainte contre X pour identifier les responsables. Après plusieurs heures de lutte, les soldats du feu parviendront à maitriser le feu. Pour l’heure, la grande majorité, des commerçants et marchands du marché central de Rufisque, accusent les agents de mairie d’avoir mis le feu sur leurs biens. Une accusation rejetée par le porte-parole du maire de la ville.

Amadou Sène Niang signale que « la volonté de la mairie est de désencombrer totalement le centre-ville ainsi que tout le boulevard parce que Rufisque agonise, Rufisque se meurt… Nous avons décidé de mettre un terme à l’anarchie à Rufisque. C’est une ville que nous voulons repositionner au moment où le pôle de Diamniadio est là ainsi que le pôle du Lac Rose, sans oublier l’autoroute à péage qui nous contourne ».

D’ores et déjà le responsable municipal dégage toute responsabilité des unités spéciales de la municipalité sur cet incendie. «La brigade municipale chargée des opérations, n’a rien à voir avec cette incendie. Nous déplorons cette situation mais cela ne nous fera pas arrêter, ni reculer pour aller jusqu’au bout de notre logique pour permettre aux Rufisquois, de vivre dans de meilleures conditions » a-t-il martelé.

Sud quotidien

PiccMi.Com

Vendredi 5 Décembre 2014 - 11:25



Réagissez à cet Article

1.Posté par GGG le 06/12/2014 18:18

ANNÉE SCOLAIRE ET UNIVERSITAIRE 2014/2015

DES GUIDES CORRIGES DU BAC L S BFEM CFEE AUX CONCOURS NATIONAUX ENA DOUANE POLICE GENDARMERIE ENOA ENSOA ECOLES MILITAIRES EPT ESP VOLONTARIAT EFI FASTEF EX ECOLE NORMALE ENTSS ENDSS IFACE ENEA ENSEPT AU 782213135 708541203 POSSIBILITÉ DE LIVRAISON A DOMICILE

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9