contenu de la page



FONCIER - Après avoir investi pendant 5 ans pour des parcelles et des maisons : Plus de 500 familles réclament au notaire Abdoulaye Diagne leur dû





FONCIER - Après avoir investi pendant 5 ans pour des parcelles et des maisons : Plus de 500 familles réclament au notaire Abdoulaye Diagne leur dû
Le notaire Abdoulaye Youssouf Diagne, actuellement en prison, a du souci à se faire. Plus de 500 familles lui réclament plus d’un milliard de francs Cfa destinés à l’acquisition de terrains pour les unes et de maisons pour les autres.

«Notre problème est un drame national qui n’a épargné aucune couche.» C’est le cri du cœur des clients victimes de l’agence immobilière Agir Immo. Depuis 5 ans qu’ils ont investi leur argent pour l’obtention de terrains ou de maisons suite à une annonce parue dans la presse, ils n’ont vu que du vent et courent encore après leur argent. Sentant un parfum d’arnaque, ces clients qui se sont constitués en collectif ont porté plainte contre le notaire Abdoulaye Youssouf Diagne qui a été arrêté grâce à la détermination de l’avocat Me Ousmane Thiam, qui a saisi le procureur pour abus de confiance. Selon ce conseil des victimes, cette plainte est pendante aujourd’hui au premier cabinet du Doyen des juges d’instruction. Mais nonobstant cette arrestation, «la bataille est loin d’être gagnée», pensent les victimes qui ont tenu ce samedi un point de presse au siège de la Raddho. C’était pour «édifier l’opinion sur la gravité du scandale foncier et financier» dont sont victimes plus de 500 familles avec un préjudice qui est estimé à 1,3 milliard de francs Cfa.

Me Assane Dioma Ndiaye, un des avocats des familles victimes, s’est prêté d’abord à un exercice juridique pour montrer les risques qu’encourent les victimes, s’ils ne mettent pas la pression sur le juge d’instruction qui doit entendre les deux parties. C’est suite à cette audition que le magistrat instructeur pourra, précise l’avocat, rendre une ordonnance de renvoi ou de non lieu. Le mandat de dépôt pour ce délit ne peut pas dépasser six mois. Et le juge d’instruction est tenu de faire son ordonnance de renvoi avant les six mois, a-t-il indiqué. Passé ce délai, le notaire Abdoulaye Yousouf Diagne pourrait recouvrer la liberté. Ce qui n’est pas souhaitable, selon Me Ndiaye, qui pense que d’aucuns ne voudraient pas croiser ce notaire sur leur chemin. Pour éviter d’en arriver là, Me Assane Dioma Ndiaye invite l’Etat, dont l’obligation est de protéger les citoyens, à prendre ses responsabilités. «Nous demandons que l’Etat soit dans le cadre d’un règlement social, parce que c’est une pratique de l’Etat. Même en matière de liquidation de biens parfois quand le patrimoine de la société n’arrive pas à désintéresser les créanciers et les travailleurs, l’Etat peut injecter de l’argent pour arriver à un règlement social», dit-il. Pour lui, c’est une question d’ordre public. Car «quand 500 personnes sont impliquées, cela peut être cause de trouble à l’ordre public», ajoute l’avocat qui pense que l’Etat doit éviter que des choses de ce genre puissent compromettre sa gouvernance.

Me Assane Dioma Ndiaye pense qu’il faut rompre avec l’impunité. Ainsi, il préconise qu’on purge cette affaire à titre principal, en essayant de voir si Me Diagne est en mesure de la régler. Au cas contraire, qu’il soit puni conformément à la loi et que l’Etat règle cette question par ses propres moyens. A l’en croire, l’Etat est débiteur du droit à la sécurité. Me Ndiaye préconise d’aller vers une stratégie dite d’escalier. Ceci consiste d’abord à faire une demande de saisie conservatoire pour voir ce que le mis en cause possède.

D’autres actions seront menées en direction de l’Etat. «Nous voudrions que l’Etat sache que cette action est menée contre Diagne et contre lui-même, parce que l’Etat est au courant de ses actes.»

Pour Me Assane Dioma Ndiaye, l’Etat a failli sur le contrôle qu’il doit exercer sur les sociétés privées. Dès ce lundi, les avocats des victimes vont demander à ce que les agences soient scellées et les comptes bloqués pour éviter à ces structures de commettre d’autres délits.

Trois avocats vont défendre le collectif des clients victimes de l’agence immobilière (Agir Immo). Il s’agit de Mes Ousmane Thiam et Assane Dioma Ndiaye qui seront aidés par Me Amadou Aly Kane commis par la Raddho, qui compte apporter son soutien à ces gens délestés de leurs économies, après de nombreux sacrifices.

Le Quotidien

Lundi 14 Mai 2012 - 13:56



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9