contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



Fin de mise en demeure dans 3 jours: Abdoualye Baldé aurait-il prêté ses lunettes à Alioune Ndao pour la lecture de son justificatif ?



PICCMI.MI-La mise en demeure, servie le 11 juillet dernier, à Abdoulaye Baldé, maire de Ziguinchor, prend fin le lundi prochain. Le leader de l'Union centriste du Sénégal (Ucs) doit déposer sur la table du procureur spécial Alioune Ndao les preuves de l'origine licite de ses biens estimés à 5 milliards de nos francs et attend la suite à donner par la Crei.



Fin de mise en demeure dans 3 jours: Abdoualye Baldé aurait-il prêté ses lunettes à Alioune Ndao pour la lecture de son justificatif ?
Le lundi 11 août sera un jour assez particulier pour le maire de Ziguinchor Abdoulaye Baldé qui doit déposer le justificatif de l'origine de ses biens supposés mal acquis qui lui ont valu une mise en demeure d'un mois.

Mais, selon certains observateurs, la tâche ne sera pas du tout facile pour le procureur Alioune Ndao d'activer la Commission d'instruction de la Cour de répression de l'enrichissement illicite (Crei) du fait qu'un lobby puissant est à pied d'oeuvre pour empêcher l'emprisonnement de l'ancien ministre.

Ce groupe, indiquent des sources, est composé de marabouts très connus, des personnalités de la finance internationale et des personnes influentes proches du Palais de la République.

Certains parmi ces lobbyistes manœuvrent à cause des bonnes relations qu'ils entretiennent avec l'ancien Secrétaire général à la Présidence sous Wade, d'autre pour sauver leur peau et ne pas être dans le même sac avec Abdoualye Baldé.

Le poste stratégique qu'occupait le maire de Ziguinchor au Palais lui a permis de détenir des secrets qui, une fois révélés, feront très mal.



Vendredi 8 Août 2014 - 08:48



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.