contenu de la page



FINANCES PUBLIQUES - De quoi assainir



Très logiquement, le gouvernement devrait, sans trop de difficultés, pouvoir assainir les finances publiques du pays. La cure d’amaigrissement à laquelle sont désormais soumis le gouvernement et l’administration, devrait permettre une bonne marge de manœuvre.



FINANCES PUBLIQUES - De quoi assainir
Avec un déficit public en 2011 évalué à 442,4 milliards (soit 6,5% du PIB) contre 333,7 milliards (5,2% du PIB) en 2010, soit une détérioration de 1,3 point de PIB, il ya de quoi assainir les finances publiques, comme l’a déclaré le Premier ministre Abdoul Mbaye, ce week-end. Le déficit du solde de base, est pour sa part, chiffré à 318,1 milliards (4,7% du PIB) contre 191,9 milliards (3% du PIB) un an auparavant.

Les dépenses courantes sont ressorties globalement à 1192,6 milliards en 2011 contre 995,2 milliards l’année précedente, soit une hausse de 197,3 milliards (19,8%) sous l’impulsion des dépenses de fonctionnement (autres dépenses courantes), des charges d’intérêt sur la dette publique et des dépenses de personnel (salaires et traitements). Si l’on considère la taille réduite du gouvernement ramenée à 25, on peut supposer que des économies substantielles peuvent être faites sur les dépenses de fonctionnement notamment. A ce titre, entre ‘’fournitures et entretien’’ et ‘’transferts et subventions’’ évalués respectivement à 342,2 milliards et 319,6 milliards en 2011, on enregistre ainsi des hausses respectives de 13,1% et 33,1%. La hausse des dépenses de fonctionnement en 2011, prend en compte les dépenses effectuées par le FSE (Fonds spécial pour l’Energie) pour un montant de 41,2 milliards, notamment dans le cadre des locations de groupes.

Pour les dépenses de personnel, estimées à 428 milliards, soit une progression de 35,7 milliards (9,1%) par rapport à 2010, il n’y a pas péril en la demeure. Le ratio de la masse salariale rapportée aux recettes fiscales s’est d’ailleurs établi à 33,3% contre 32,8% en 2010, soit en dessous du plafond communautaire fixé à 35%.

Quant aux charges d’intérêts sur la dette publique, ce ne sera pas aussi simple, elles sont évaluées à 102,7 milliards FCfa soit une progression de 42,7 milliards (71%) par rapport à 2010, dépassant ainsi le seuil communautaire du ratio endettemment /PIB à moins ou égale à 70%. Cette hausse est imputable à la fois aux intérêts sur la dette extérieure et celle intérieure, qui ont enregistré des augmentations respectives de 21 milliards et 21,6 milliards, pour se situer à 59 milliards et 43,7 milliards en 2011. Une évolution consécutive aux différentes interventions sur le marché financier sous régional ainsi qu’au niveau international à travers notamment l’émission de l’Eurobond (500 millions de dollars US).

Somme toute, le déficit public devrait être ramené à 4% du PIB et avec la rationnalisation des agences en cours, insuffler de l’oxygène aux dépenses publiques « inutiles ». Toutefois, cette rationnalisation ne devrait pas, loin s’en faut, s’arrêter aux agences. Des institutions comme le Sénat ou encore le Conseil économique et social, devraient nécessairement en faire l’objet, leur utilité n’étant pas avérée.

Sud Quotidien

Lundi 14 Mai 2012 - 08:19



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9