contenu de la page



GESTION DES DECHETS - UN MARCHE DE 10 MILLIARDS ARRACHE A L’ENTENTE CADAK-CAR SUR FOND DE CONTESTATION : DAKAR, LA GUERRE DE L’OR-DURE





L’Entente Cadak-Car vient de perdre un marché de 10 milliards de F Cfa, avec le transfert de la gestion des déchets solides urbains de la région de Dakar à l’Unité de coordination et de la gestion des déchets solides (Ucg). Cette décision motivée, selon le ministre Abdoulaye Diouf Sarr, par les divers dysfonctionnements liés à la gestion des ordures ménagères à Dakar, suscite moult réflexions de la part des acteurs, dont une qui reste prégnante. En décidant d’enlever à Khalifa Sall, le maire de Dakar, le juteux fromage du nettoiement dans la capitale, l’Etat ne cherche-t-il pas à fragiliser davantage un potentiel candidat à la présidentielle, de surcroît maître depuis 2009 du grand bastion électoral qu’est Dakar ?

En tout cas, les cadres et syndicalistes de Cadak-Car ne cherchent pas midi à quatorze heures pour parler de «cabale» contre le maire de Dakar. Quand leurs camarades de la section communale de Cadak-Car et de l’Intersyndicale des travailleurs du nettoiement mènent ouvertement la croisade aux côtés du ministre Abdoulaye Diouf Sarr, en plaidant par ailleurs pour l’audit financier de la gestion de l’actuel directeur général de l’Entente Cadak-Car, en l’occurrence Moussa Tine.

Zoom sur la guerre de l’OR-DURE à Dakar ! Une guerre que l’Etat cherche à gagner en vain, de la Soadip aux concessionnaires en passant par la Sias et autre Ama/Sénégal et Véolia.


GESTION DES ORDURES MÉNAGÈRES À DAKAR : L’État déboute l’Entente Cadak-Car

L’Entente Cadak-Car qui s’occupe, depuis 2004, du ramassage des ordures dans la région de Dakar, a été déchargée de cette mission. Lors d’une déclaration de presse hier, lundi 26 octobre, le ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire a indiqué que l’État a décidé, par décret, de transférer le programme de gestion des déchets solides urbains de la région de Dakar à l’Unité de coordination de la gestion des déchets solides (Ucg). Selon le ministre, Abdoulaye Diouf Sarr, cette décision fait suite aux dysfonctionnements du dispositif de collecte des déchets.

Un tournant dans le secteur de la gestion des déchets solides dans la région de Dakar ! L’Entente Cadak-Car ne s’occupera désormais plus du ramassage des ordures de la capitale. L’État a décidé, en effet, de mettre fin à sa mission de nettoiement des rues et de l’enlèvement des ordures ménagères dans la capitale, conformément aux dispositions du décret n°2005-876, modifiant les alinéas 2, 5 et du décret n° 2004-1093. La décision a été rendue publique hier, lundi, par le ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du territoire, Abdoulaye Diouf Sarr, lors d’une déclaration dans les locaux de son département.

Face aux journalistes, Abdoulaye Diouf Sarr a informé, en effet, que l’État, par décret n°2015-1703 du 26 octobre 2015, a pris la décision de transférer le programme de gestion des déchets solides urbains de la Région de Dakar à l’Unité de coordination de la gestion des déchets solides (Ucg). Rappelant que «l’Ucg intervient déjà, avec efficacité, dans les autres régions du pays et a également eu en charge le nettoiement de la capitale de novembre 2011 à mars 2013». Le ministre a précisé que cette mesure est prise en application de l’article 119 de la loi numéro 2013-10 du 28 décembre 2013, portant Code général des collectivités locales.

Sur les raisons qui ont conduit l’État à prendre cette décision, le ministre a expliqué qu’elles font suite à la «situation d’insalubrité résultant des dysfonctionnements du dispositif de collecte des déchets, des retards dans le paiement des factures des concessionnaires, des conflits répétés entre ces derniers et l’Entente Cadak-Car». Mais aussi de l’échec des efforts de conciliation qu’il a lui-même menés auprès des différents acteurs de ce secteur, à savoir les membres du Comité de l’Entente Cadak-Car (maires des villes de Dakar, Guédiawaye, Pikine et Rufisque) et les prestataires du nettoiement, communément appelés «Concessionnaires du nettoiement».

Par ailleurs, le ministre de la Gouvernance locale soutenant que l’action de l’Ucg sera guidée par la qualité du service public, la propreté et la préservation des acquis sociaux, a rassuré quant au respect des acquis des travailleurs du nettoiement. «La tâche est immense. Mais l’Ucg, en relation avec tous les acteurs concernés, les collectivités locales en particulier, prendra les dispositions appropriées pour débarrasser la capitale de ses ordures. Je tiens à dire, et j’insiste là-dessus, que les travailleurs du nettoiement sont au cœur du système de gestion des ordures. Par conséquent, pour le Gouvernement, la préservation de leurs acquis sociaux est un impératif», a rassuré Abdoulaye Diouf Sarr.

TRANSFERT DU RAMASSAGE DES ORDURES DE DAKAR A L’UCG : Des cadres et l’Intersyndicale approuvent Abdoulaye Diouf Sarr

Des travailleurs de l’Entente Cadak-Car se sont démarqués hier, lundi, de la sortie du Syndicat national du nettoiement (Sntn) contre la décision de l’État de transférer le ramassage des ordures de la région de Dakar à l’Unité de coordination et de gestion (Ucg). Lors d’un point de presse, OuseynouSeck de la Section départementale de l’Entente Cadak-Car, porte-parole des cadres et de l’Intersyndicale des travailleurs du nettoiement plaident pour l’audit financier de la gestion de l’actuel directeur général de l’Entente Cadak-Car.

Les organisations des travailleurs de l’Entente Cadak-Car ne partagent pas la même position sur la décision de l’État de transférer le ramassage des ordures de la région de Dakar à l’Unité de coordination et de gestion (Ucg). À la suite de la sortie du Secrétaire général du Syndicat national du nettoiement (Sntn), Madani Sy contre cette décision, une partie des cadres de l’Entente Cadak-Car et l’Intersyndicale des travailleurs du nettoiement ont apporté leur réplique. Lors d’un point de presse tenu devant les locaux du ministère de la Gouvernance locale, les responsables de l’Intersyndicale qui regroupe en son sein quatre des six syndicats des travailleurs de Cadak-Car (selon ces responsables) de même que le représentant des cadres ont pris le contrepied de Madani Sy. Ils sont même allés plus loin en demandant l’audit financier de la gestion de Moussa Tine.

« La sortie des responsables du Syndicat national du nettoiement (Sntn) ne nous engage pas. Si l’Entente Cadak-Car avait ce qu’il fallait, on n’en serait pas là. Toutes les rues de Dakar sont remplies d’ordures ménagères. Au niveau de la décharge, les véhicules ont tous les problèmes du monde pour accéder à la plateforme. Il arrive dès fois que des camions passent la nuit avant de décharger leur contenu», a déclaré Ouseynou Seck de la Section départementale de l’Entente Cadak-Car. Poursuivant son propos, le porte-parole des cadres de l’Entente a plaidé pour l’audit financier de la gestion de l’actuel directeur général, Moussa Tine. Aux pourfendeurs de cette décision de l’État de retirer la gestion des ordures à l’Entente Cadak’Car, Ouseynou Seck a assuré que cette décision n’a aucun soubassement politique.

Auparavant, ce sont les responsables de l’Intersyndicale des travailleurs du nettoiement qui sont montés au créneau pour fustiger la réaction de leurs camarades. Ces derniers promettent même de tenir demain (aujourd’hui) un autre point de presse dans la banlieue pour se démarquer de la position de Madany Sy et cie. Ouvrant le bal des orateurs, Ibra Ndiaye, secrétaire général du Syndicat national des regroupements des travailleurs du nettoiement du Sénégal (Snrtns) a assuré que l’État a fait ce qu’il fallait. «Nous n’avons rien à dire sur cette décision. Nous sommes des patriotes et ce n’est pas pour la première fois que l’Ucg assure la gestion des ordures à Dakar. Tout ce que nous demandons, c’est le respect des acquis mais aussi l’amélioration des conditions de travail. Et, nous avons reçus des assurances du ministre là-dessus. Nous invitons donc tous les travailleurs à se mobiliser derrière l’Ucg pour rendre Dakar propre», a lancé Ibra Ndiaye.

Lui emboîtant le pas, son camarade, Cheikh Tidiane Yad, Sg du Syndicat national des agents de la propreté a invité pour sa part le secrétaire général du Syndicat national du nettoiement, Madani Sy, à être conséquent avec lui-même. Selon lui, cette mesure va décanter les problèmes de retards de salaires et des grèves répétitives qui minent le fonctionnement de leur secteur. De son coté, Ndiaga Diawara a appelé les responsables de l’Ucg à inscrire leur action dans une démarche transparente du secteur. Il a aussi plaidé pour un dialogue permanent avec les travailleurs mais aussi pour l’amélioration des conditions de travail.

SudQuotidien

PiccMi.Com

Mardi 27 Octobre 2015 - 11:14



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9