contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Divers sujets au menu des quotidiens



Les journaux reçus lundi à l’APS traitent divers sujets se rapportant à la politique, aux conséquences des pluies du week-end à Dakar et à l’affaire des viols impliquant des soldats onusiens en République centrafricaine (RCA).



En politique, L’Observateur ouvre sur ‘’le combat pour la libération de Karim Wade et cie’’ en titrant : ‘’Me Wade organise la résistance’’. Depuis Versailles (France) que L’Observateur présente comme ‘’le poste de commandement’’, l’ancien président de la République déclare : ‘’Nous allons réorienter les stratégies ; Nous refuserons le musellement’’.

La Cour suprême a confirmé jeudi le verdict rendu par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI) concernant l’ancien ministre Karim Wade et ses coprévenus.

Le 23 mars dernier, la CREI a condamné l’ancien ministre à six ans de prison ferme et au paiement d’une amende de 138 milliards de francs CFA pour enrichissement illicite.
Dans Le populaire, Doudou Wade, ancien président du groupe parlementaire libéral, n’est pas tendre avec le régime au sujet du dossier Karim Wade, du PSE, de la situation du pays. D’où ce titre du journal : ‘’Doudou Wade brûle le +Macky+’’.

Dans sa livraison du jour, Walfadjri propose un entretien avec le ministre-conseiller du chef de l’Etat, Amsatou Sow Sidibé qui affirme : ‘’Le Sénégal est bloqué’’. Selon elle, ‘’l’émergence est devenue une sorte de canular’’.

Après les fortes pluies du week-end, ‘’Dakar (est) ivre d’eau’’, selon le journal Le Quotidien. La publication rapporte que ‘’le canal d’évacuation de Henan Chine cède à Wakhinane (Guédiawaye), la foudre frappe des installations de la Sonatel et perturbe le réseau , une personne électrocutée à Guédiawaye’’.

Le Témoin au quotidien revient sur l’affaire de viols en République centrafricaine (RCA) en se demandant si ‘’Bangui (est un) piège sexuel pour soldats’’.

Le journal fait une plongée 18 ans en arrière dans l’histoire d’un pays en proie ‘’aux réseaux de prostitution +légalisée+, son alcool qui coule à flots’’.

En RCA, le Général gabonais, Parfait Onanga-Anyanga, a été nommé le 14 août 2015, à la tête de la MIUSCA en remplacement du Général sénégalais Babacar Gaye qui a quitté la capitale centrafricaine mercredi.

Le Général Gaye a été relevé de ses fonctions suites aux accusations de viol contre des soldats de la mission onusienne.

Dans le journal Enquête, Aïssatou Samb, mère de Tabara Samb, fusillée en Gambie se confie : ‘’Que Yaya Jammeh me rende les restes de ma fille’’.

Aps




Lundi 24 Août 2015 - 09:21



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.