contenu de la page
Connectez-vous S'inscrire



« Gor ca wax ja» exige le remplacement du Président de la Cena





« Gor ca wax ja» exige le remplacement du Président de la Cena
Après s'être penchés sur le référendum du 20 mars passé, les membres du front du courant du «Non» «Gor ca wax ja» réitèrent leur décision de rejeter les résultats issus de ce scrutin. Ils l'ont fait savoir lors d’une conférence de presse tenue ce vendredi 8 avril 2016. Exigeant une personnalité neutre et impartiale pour organiser les scrutins, ils récusent encore une fois le ministre de l'Intérieur et de la sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, qui gère en même temps les élections.
«Abdoulaye Daouda Diallo comme ministre chargé des élections, nous n’en voulons plus. Il est incompétent, il n’est pas républicain. Il va, par A ou par B, se démettre de l'organisation des élections au niveau du Sénégal. On va marcher. On va utiliser tous les moyens qui nous seront offerts par la loi et le règlement, à l’international comme au niveau national, pour l’obliger à quitter», a déclaré Sada Ndiaye, mandataire national du Front du «Non». «Si Abdoulaye Daouda Diallo était un homme d’honneur ou un vrai peulh, il n’allait pas attendre qu’on lui demande de démissionner», ajoute-t-il.
Au delà de la personne d'Abdoulaye Daouda Diallo, le front du «Non» exige la refonte totale du fichier électoral, dans le respect du calendrier républicain et demande la fusion de la carte nationale d’identité et de la carte d’électeur. Le front veut également l’utilisation d’une borne biométrique pour identifier les électeurs.
Listant un certains nombre de manquements, notamment les «affichages sauvages du camp du Oui», les «campagnes de propagande tous azimuts de certains médias, notamment de la Rts», le «manque de réactivité du Président malgré la saisine du Cnra», «Gor ca wax ja» demande le remplacement pur et simple et sans délai du Président de la Commission électorale nationale autonome (Cena), le magistrat à la retraite Doudou Ndir. Selon le front, ce dernier se comporte comme un agent de Macky Sall et se croit obligé d’être à ses services.


Samedi 9 Avril 2016 - 09:59



Nouveau commentaire :
Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.