contenu de la page



Inquiétudes dans le front social : Le ton monte, à mesure que les dépenses de prestige grimpent





Inquiétudes dans le front social : Le ton monte, à mesure que les dépenses de prestige grimpent
La période de grâce passée, le régime de Macky Sall est, aujourd’hui, exposé à la dure réalité du pouvoir. Par ces temps, les populations ne cessent d’exprimer leur inquiétude, face aux contraintes qui les assaillent, au quotidien. Et qui ont noms : cherté de la vie, difficultés liées aux inondations mais aussi, recrudescence des accidents mortels de la circulation, affaissements de bâtiments, auxquels s’ajoute la violence, corolaire du banditisme, avec son lot d’agressions physiques sur les populations. Toutes ces difficultés qui attisent le front social, font le lit de complaintes, de la part des populations qui trouvent donc à redire sur toutes les initiatives posées par le gouvernement.

Tout se passe sous nos cieux comme si les sénégalais, las d’attendre la concrétisation des promesses de campagne du président Macky, ont décidé de dire au gouvernement : « il est possible de faire mieux et nous le souhaitons ». Dans ce contexte particulièrement marqué par les difficultés que vivent les populations, y compris celles des paysans affectés par les inondations de leurs champs, les attitudes de politique politicienne sont mal venues. C’est pourquoi, l’idée d’augmenter les salaires des ministres conseillers, conseillers spéciaux et conseillers du président, telle que relayée par la presse, a suscité l’ire de l’opinion publique. De même, que n’a-t-on pas dit de la nébuleuse qui a entouré le non-retrait des 250 véhicules des sénateurs et députés de l’ancienne législature. Véhicules dont le libellé des cartes grises en fait la propriété exclusive de l’Etat du Sénégal. Et comme si cela ne suffisait pas, les sénégalais qui font des sacrifices pour soutenir un niveau de vie que leur impose la flambée des prix des denrées de tous ordres, dans un contexte de crise, constatent, pour le déplorer, que l’Etat a lancé un appel d’offre, pour l’achat de 150 véhicules type 4x4, pour les députés. Si l’on se fonde sur le faible taux de participation des sénégalais (36%) à la dernière élection législative, l’une des plus faible, dans l’histoire politique du Sénégal, l’on comprend que les populations aient du mal à accepter que des milliards soient dépensés pour des questions de confort, alors qu’à côté, se posent, notamment, pour les sinistrés et les paysans, des problèmes de survie. Mieux, dans le milieu syndical, particulièrement, chez les enseignants du supérieur, comme du moyen secondaire général, les revendications qui nous avaient fait frôler une année blanche, sont restées en l’état. Il y a eu plus de compromission que de compromis, dans la satisfaction des revendications du personnel enseignant. Et ces derniers risquent de se radicaliser, à l’annonce des milliards destinés à l’achat de véhicules de luxe pour les parlementaires. Cette question devant occuper le bas de l’échelle dans le pédigrée des urgences actuelles. Dans ce contexte global, l’opinion s’interroge sur l’opportunité d’augmenter les portefeuilles ministériels. El Hadji Kassé, conseiller spécial du chef de l’Etat, justifie la mesure par l’urgence de redresser la barre, après six mois de pratique gouvernementale. Pourvu qu’il n’en soit pas ainsi, tous les six mois.

Rewmi.com

Mercredi 3 Octobre 2012 - 10:07



Réagissez à cet Article

1.Posté par Niokhorbay le 04/10/2012 18:31

Le Senegal etait un pays ou l'on ne voyait pas tous ces problemes que nous voyons aujourd'hui et qui pourtant se passent et depuis toujours dans d'autres pays du monde.Une des raisons majeures des malheurs que nous vivons aujourd'hui est la depravation des moeurs. La degradation de la vie religieuse et la liberalisation des gor djiguenes et des djiguenesgors .Les malaka de yeurmande ont demenage du pays et c'est pourquoi nous vivons les memes problemes que tout le monde.
Quand aux accidents de circulation il faut une politique de rigueur. Obliger les automobilistes de faire une visite technique annuelle sous peine de fortes sanctions comm cela se fait dans d'autres pays pour sauvegarder la vie des gens.Mais aussi de faire des audits des maires de ville pour que chaque maire fasse son travail dans sa ville car les problemes de salubrite contrbuent beaucoup sur la cause des innondations. Si chaque ville se palint je me demande a quoi servent les maires des villes du Senegal si non pour se faire de l'argent pour eux memes. Les maires ne reparent pas les routes, ne nettoient pas les marches encore moins d'en construire.Ils ne visitent pas leurs hopitaux pour s'enquerir de leurs problemes mais enfin pourquoi elire un maire.Le gouvernement a lui seul ne peut pas tout faire.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.










TWITTER
SENEGAL | VIDEO - Thierno Madani Tall reçu par le Khalif des Mourides;Cheikh... | PICCMI https://t.co/pZwHZX5tnN https://t.co/17iabZTm9w
SENEGAL | BARTHELEMY DIAS S’EXPLIQUE, CE MARDI: A peine installée en début de... | PICCMI https://t.co/PqwpvrLqp9 https://t.co/0m6JyAU8g7
SENEGAL | HAUT CONSEIL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES: TANOR, LES MAINS LIEES:... | PICCMI https://t.co/VV2cQjULaT https://t.co/wZIfpUWEEU
SENEGAL | MISSIONS DE PAIX DE L’ONU : LE SÉNÉGAL POUR UN RÉAJUSTEMENT DES... | PICCMI https://t.co/XvLaiZPAoG https://t.co/ldK6JzK6UL
SENEGAL | Panne de la chaloupe en pleine mer : GOREE ECHAPPE AU NAUFRAGE -... | PICCMI https://t.co/zLHP61XGsN https://t.co/p0MCryEI5l
SENEGAL | 114ème Gamou de Pire : El Hadj Moustapha Cissé relève les pires tares... | PICCMI https://t.co/7nH27hDgM9 https://t.co/MS9UMT9Fsz
SENEGAL | COMMÉMORATION DU CINQUANTENAIRE DU 1ER FESTIVAL MONDIAL DES ARTS... | PICCMI https://t.co/0jJd7Jvgam https://t.co/LQcWO2wsb9
SENEGAL | LIGUE 1 : LE STADE DE MBOUR BATTU (0-1) À DOMICILE PAR GORÉE: Le... | PICCMI https://t.co/T3em6qhkEf https://t.co/YKWg3zF3PS
SENEGAL | LIGUE 2 : LE DUC PREMIER LEADER: Le Dakar université club (DUC) a... | PICCMI https://t.co/PwvMrdrPEi https://t.co/kro3wWWdsa
SENEGAL | SAHARA OCCIDENTAL : MOHAMMED VI SALUE "LE SOUTIEN INÉBRANLABLE" DE... | PICCMI https://t.co/Gsk6y8uRpW https://t.co/RX7Nzf7CN9