contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Djuricic-Büttner-Badji: Anderlecht a visé juste durant le mercato





Djuricic-Büttner-Badji: Anderlecht a visé juste durant le mercato
Filip Djuricic, Alexander Büttner, Stéphane Badji: les trois recrues hivernales ont déjà réussi à s'imposer au Sporting Anderlecht. Ce trio apporte une plus-value aux Mauves sur le plan individuel. Mais surtout, ils sont parvenus à hausser le niveau collectif du RSCA.

1. L'artiste Djuricic
Olivier Deschacht est déjà fan de lui. "Si j'étais la direction, je l'achèterais tout de suite. Et il n'est pas encore à 100 % physiquement. Qu'est ce que cela va donner lorsqu'il sera en pleine possession de ses moyens?" Filip Djuricic, prêté par Benfica au RSCA durant le mercato, fait également l'unanimité dans la presse. Il donne l'impression d'avoir un coup d'avance sur les autres. Le joueur serbe de 24 ans est rapide, fort dans les combinaisons et très appliqué sur le plan tactique. Filip Djuricic a encore besoin de temps de jeu pour retrouver toutes ses sensations. "J'étais mort de fatigue", a-t-il avoué à l'issue de la rencontre face à Zulte-Waregem (3-0).

2. La locomotive Büttner
Deux matches et déjà un but pour le back gauche loué par le Spartak Moscou à Anderlecht. Comme Filip Djuricic, Alexander Büttner a apporté une plus-value au RSCA. S'il n'est pas encore à 100% physiquement, il hors de question de s'économiser. Un vrai bosseur. "J'ai ressenti des crampes. Normal quand vous ne jouez pas beaucoup pendant six mois", a précisé l'ancien joueur de Manchester United, remplacé à la 73e minute par Bram Nuytinck samedi passé.

3. Le roc Badji
Il est arrivé en provenance de Basaksehir (Turquie) sur la pointe des pieds. Pourtant, tout le monde connaît aujourd'hui son nom au parc Astrid. Le volume de jeu et la force physique de Stéphane Badji impressionnent en Belgique. "Je crois qu'il a gagné tous ses duels", a observé Olivier Deschacht suite au succès convaincant face à Zulte-Waregem. "Il récupère les balllons et fait mieux jouer les autres", a surenchéri Besnik Hasi, le T1 des Mauves. Ce n'est pas anodin si Steven Defour se sent désormais plus libre sous le maillot anderlechtois.

7sur7


Lundi 15 Février 2016 - 11:29



Dans la même rubrique :
< >

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.