contenu de la page



INTÉGRATION POLITIQUE ET ÉCONOMIQUE : L’Afrique peut-elle s’inspirer de l’Allemagne ?



La double expérience allemande -réunification entre l’Est et l’Ouest d’abord, intégration européenne, ensuite- peut-elle servir de modèle à l’Afrique dans son processus d’intégration ? C’est ce que cherchent à savoir des experts sénégalais et allemands dans le cadre d’un colloque organisé par la Fondation Konrad Adenauer.



INTÉGRATION POLITIQUE ET ÉCONOMIQUE : L’Afrique peut-elle s’inspirer de l’Allemagne ?
La Fondation Konrad Adenauer (Fka) organise depuis hier un colloque de deux jours sur le thème suivant : « Quelles leçons de la fusion des économies européennes pour la mise en place d’un marché commun africain » ? Cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de la célébration du 20e anniversaire de la réunification allemande (le 3 octobre 1989) réunit à Dakar des experts allemands et sénégalais. Campant le contexte, l’économiste sénégalais, Mamadou Lamine Diallo, souligne que l’Allemagne est un pays en pleine mutation aussi bien sur le plan politique qu’économique et social. « C’est un pays qui peut servir d’exemple pour l’Afrique de l’Ouest, mais il faudrait, au préalable, étudier méticuleusement le processus », a-t-il déclaré. Pour Hans Joseph Over, adjoint de l’ambassadeur d’Allemagne au Sénégal, la réunification allemande a connu « des hauts et des bas ». Si l’on note un accroissement des revenus, le chômage s’est beaucoup accru à l’Est. 20 ans après la réunification, les écarts de revenus sont très importants entre l’Est et l’Ouest.

Derrière l’image glamour, aujourd’hui, d’un pays à l’économie florissante, champion du monde de l’exportation - rôle que la Chine lui a supplanté récemment - la réunification des deux économies allemandes était loin d’être une chose aisée. D’autant plus que, comme le rappelle Dr Christian Mayer, expert en finances au ministère allemand de l’Economie et des Finances, l’Allemagne n’était pas préparée à cette réunification. En d’autres termes, au préalable, les responsables économiques n’avaient pris aucune mesure pour faire face à une pareille situation. De fait, cet événement majeur de la fin du 20e siècle, qui allait bouleverser la situation politique et économique de l’Allemagne et changer la face du monde, « n’avait pas de motivations économiques à l’origine », dit-il. Toutefois, malgré la difficulté de la tâche - vu la structuration différente des deux économies - au bout de quatre ans et demi, l’Allemagne a réussi cette fusion. Tout ne fut pas facile. La Holding d’Etat qui avait été créée à cet effet, devait aider les 8.500 entreprises de l’Est à se moderniser et à se restructurer pour pouvoir aller en compétition avec celles de l’Ouest. 14.600 d’entre elles durent être privatisées à la hâte. Se trouvant dans une situation de productivité « dangereusement » faible, l’adaptation a été pénible pour les entrepreneurs de l’Est, explique M. Detlef Specovius, entrepreneur et avocat spécialisé dans les procédures collectives. Les impairs (cas criminels, escroquerie, etc.) de cette gigantesque opération de reconversion chapeautée par cette Holding, ont été estimés entre 3 et 10 milliards de Deutsch Marks (monnaie allemande à l’époque)...

Définir d’abord des objectifs communs


Selon le Dr Stefen Gehrold, représentant résident de la Fka à Dakar, pour l’Afrique, la première leçon à tirer de cette expérience allemande, c’est que tout processus de réintégration ou d’intégration économique a besoin de temps. « La réunification allemande a été faite à la va vite. Ce qui a entraîné des conséquences partiellement négatives. A l’opposé, l’intégration européenne a pris beaucoup plus de temps et semble être un meilleur modèle », estime M. Gehrold. Un point de vue que ne partage pas forcément Mamadou Lamine Diallo qui trouve « relativement lent » le rythme d’intégration politique et économique de l’Afrique. La deuxième leçon qu’on peut tirer de l’expérience allemande, c’est la nécessité de veiller à l’« équilibre des forces ». « C’est très important lors d’une fusion de marchés », explique Detlef Specovius. Pour Christian Mayer, quel que soit le modèle que voudrait suivre l’Afrique, il est important de définir, dès le début, des objectifs communs (une union politique, monétaire et ou économique), le genre de monnaie (dure ou flexible) et d’être consciente des chances et des risques liés à ce genre d’unions. Mais pour Mamadou Lamine Diallo, il est indispensable, pour l’Afrique, de régler, au préalable, ses problèmes de gouvernance, de stabilité et même de réfléchir à de nouvelles politiques économiques, autres que celles imposées par les institutions financières internationales. En tout cas, dans le cas de l’Allemagne, l’état d’esprit de la population a été déterminant. Malgré les divergences politiques, idéologiques ou économiques, les Allemands de l’Est ou de l’Ouest ont toujours eu le sentiment de former un même peuple, explique M. Mayer. Le colloque prend fin aujourd’hui (vendredi) en abordant notamment la question de la création des marchés communs en Afrique.

Seydou Ka
LESOLEIL

© PiccMi.Com - Le Magazine du Web Sénégalais

Vendredi 29 Octobre 2010 - 07:11



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9