contenu de la page



INONDATION A DAKAR : La cartographie des cités



Les députés ont entendu les ministres d’Etat Bécaye Diop, ministre de l’Intérieur et Oumar Sarr, ministre de l’Habitat, de la Construction et de l’Hydraulique sur la question des inondations en banlieue dakaroise et dans plusieurs régions intérieures du pays.



INONDATION A DAKAR : La cartographie des cités
Cette audition a été un prétexte pour nous de faire un tour dans certaines zones inondées de la banlieue. Si dans certains quartiers les eaux se sont complètement retirées des maisons, même si les sols restent toujours humides, grâce aux efforts des autorités, d’autres sembles irrécupérables ou définitivement perdus. Une descente sur le terrain à Djidah Thiaroye Kao, Keur Massar, Malika, Yumbeul, Sam Sam 1 et 2, Guinaw Rail Sud et Diack Sao permet de s’en rendre compte.

Des quartiers de Sam Sam 1 et 2, Yumbeul, Malika Bène Barack et Keur Massar traînent encore des eaux de 2009. A Thiaroye Sam Sam, des maisons traînent toujours les eaux des inondations de 2005. Ces concessions abandonnées et dont la plupart sont transformées en dépotoirs d’ordure sauvage jouxtent des maisons habitées donnant une vue aux principales rues du quartier. Ces populations cohabitent avec des eaux souillées, verdâtres ou noirâtres dégageant une odeur pestilentielle. Une tente des agents des sapeurs pompiers et des tuyaux de motopompes installés depuis l’hivernage dernier sont encore sur place.

L’essentiel de ces maisons abandonnées sont devenues de véritables refuges pour des serpents et autres reptiles dangereux, des terreaux fertiles pour la reproduction et le développement de moustiques avec de hautes herbes. On se croirait en face du marigot de Hann Mariste.

Autres quartiers, même constat. A Yumbeul, Malika et Keur Massar, les eaux verdâtres de l’hivernage 2009 font encore partie du quotidien des populations par endroit. Comme à Sam Sam, sur l’axe Yumbeul Malika, les eaux ont entièrement pris possession, et pour de bon, de nombres de maisons avoisinant le route principale du côté droit en allant vers le terminus du P16. Les traces du niveau des eaux qui se sont retirées de certaines zones sont visibles sur les murs et portes d’entrées de maisons. L’unique station de Yumbeul, comme chaque année, est passé à la trappe avec la dernière pluie enregistrée à Dakar en début de semaine. Au pied de la montagne de Malika-Mbeubeuss, malgré le fait que les eaux occupent toujours la plupart des maisons, des parcelles sont viabilisées au bord de la route. Certains propriétaires ont même commencé la construction faisant fi de la menace des eaux à quelques mètre derrière eux.

A quelques encablures de là, aux Parcelles assainies de Keur Massar, plusieurs unités subissent le dicta des inondations de l’année dernière. L’unité 11 semble l’une des plus touchées par le phénomène avec des dizaines de maisons "englouties". Pourtant, contrairement aux habitants de Sam Sam, Malika, Yumbeul auxquels il est reproché d’avoir construit dans des zones non édificandi, ceux des Parcelles assainies de Keur Massar ont bénéficié de terrains "viabilisées" par la Sn Hlm (Société nationale Habitats à loyer modéré).

Cap sur la périphérie immédiate de Pikine. De Djidah Thiaroye Kao à Gino Rail Sud en passant par Diack Sao, les efforts des autorités sont le plus visibles. Même si le niveau de l’eau du bassin de rétention de Djidah Thiaroye Kao a baissé, grâce à l’action des autorités, le sol reste toujours humide jusque dans les concessions.

C’est le cas à Guinaw Rail et à Diack Sao. Cette situation s’explique par les dernières précipitations enregistrées ces dernières semaines dans la région et la remonté de la nappe phréatique. Cependant, dans cette dernière commune d’arrondissement, le bassin de la station d’épuration a été vidé depuis plusieurs semaines pour des travaux en cours sur le cite.

Les pertes engendrées par les inondations, en fin août 2009 avaient été estimé à 104 millions de dollars américains, soit plus de 44 milliards de FCfa au cours d’une rencontre d’évaluation organisée en février dernier par l’Etat et ses artenaires techniques et financiers dont la Banque mondiale. L’étude montre que le logement a payé le plus lourd tribut avec 49% des dégâts. Les sinistrés directement affectés ont été estimés à plus de 300.000 individus en zone périurbaine à Dakar.

Les besoins en reconstruction ont quant à eux été évalués à 204,5 millions de dollars, soit environ 100 milliards. Au-delà de la banlieue dakaroise, des régions comme Tambacounda, Kédougou, Saint-Louis, Matam, Kaolack et Fatick n’ont pas été épargnées par la furie des eaux de pluie.

Ibrahima DIALLO
Sud Quotidien

PiccMi.Com

Samedi 24 Juillet 2010 - 08:26



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9