contenu de la page



Escroquerie portant sur des billets noirs : Un maître coranique, une voyante et son mari jugés pour 8 millions 200.000 frs





Escroquerie portant sur des billets noirs : Un maître coranique, une voyante et son mari jugés pour 8 millions 200.000 frs
PICCMI.COM- Tous les moyens sont bons pour avoir de l’argent. Un nommé Matar Ndiaye, transitaire de profession a été escroqué par une bande mal intentionnée notamment un maître coranique, une voyante et son mari.

Pour revenir sur les faits, Matar Ndiaye a été interpellé par le défunt Serigne Ndiaye lequel détenait des billets noirs. Ce dernier avait soutenu que ces billets, après une technique de lavage, pouvaient devenir de vrais billets de banques. Etant dans l’obligation de trouver beaucoup d’argent pour placer ses containers, le transitaire a, sans ambages, accepté d’être le principal bailleur dans cette affaire afin de récolter, au finish, 800 millions.

Par ailleurs, il est allé voir une voyante nommé Anna Sy afin que cette dernière l’aide en lui donnant des sacrifices à faire. Une fois chez la voyante, Matar Ndiaye aurait évoqué le lavage de billets noirs. Ainsi, Anna Sy l’a mis en rapport avec son mari qui devait se charger de cette affaire. « Après une séance de voyance, Anna Sy m’a présenté à son mari Babacar Badiane pour le lavage des billets noirs », a déclaré, hier, Matar Ndiaye, constitué partie civile à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar. Babacar Badiane a confirmé les propos de son épouse en se présentant comme étant le laveur de ces billets noirs.

Toutefois, Badiane avait une autre idée en tête. Celle d’escroquer, en réalité le transitaire. Dans cette perspective, le fameux laveur de billets dira à Matar Ndiaye que sa machine est en panne et qu’il avait besoin de 1.200.000 francs Cfa pour l’achat des produits, 250.000 francs pour la location de la machine. Ces sommes ont été immédiatement versées par Ndiaye et il faut dire qu’avant la fin de la procédure, le transitaire a eu à verser jusqu’à 8.200.000 francs au sieur Badiane pour d’autres affaires, hélas !

"Cependant, j’ai commencé à avoir des doutes sur l'entreprise de Badiane lorsque je l’ai vu un jour conduire une 4X4», a dit Ndiaye. Ainsi, il a fait une plainte pour escroquerie. Traduit en justice, Badiane n’a pas nié les faits qui lui sont reprochés. « Je ne lave pas de billets noirs mais, je voulais juste, avec l’aide de son marabout, faire un deal pour escroquer le transitaire », a-t-il déclaré, sans détour, à la barre.

Suite à son aveu, l'on découvre que les complices ont reçu des commissions pour chaque opération. « Après chaque versement effectué par le transitaire, je retournais voir les sieurs Diop et Serigne Ndiaye pour leur donner leurs commissions. Je dois préciser que ma femme n’a rien à voir dans cette affaire », a encore avoué Badiane.

La femme, entendue par le juge, a déclaré tout ignorer de l'activité de son mari. « Il me disait toujours qu’il est un homme d’affaires », a-t-elle confié. Quant au marabout, il a soutenu avoir été juste l’intermédiaire dans cette affaire et qu'il ignorait la vraie nature du dossier.

A ce titre, l’avocat de la partie civile les reconnait coupables et demande une somme de 15 millions à titre de dommages et intérêts. Le procureur a requis une peine de 2 ans pour les sieurs Diop et Badiane et un an de prison pour la voyante. La défense plaide pour l’application bienveillante de la loi parce que, dit-elle, la partie civile a choisi la facilité au lieu de travailler à gagner légalement sa vie. L’affaire est mise en délibéré pour le 26 mai prochain.

Avec L’Observateur

PiccMi.Com

Mardi 20 Mai 2014 - 17:58



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9