contenu de la page



Dire que la pauvreté a disparu est une hérésie



Le président République, Abdoulaye Wade a récemment déclaré, que le Sénégal avait atteint l’autosuffisance alimentaire et que la pauvreté y a disparu. Amadou Makhtar Mbow depuis Pikine où il s’était rendu le week-end, pour les besoins de la restitution des conclusions des Assises nationales, répond. « Dire que la pauvreté a disparu au Sénégal est une hérésie », a-t-il en effet martelé à l’assistance.



Dire que la pauvreté a disparu est une hérésie
Le cinéma Awa de Pikine, (ex El Hilal ) a abrité ce week-end la cérémonie de restitution des Assises nationales de l’opposition et d’une bonne partie de la société civile aux populations de la banlieue. La cérémonie a été initiée par le Comité départemental des Assises dirigé par Pape Malick Hanne, maire de la commune d’Arrondissement de Pikine-Ouest. On a noté une forte présence des leaders de « Benno Siggil Senegaal », parmi lesquels, Moustapha Niass, Secrétaire général de l'Alliance des forces de progrès (Afp), Abdoulaye Bathily de la Ligue démocratique (Ld) et de la société civile, notamment le Général Mamadou Mansour Seck entre autres responsables.

Prenant la parole, Amadou Moktar Mbow a déclaré que les Assises nationales « sont parties du constat que le pays était en ébullition sur le plan social et politique. Les cultivateurs n'arrivaient plus à produire. Les familles étaient tenaillées par la faim, des personnes malades ne parvenaient plus à se soigner, le chômage des jeunes était endémique. La cherté des denrées grevait le budget des ménages etc. C’est pourquoi, des syndicalistes, des politiques et des membres de la société civile se sont réunis pour trouver des solutions alternatives à tous ces problèmes ».


Selon lui, « l'objectif des conclusions des Assises nationales est que les engagements contenus dans la charte de bonne gouvernance démocratique soient mis en œuvre. Cette charte est très claire. Elle indique les engagements que nous avons pris en matière institutionnelle. Nous pensons que les institutions du Sénégal doivent être réformées. Nous pensons qu'il y a aussi les orientations sociales à faire. Il y a trop de pauvreté dans ce pays et cette pauvreté se manifeste, notamment par la situation malheureuse et malencontreuse dans les banlieues et dans les campagnes, les villages et dans les villes ». Amadou Maktar Mbow de poursuivre : "Je ne dis pas qu'il y a trop d'argent dans ce pays, mais l'argent doit être utilisé pour résoudre les problèmes des Sénégalais ».


Il trouve tout simplement que dans ce pays, "Golo dou, bay baboune doundé » (le Gorille se nourrit de la production du chimpanzé, traduction approximative) Alors, "dire que la pauvreté a disparu au Sénégal est une hérésie », a martelé le président Mbow. Il a au préalable souligné qu’au début, il était parti voir le président de la République « pour lui soumettre le projet des Assises nationales afin de l’amener à adhérer, mais il a fait la sourde oreille me disant qu'il me contacterait ultérieurement. C’est à notre deuxième rencontre, qu'il m’annonça qu'il n’était pas partant. Je lui ai rétorqué qu’avec ou sans lui, nous allons tenir ces Assises nationales".


Auparavant, c’est Pape Malick Hanne, le maire « Benno » de Pikine qui a introduit les débats. Après s’être réjoui du travail accompli depuis les consultations citoyennes en 2007 par les Assises nationales, il a magnifié le rôle joué par Amadou Makhtar Mbow et ses compagnons.

Selon lui, ils n'ont ménagé aucun effort pour réussir leurs missions. L’assistance a requis des réponses sur la gestion des mairies de Benno. " Il faut soumettre les maires à la critique. Beaucoup de maires ne répondent pas aux sollicitations des populations qui les ont portés à la tête des mairies ", a dit notamment un intervenant. D'autres, notamment des femmes se sont plaints de la cherté des denrées de première nécessité, de la pauvreté accrue dans la banlieue, des problèmes du rationnement de l'électricité, pendant ce temps, l'Etat se permet des dépenses de prestige.

Moustapha Niass plaide pour l'application des conclusions des Assises

Source : SudOnline

Mr.cmr - PiccMi.com

Lundi 14 Février 2011 - 19:35



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9