contenu de la page



Dakar : L'Ocrtis démantèle un vaste réseau de drogue piloté par des Libanais





Dakar : L'Ocrtis démantèle un vaste réseau de drogue piloté par des Libanais
C'est connu, le Liban a connu une guerre et l'une des séquelles n'en demeure pas moins cette sale réputation : celle de pays où se cultive le haschich. En tous les cas, ce joli coup à l'actif des éléments du commissaire Ndour, patron de l'Office central de Répression du Trafic illicite de Stupéfiants (Ocrtis), est à saluer. A plus d'un titre ! A titre illustratif, depuis l'arrestation de ce trio, l'Ocrtis subit une intense pression aux fins de les libérer. Mais les limiers sont restés de marbre.

Tout est parti d'une dénonciation anonyme. Nous sommes le vendredi 10 avril 2015. L'Ocrtis , constamment sur la brèche, exploite sans tarder l'information anonyme faisant état d'un trafic intense de hachich. Se voulant précis, le dénonciateur révèle aux élements de l'Ocrtis que le trafic se mène au niveau du centre-ville de Dakar.
C'est ainsi qu'après briefing , les limiers de cette unité de la police sénégalaise se déploie. Une souricière est alors dressée au niveau de l'emplacement donné par l'indicateur des limiers, à savoir aux alentours de la station Shell qui fait face à l'hôpital Aristide Le Dantec. L'effet escompté se produit. Premier à tomber dans la nasse, le nommé Mohamed Fattah. Lequel est vite alpagué lorsqu'il pointe le bout du nez aux environs de 22 h 30. A bord d'un véhicule de marque Ford, il est aussitôt soumis à une fouille minutieuse. Les limiers trouvent alors dans son bolide quatre (4) boulettes de haschich et un joint mixé avec du tabac. A la pesée, la découverte accuse un poids net de douze virgule cinq (12,5) grammes.
" Cuisiné ", Fattah passe à table. Il reconnaît les faits. Mieux, il avoue exercer ce trafic avec le nommé Mehdi Ali Issa. Sachant que les carottes sont cuites, il conduit les limiers auprès de son acolyte, Mehdi Aly Issa. Ce dernier prenait alors du bon temps au bord de la piscine de l'hôtel Savana en respirant l'air suave de la brise maritime. Mis aux arrêts, les limiers découvrent deux boulettes posées sur sa table.
A son tour, il reconnaît sans ambages les faits à eux reprochés, confirmant ainsi les propos de son acolyte.

Voulant en savoir davantage, les policiers ont conduit l'un d'eux dans sa chambre pour perquisitionner les lieux. C'est ainsi qu'ils y ont découvert deux autres boulettes de haschich accusant un poids 103 grammes et 269,5 grammes, en sus d'un pistolet automatique de marque Mikros de calibre 6,35 mm avec un chargeur vide. Qui plus est, les limiers y ont découvert un rouleau de plastique transparent de couleur blanche servant à emballer la drogue.
Confrontés, ils ont reconnu exercer ce trafic non sans balancer leur patron qui se trouve être Aymane Isseyni, lequel serait domicilié à Hann Maristes sans autres précisions.

C'est ainsi que les policiers entrent encore en action. Leurs investigations on permis d'alpaguer Aymane Isseyni en centre ville. Le fournisseur de Fattah et Mehdi a été finalement arrêté le samedi dernier dans la soirée.

Placés en garde à vue, le trio est poursuivi pour détention et trafic d'haschich en société. Ils seront probablement présentés ce lundi devant le Procureur de la République.Mais, comme annoncé, une énorme pression s'exerce aux fins d'extirper le trio de trafiquants des griffes de l'Ocrtis. Mais, c'est sans compter avec la détermination du commissaire Ndour et de ses éléments.

Avec Leral

PiccMi.Com

Lundi 13 Avril 2015 - 09:10



Réagissez à cet Article

1.Posté par Anonyme le 13/04/2015 12:31 (depuis mobile)

Diffamation, information erronée et sérieusement, l''auteur devrait arrêter le journalisme et se mettre à la comédie.
La presse sénégalaise fidèle à sa réputation.

2.Posté par Sénégalais le 14/04/2015 08:33

Erreur flagrant du journaliste qui ne peut que rendre non crédible son article.
En effet, la photo de votre article ne correspond pas du tout aux 400 grammes saisies. La différence est flagrante et exagérée. Est ce pour induire en erreur le lecteur?? ou pour dramatiser les choses??

3.Posté par Mimi le 16/04/2015 18:15 (depuis mobile)

La course à la rentabilité, la recherche absolue de sensationnel décrédibilise et appauvrie la profession journalistique qui se doit de relayer des informations réelles et sérieuses;
Vos propos diffamatoires mettent à mal la liberté de la presse.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9