contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire


Djaïdani, une sacrée « Rengaine »





Djaïdani, une sacrée « Rengaine »
Une Blanche épouser un Noir ? Une musulmane se lier maritalement avec un chrétien ? Il n’est pas évident que certaines sociétés puissent l’accepter. L’amour est souvent contraint de céder le pas à la tradition.

On connaissait son style au scalpel, ses romans uppercuts qui plongent le lecteur dans un univers électrique. Derrière la caméra, l’écriture de Djaïdani ne perd rien de son punch. Son nouveau film, « Rengaine », c’est l’histoire d’un homme convaincu que sa sœur ne doit pas épouser un Noir. L’histoire d’un frère, musulman, aîné d’une interminable fratrie, qui ne veut pas que sa sœur épouse un chrétien. Cette histoire, c’est celle de « Rengaine », primé au dernier Festival de Cannes et premier long-métrage de fiction du réalisateur, auteur, acteur et boxeur français Rachid Djaïdani. Un pavé dans la mare de la fraternité, un face à face avec les faux-semblants de l’égalité dans ce pays. Elle, Sabrina, est la seule fille d’une fratrie de 40 frères arabes et musulmans. Libre, épanouie, heureuse, elle file le parfait amour avec Dorcy qu’elle souhaite épouser. Lui, aspirant comédien, courant de castings minables en performances ratées, est issu d’une famille noire et catholique qui attend de lui de convoler en noces avec une peau foncée. Eux (Sabrina, Dorcy) ont décidé de faire triompher leur amour, malgré toutes les tensions familiales déclenchées. Tourné pendant neuf ans, caméra au poing, dans les rues de Paris, « Rengaine » est un conte moderne sur la société française. « Une société aux multiples facettes qui oublie souvent de se regarder dans le miroir mais qui, lorsqu’on l’observe, nous outre, nous émeut, nous remue et nous plaît. Réalisé grâce au travail d’une équipe talentueuse et bénévole, « Rengaine » est à l’image de la France d’aujourd’hui. Une France diverse et complexe que chacun aimerait maintenir dans l’image qu’il préfère, indique-t-on. Interprété par de brillants acteurs, trop souvent absents des écrans (Slimane Dazi, Steeve Tientcheu, Samir de Luca, Mourad Boudaoud, Youssef Diawara), « Rengaine » renvoie chacun face à ses convictions et ses positionnements. Sur fond de tradition, de coutume, de respect et d’honneur et de Ramadan, l’aspiration individuelle est empêchée par le désir pluriel. Ne pas décevoir, ne pas froisser, rester sur la ligne - cette fameuse « Ligne Brune » que Djaïdani avait filmée avec brio, quelques années plus tôt. Ce sont là, les concepts que l’on ne souhaite pas enfreindre. Plaire à l’autre, plutôt qu’à soi, bafouer son plaisir, plutôt que sa foi, « Rengaine » aborde des thèmes bien plus universels que les frontières de cette France-là. Modernes, citadins, éduqués, athées ou croyants, tous sont rattrapés par des préceptes qu’on leur a inculqués depuis sa plus tendre enfance. Et lorsque deux êtres amoureux décident d’enfreindre ces lois, il n’est pas certain que l’entourage respectera leur choix. La projection en avant-première du film est prévue dans le cadre du 7e festival des Cultures d’Islam (12 au 22 septembre) en présence de Rachid Djaïdani.




Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.




Facebook

TWITTER
Le procès de l'ancien ministre de la Justice Me Amadou Sall parmi les sujets à la Une au Sénégal: Les quotidiens... http://t.co/56jdjGzluV
Mardi 28 Avril - 11:11
Son discours sur les migrants ne vous laissera pas indifférent http://t.co/skJHvA7sBI
Mardi 28 Avril - 11:01
AUDITION DE ME AMADOU SALL A LA COUR D’APPEL DE DAKAR : Sa défense s’active pour une liberté provisoire:... http://t.co/7feAqohRRz
Mardi 28 Avril - 10:31
ALASSANE NDOYE, DEPUTE ET SYNDICALISTE : «Pas de dépôt de cahier de doléances encore moins de défilé»:... http://t.co/20iWrVcOYY
Mardi 28 Avril - 10:26
Violences au Burundi: vive inquiétude de la communauté internationale: Des manifestations violemment réprimées... http://t.co/FrJ9eXFmLS
Mardi 28 Avril - 10:26
Etats-Unis: après des émeutes, l'état d'urgence décrété à Baltimore: Des affrontements entre forces de police et... http://t.co/eBOG1FcJmk
Mardi 28 Avril - 10:21
Ligue 1 : le leader Niary Tally marque le pas: L’équipe de Niary Tally, qui a concédé le nul 0-0, lundi, contre... http://t.co/rUi85Q9f2w
Mardi 28 Avril - 10:21
Palais de la République : 120 bourses de la cellule d'appui pour la protection de l'Enfance http://t.co/TEeJz8YPu5
Mardi 28 Avril - 10:16
La journée commémorative de l’abolition de l’esclavage à Dakar http://t.co/HMvqV9dTSG
Mardi 28 Avril - 10:11
L'AFRIQUE N'EST PAS PAUVRE !: L'Afrique est mal dirigée!: Les écrans du monde entier transmettent en boucles les... http://t.co/1Rkv9j6lQY
Mardi 28 Avril - 10:06

      




LES ÉMISSIONS DE PICCMI WEBTV