contenu de la page



Détournement de centaines de millions à la Miferso : Le ministre Baldé active la Dic. Le comptable indexé, l’auditeur impliqué





Détournement de centaines de millions à la Miferso : Le ministre Baldé active la Dic. Le comptable indexé, l’auditeur impliqué
Des centaines de millions de francs Cfa ont disparu des caisses de la Société des mines de fer du Sénégal oriental (Miferso). Saisie par le ministère des Mines, la Division des investigations criminelles (Dic) a ouvert une enquête pour faire la lumière sur ce détournement de haut vol, sans jeu de mots. Premier visé, l’Agent comptable particulier. Un gros trou dans les comptes de la Société des mines de fer du Sénégal oriental (Miferso), et c’est le prélude à un gros scandale qui va secouer encore au possible, la République. Le ministère des Mines de l’Industrie et des Pme, dirigé par Abdoulaye Baldé, a mis à jour un gros trou, chiffré, selon les membres du cabinet du ministre, «provisoirement à plusieurs centaines de millions de francs Cfa, pour le moment». Ces membres du cabinet qui s’expriment sous le couvert de l’anonymat, soulignent que le ministre Baldé était fortement choqué et scandalisé par cette affaire. Ce dernier s’est d’ailleurs empressé d’informer ses collègues ministre de l’Intérieur et de la Justice, dans les fins de faire faire diligenter une enquête. Depuis mardi d’ailleurs, le dossier est entre les mains de la Division des investigations criminelles (Dic) qui a ouvert une enquête. Et l’on peut s’attendre à ce que très bientôt probablement, les personnes impliquées entament leur défilé à la Dic pour être entendues par les enquêteurs.

Les informations obtenues par Le Quotidien signalent qu’au départ, c’est la gestion de l’Agent comptable particulier de la boîte qui a été indexée. Un audit commandé par le ministère de tutelle a révélé un énorme trou dans la caisse. Interrogé, l’Agent comptable particulier s’est défaussé sur le Directeur général M. Birame Diouf, qui, selon lui, était le seul ordonnateur des dépenses, et donc, le seul responsable de l’utilisation des fonds de l’entreprise. Avant cela, l’Agent comptable particulier avait voulu se défendre en s’appuyant sur le rapport du cabinet d’audit Makha Racine Sy, qui lui aurait délivré un quitus dans la gestion en question. Cet argument ne pouvant plus prospérer face à l’évidence, il a impliqué le Directeur général de la boîte.

En passant, les enquêteurs ne vont pas chômer dans ce dossier, au vu de l’implication des différentes parties. Car le cabinet Makha Sy est tout de même partenaire d’une boîte internationale réputée, Ernst & Young, et l’on comprend mal qu’il puisse mettre à mal sa crédibilité en délivrant un quitus à une gestion pour laquelle il y aurait lieu d’émettre des réserves.
Quoi qu’il en soit, le patron de la boîte pour sa part, s’est voulu zen face à la tempête qui se prépare. Interrogé par téléphone avant-hier, M. Birame Diouf a répondu au journal Le Quotidien qu’il n’était pas au courant de cette affaire de détournement. Il a même ajouté qu’il l’apprenait de notre bouche. Il reste à savoir si c’est la même réponse qu’il va servir aux éléments de la Police judiciaire qui vont l’interroger sur cette question.

La Miferso a été créée pour la valorisation d’importants gisements de minerais de fer de la Falémé, dans l’extrême Sud-Est du pays. C’est une société semi-publique dans laquelle des partenaires privés se partagent un certain nombre d’actions. Mais c’est l’Etat qui a jusqu’à présent nommé les directeurs. Du fait qu’elle n’a jamais pu par ses propres moyens, mobiliser assez de fonds pour entamer l’exploitation des mines de la Falémé, l’Etat a dû souvent chercher des partenaires stratégiques, Kumba Resources, Mittal Arcelor, qui ne l’ont pas, non plus, aidé à réaliser ses ambitions.

dialigue@lequotidien.sn

PiccMi.Com

Dimanche 20 Novembre 2011 - 12:18



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9