contenu de la page



DIOURBEL / SOS POUR UN MALADE DE NEUROMYELOPATHIE PRAVIDO-PUERPERALE ; Ndiatte Ndao sollicite votre aide pour survivre





DIOURBEL / SOS POUR UN MALADE DE NEUROMYELOPATHIE PRAVIDO-PUERPERALE ; Ndiatte Ndao sollicite votre aide pour survivre
La vie de Ndiatte Ndao est réellement menacée. Ce jeune d'une trentaine d'années souffre d'une neuromyélopathie pravido-puerpérale. Les parents de ce patient qui déclarent épuiser toutes leurs ressources financières en appellent aux hommes de bonne volonté pour prendre en charge les frais médicaux de leur patient.



S'il y a quelqu'un qui a vraiment besoin d'une assistance médicale, c'est sans nul doute Ndiatte Ndao. Ce jeune de trente ans habitant le quartier Cheikh Anta Diop de Diourbel est malade depuis prés de trois ans. Il souffre d'une neuromyélopathie pravido-puerpérale. Issu d'une famille pauvre, il lutte chaque jour contre la mort. Immobilisé sur son lit, il arrive difficilement à sortir des mots de sa bouche. Ses parents, qui en appellent au concourt des bonnes volontés, ne veulent qu'une seule chose: la prise en charge médicale leur enfant.

Cette maladie qui a attaqué ce jeune à la fleure de l'âge continue de le ronger à petits pas. Une intervention chirurgicale rapide pourrait sauver ce jeune homme complètement paralysé par la pathologie. Yacine Niang sa maman, les larmes aux yeux déclare que "la maladie de mon enfant remonte à quelques mois après la mort de son père. Nous avons été au centre de santé de Diourbel puis à l'hôpital Fann. Là, on nous avait signifié qu'il n'y avait plus de place disponible pour lui. C'est ainsi que nous l'avions amené à la structure sanitaire de la Raffinerie de Mbao puis à l'hôpital Fann. Nous avons vendu tous mes objets de valeurs pour pouvoir prendre en charge son hospitalisation".

Mme Niang de poursuivre que "nous n'avons plus rien. Nous sommes vraiment fatigués idem pour mes enfants car ils ont vendu tous leurs biens sans pour autant qu'il soit guéri. Nous ne savons pas là où trouver une assistance médicale. C'est la raison pour laquelle, nous lançons un appel aux hommes de bonnes volontés à venir en aide à mon fils. Nous ne voulons pas de l'argent mais une prise en charge des frais d'hospitalisation de mon fils." Mme Yacine Niang rappelle que "dès le début de sa maladie, il souffrait seulement de maux de tête. Finalement les douleurs se sont propagées au niveau de tout son corps".

Madeleine Ndao sa grande sœur abonde dans le même sens et précise que "dés notre arrivée à l'hôpital de la Raffinerie de Mbao, nous avons payé à la porte 24000 F Cfa avant que l'administration territoriale de Diourbel lui délivre un certificat d'indulgence en tant que cas social. Le taxi qui nous transporté de Diourbel à Dakar nous avait réclamé 24500 F Cfa.

Sur place à la structure sanitaire de la Raffinerie de Mbao, nous avons acheté un ticket de 42500 F Cfa. Nous sommes retournés à la maison pour vendre mes biens plus ceux de ma petite sœur. Ensuite,il a été évacué à l'hôpital Fann. Depuis lors, on ne cesse de prescrire des ordonnances que nous tentons avec nos maigres moyens de prendre en charge. Nous n'avons plus aucun sou. Ma sœur a perdu son époux. Moi par contre mon mari peine a joindre les deux bouts. Nous tendons la main aux hommes de bonnes volontés pour qu'ils nous viennent en aide. Nous faisons tout pour lui. Il ne peut pas marcher alors qu'il est père d'un enfant".

PiccMi.Com

Vendredi 21 Septembre 2012 - 10:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9