contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Décès d'Abdou Kounta Diaïté, doyen de l'UCAS Band de Sédhiou





Décès d'Abdou Kounta Diaïté, doyen de l'UCAS Band de Sédhiou
PICCMI.COM- Le saxophoniste Abdou Kounta Diaïté, doyen de l’Union culturelle et artistique de Sédhiou (UCAS Band) de Sédhiou, est décédé jeudi à Dakar, à l’âge de 76 ans, annonce le ministère de la Culture, dans un communiqué transmis à l’APS.

L’inhumation de l’artiste-musicien - dernier membre fondateur du groupe qui était encore vivant - est prévue vendredi à Sédhiou, chef-lieu de région situé à 345 km au sud de Dakar, précise le texte.

Abdoul Kounta Diaïté, qui a été décoré par le président de la République, continuait encore à accompagner le groupe avec fougue quand il jouait au saxophone. Il avait été rejoint entre temps par son petit-fils aux congas et son frère, Djimé Diaïté qui l’a rejoint en 1962, aux percussions.

‘’Même si je quittais l’orchestre aujourd’hui, je ne le regretterais pas parce que ce sont mes enfants, mes petits-enfants qui en font partie. Je suis fier d’être membre de l’UCAS. J’ai œuvré pour mon pays et surtout pour la Casamance et Sédhiou’’, disait-il dans un entretien paru sur le site Internet de Radio France Internationale, en avril 2010.

Il ajoutait : ‘’Si nous sommes restés dans le carcan de l’UCAS, c’est parce que nous aimons notre terroir sinon l’argent nous aurait tenté et nous serions partis comme d’autres, mais nous sommes restés pour notre cher Sédhiou’’.

L’UCAS a été fondée en octobre 1959, avec l’objectif de contribuer au développement, à la valorisation et la promotion des rythmes de la Casamance. Elle a introduit des instruments traditionnels (kora, balafon, entre autres) dans la musique dite occidentale.

‘’Kéléfa’’, leur premier album, est sorti en 1972. Les rythmes et mélodies (mandingues, balantes, manjacks, diola, peulhs...) servis par les musiciens de l’UCAS sont le reflet de la diversité culturelle de la région naturelle de Casamance.

L’UCAS a été trois fois médaillée d’or à la Semaine nationale de la jeunesse du Sénégal, où différents orchestres du Sénégal rivalisaient. Son succès lui vaut d’être finalement déclarée hors concours en 1973. Le groupe casamançais est aussi le premier orchestre à représenter le Sénégal au Festival culturel panafricain d’Alger, en 1969.

Cheikh Tidiane Touré du groupe Touré Kounda, Balla Sidibé, de l’Orquestra Baobab, et Alias Diallo, lead vocal du Super Salsa, ont joué dans cet orchestre qui s’est renouvelé au fil des années avec l’arrivée de jeunes, des ‘’frères, fils et petits-fils’’ du ‘’grand-père’’ Abdou Kounta Diaïté.

Aps


Jeudi 7 Août 2014 - 21:18



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.