contenu de la page



HAUSSE DU PRIX DU PAIN La baguette passe à 200 F Cfa aujourd’hui



La Fédération des boulangers du Sénégal a tenu un point de presse au cours duquel la question de la hausse du prix du pain a été le thème majeur, hier, mercredi 15 septembre à Dakar. A cette occasion, les boulangers du Sénégal ont fustigé le comportement des autorités administratives. Ils soutiennent que la question de la gestion de l’économie du pain est assimilée à la politique politicienne.



HAUSSE DU PRIX DU PAIN La baguette passe à 200 F Cfa aujourd’hui
Les boulangers du Sénégal ont donné un point de presse au centre national des employeurs du Sénégal (Cnes), hier, mercredi, 15 septembre, pour critiquer le comportement de l’Etat dans sa gestion de leur secteur.

C’est à travers un exposé de différents tarifs et des prix que les boulangers sont arrivés à la conclusion suivante : « le prix du pain augmente à partir de demain (aujourd’hui, Ndlr) et atteindra la somme de 200 F. Cfa là baguette communément appelée kilo par les consommateurs », a tonné Amadou Gaye, le président de la Fédération des boulangers du Sénégal.

Dans son explication des raisons de la hausse du prix du pain, Amadou Gaye a souligné que : « l’Etat du Sénégal, par le biais du ministère du commerce a autorisé une hausse de plus 40 % sur le prix de la farine soit 6000 F Cfa sur le sac ».

Ainsi, selon le président des boulangers : « cette hausse va impacter sur le prix de la baguette de pain à une valeur de 24 F si l’on considère le poids de 210 grammes à raison 175 F Cfa pour un rendement de 250 baguettes pour un sac ».

Le président Amadou Gayre ne s’arrête pas là dans son exposé des raisons qui justifient la hausse. Il a par ailleurs souligné d’autres facteurs qui rentrent en considération telles l’électricité. « Au vu de la nouvelle hausse des salaires, celle du gasoil, combinée à la hausse de l’électricité et des délestages occasionnant l’utilisation de groupes électrogènes dont l’impact est évalué à 9,79 F sur le pain, le prix de la baguette devrait couter 193,79 francs », a-t-il lancé.

Aussi, le président n’a pas manqué de souligner les interpellations que les boulangers ont faites à l’endroit des autorités par rapport à un plan d’action qui tournerait autour de 10 points incluant la hausse pour son applicabilité.

Pour éviter qu’aucune des parties, partant de l’administration en passant par les boulangers pour aboutir aux consommateurs, qui s’activent autour du pain, ne soit lésée, les boulangers ont proposé que « la hausse s’effectue selon des formats praticables qui tiennent compte du poids, de la qualité, du prix, mais aussi du problème de monnaie ».

C’est à travers une comparaison avec les pays limitrophes comme le Mali et la Côte d’Ivoire que le président Amadou Gaye a donné les nouveaux prix, proportionnels aux poids des baguettes de pain.

« Les prix seront de 50 francs pour le poids de 60 grammes et multipliés par deux à chaque fois que le poids double. Donc, la baguette communément appelée kilo, qui fera 240 grammes va coûter 200 francs aux consommateurs ».

Répondant à la possible menace des autorités de bloquer la farine, les boulangers campent sur leur position et menacent à leur tour de cesser leur production.

Le président des boulangers a soutenu que « l’Etat ne nous aide pas, mais nous avons le soutien de l’Usaid et de la Banque mondiale ». Il a aussi précisé que « nous avons envoyé des correspondances à toutes les associations de consommation qui, jusque là n’ont pas répondu » Le problème de la production du pain est directement lié à la farine que le pays ne produit pas. Ainsi, il a été soulevé une possible exploitation des céréales locales pour ne plus avoir à subir la pression des politiques.

Source : Sudonline.sn

Jeudi 16 Septembre 2010 - 11:29



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9