contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire
PiccMi.Com



Étude médias au Sénégal : LA TÉLÉVISION, MÉDIUM ROI





Hier, au West African Research Center ( WARC), s'est tenue une conférence de presse animée par les cabinets Synchronix et Afrique communication. Ils partageaient avec les journalistes les résultats d'une étude sur les médias au Sénégal.

Les cabinets Synchronix et Afrique communication ont partagé hier avec la presse les résultats d'une étude sur les médias au Sénégal. C'est le West African Research Center (WARC) qui a abrité la conférence de presse. Les directeurs des deux structures suscitées ont soutenu que d'après les sondages faits, la télévision reste le médium le plus suivi par les Sénégalais. "La majorité des Sénégalais regardent beaucoup plus la télévision qu'ils n'écoutent la radio ou ne lisent les journaux", lit-on dans le communiqué de presse. En effet, ajoute-t-on, "sur cent Sénégalais, plus de 80 sont accros de télévision".

Le sondage est effectué en août et septembre 2015 sur un échantillon de 1 933 individus. Il s'est déroulé sur toute l'étendue du territoire, précise-t-on aussi. L'essentiel des interviewés regardent le plus la télévision entre 12 et 13h, puis entre 19 et 20h. Des heures de grande audience qui s'expliquent par les programmes proposés. Ainsi, pour la première tranche horaire, ce sont les grandes éditions de la mi-journée qui suscitent l'intérêt des personnes interrogées.

"Les forts taux de pénétration se trouvant entre 19 et 21h s'expliquent par des programmes de télénovelas, les grandes éditions du journal télévisé sur la quasi-totalité des chaînes mais aussi, de plus en plus, de téléfilms sénégalais que diffusent certaines chaînes nationales", selon le directeur général de Synchronix Abdou Latif Seck.

Par conséquent, la production nationale cinématographique booste l'audience dans les télévisions. Plus on en a, plus on gagne. En outre, nos télévisions gagneraient également à proposer plus de programmes sportifs les week-ends. Toujours, selon M. Seck, si les Sénégalais préfèrent voir des chaînes étrangères pendant le week-end, c'est parce que celles nationales leur proposent tout sauf du sport.

Sur un autre registre, cette étude publiée hier à Dakar estime l'audience globale de la radio en 2015 à 52%. "Le pic d'audience le plus élevé est atteint entre 8h et 9h", révèle l'enquête.

Enquête


Vendredi 27 Novembre 2015 - 18:00



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.